L'accident fatal qui a coûté la vie à Daniel Balavoine : 33 ans sont passés et certaines questions sont toujours sans réponses

Daniel Balavoine était un chanteur incontournable très apprécié du public français qui a malheureusement perdu la vie à l'âge de 33 ans au cours d'un tragique accident d'hélicopètre.

Cet incident inattendu a coûté la vie à cet artiste hors du commun qui a laissé derrière lui une femme enceinte, Corinne, un fils, Jérémie, et une fille, Joana, qui n'était pas encore née.

Chanteur extrêmement populaire dont la carrière s'est arrêtée de manière prématurée, il a laissé son empreinte sur la chanson française, inspirant toute une génération d'artistes et ayant un incroyable impact sur la vie de ses fans.

Daniel Balavoine chantant "Mon fils, ma bataille". l Source : YouTube/VJXtian

Daniel Balavoine chantant "Mon fils, ma bataille". l Source : YouTube/VJXtian

Cela fait maintenant plus de 33 ans qu'il nous a quittés, mais ses chansons continuent de vivre à travers ses fans et font partie des classiques de l'hexagone. Cependant, bien que trois décennies se soient écoulées, l'accident qui l'a emporté reste entouré de mystère et certains points ne sont, aujourd'hui encore, pas totalement éclaircis.

Sur la fin de sa vie, Daniel Balavoine avait commencé à faire plus de chansons engagées, passionné par les sports mécaniques et véritable fan du Paris-Dakar, sa première participation l'ayant totalement bouleversé et lui ayant inspiré l'album intitulé "Loin des yeux de l'Occident".

Daniel Balavoine lors d'un débat politique le 19 mars 1980. l Source : YouTube/Ina Clash TV

Daniel Balavoine lors d'un débat politique le 19 mars 1980. l Source : YouTube/Ina Clash TV

Cet engagement va augmenter encore sa popularité et il va continuer à participer aux Paris-Dakar jusqu'en 1986 et ce fameux accident. C'est le 14 janvier, au Mali, que le tragique incident s'est produit, alors que le huitième Paris-Dakar avait lieu.

Daniel Balavoine n'est pas le seul à être décédé dans cet helicoptère. Le pilote François-Xavier Bagnoud, Thierry Sabine qui avait organisé le rallye, la journaliste Nathalie Odent et Jean-Paul Le Fur sont tous morts à ses côtés. 

Daniel Balavoine chantant "Quand on arrive en ville". l Source : YouTube/Ina Chansons

Daniel Balavoine chantant "Quand on arrive en ville". l Source : YouTube/Ina Chansons

Daniel Balavoine ne faisait pas partie des concurrents directs du rallye puisqu'il s'occupait de l'action humanitaire "Paris du coeur" qui devait permettre d'installer des pompes à eau hydrauliques dans des villages africains.

Mais les choses n'avançaient pas aussi vite que prévu et le 14 janvier 1986, le chanteur a passé la plus grande partie de la journée à discuter et négocier avec le gourverneur du Mali afin que les bénévoles puissent intervenir comme cela était initialement prévu. 

Daniel Balavoine chantant "Tous les cris les SOS". l Source : YouTube/Ina Chansons

Daniel Balavoine chantant "Tous les cris les SOS". l Source : YouTube/Ina Chansons

Les discussions s'éternisent et retardent le départ de Balavoine et Sabine qui se retrouvent à devoir prendre l'hélicoptère aux alentours de 16h30 alors qu'ils ont plusieurs arrêts de prévus et que le temps leur fait défaut, leur véhicule n'étant absolument pas équipé pour voler de nuit. Ils font escale à Gossi juste avant le début de la seconde épreuve chronométrée et encouragent les candidats. Cependant, le vent commence à souffler de plus en plus fort et la nuit tombe. 

Une photo prise lors du Paris-Dakar 2019. l Source : Getty Images

Une photo prise lors du Paris-Dakar 2019. l Source : Getty Images

Ils repartent mais sont obligés de s'arrêter peu de temps après, les conditions de vol étant devenues trop dangereuses. Thierry Sabine contacte alors le campement le plus proche et leur demande de leur envoyer un véhicule pour les rappatrier. 

Mais il semblerait que l'organisateur du rallye n'ait pas eu la patience d'attendre la voiture qui leur avait été envoyée et que, malgré les conseils du pilote, l'hélicoptère ait repris son vol qui s'est terminé de manière tragique, coûtant la vie à tous ses passagers.

Une photo prise durant le Paris-Dakar de 1984. l Source : Getty Images

Une photo prise durant le Paris-Dakar de 1984. l Source : Getty Images

De nombreuses théories ont vu le jour sur la raison pour laquelle ils auraient repris leur vol. Certains pensent, d'après les gazes qui ont été découvertes près du lieu de leur arrêt, qu'un des passagers avait été piqué par un scorpion ou mordu par un serpent. D'autres pensent qu'il s'agit simplement d'un coup de sang de Thierry Sabine, en particulier ceux qui l'ont connu.

Les postes connexes
People Apr 16, 2019
Daniel Balavoine : l'histoire d'amour avec Corinne, la mère de ses deux enfants
Célébrités May 31, 2019
Raphaël Hamburger : Le terrible accident qui a faillit lui coûter la vie
People Apr 27, 2019
Danielle Darrieux aurait fêté aujourd'hui ses 102 ans : Qui étaient les hommes de sa vie ?
Célébrités Jun 01, 2019
Florent Pagny : un homme forgé par son passé