Décès du père de Kylan, enfant tué lors de l'attaque de Nice

Tahar Mejri, le père du petit Kylan mort dans l’attentat de Nice, est décédé. La police a ouvert une enquête afin de déterminer les causes de sa mort. Selon ses proches, Tahar Mejri est mort à cause du chagrin causé par le décès de sa femme et de son fils.

Tahar Mejri est connu pour avoir été l’un des visages de la tragédie de Nice, le 14 juillet 2016. En effet, il y avait perdu sa femme Olfa et son fils Kylan mais, cherchait encore son fils, alors porté disparu, ne sachant pas que ce dernier était aussi mort.

Donc, son visage a fait le tour des médias alors qu'il naviguait les rues de la ville durant deux jours et lançait des appels sur Facebook dans l'espoir de retrouver son petit Kylan.

"Ma femme est morte devant moi, au sol (...) J'ai appelé partout, les commissariats, les hôpitaux, sur Facebook, je n'ai pas trouvé mon fils. Ça fait 48 heures que je cherche. Ma femme est morte, mon fils, il est où ?",

déclarait celui dont la détresse avait ému le monde entier.

UNE PEINE QUI A TOUCHÉ LE MONDE ENTIER

Cependant, le père de famille avait finalement achevé ses fouilles à l'hôpital Pasteur, lorsqu'il avait appris la triste nouvelle que Kylian avait aussi trouvé la mort, lors de l'attentat sur la promenade des Anglais.

Depuis lors, Tahar avait fait la rencontre de Rachel, avec qui il a essayé de reformer un foyer. Toutefois, il semblerait que sa nouvelle compagne n'ait pas su le consoler et le faire oublier le drame survenu 3 ans plus tôt. Ainsi, l'homme a rendu son dernier souffle, a l’âge de 42 ans.

UN CHAGRIN INSUPPORTABLE

Dans un communique publié sur Facebook, jeudi 13 juin 2019, portant le titre "Mourir d’aimer…", l’association Mémorial des Anges a fait l'annonce de la triste nouvelle de sa mort.

"C’est avec une grande tristesse que nous vous annonçons le décès de Tahar Mejri 42 ans, papa de Kylan Mejri décédé le 14 juillet 2016. Toutes nos pensées, notre affection et notre soutien à sa compagne Rachel qui malgré tout son amour n’a pas réussi à le sortir de son indicible souffrance",

a écrit le groupe Facebook qui a été créé en hommage aux 86 morts de l’attentat de Nice.

"ENFERMÉ DANS SA SOUFFRANCE"

Tandis que Nice-Matin rapporte que la police tente de déterminer les circonstances de la mort de Tahar Mejri en ouvrant une enquête sur le drame, il n'y a pour le moment aucune indice qui mènerait à favoriser la thèse du suicide.

Quant à ses proches, il était clair pour eux que le quadragénaire n’arrivait plus à vivre avec ce douloureux souvenir. Rachel, sa nouvelle compagne, a déclaré à Nice-Matin que le défunt n'a pas supporté cette lourde perte :

"Il n’allait pas bien. J’ai tout fait pour apaiser ses souffrances. Je n’ai pas réussi… Au début, il se laissait aller. Ça a été dur de le relever. Puis on s’est aimé. Ces derniers temps, je l’ai senti fatigué. La semaine dernière, il m’a dit : "Rachel, j’ai fait un rêve. Olfa m’a téléphoné. Elle dit que Kylan pleure son papa, qu’elle ne peut plus le tenir. Qu’il faut que je vienne."

Et, Me Cathy Guittard, l’avocate de Tahar Mejri, qui s’était constitué partie civile dans les deux enquêtes sur l’attentat de Nice, de conclure :

"On a essayé de lui insuffler une envie, avec des projets de vie. Mais il était en permanence avec Kylan, enfermé dans sa souffrance."

DES ATTENTATS MEURTRIERS

Le 14 juillet 2016, un camion conduit par un terroriste avait été lancé sur la foule venue contempler le feu d’artifice sur la promenade des Anglais à Nice. Un attentat qui a causé la mort de 86 personnes. Après avoir ouvert le feu sur la police, le terroriste avait été abattu par les forces de l'ordre.

Un peu plus de deux ans plus tard, soit le 11 décembre 2018, une tragédie similaire -bien que moins sanglant - est survenue sur le marché de Noël de Strasbourg un peu dans la soirée.

Il s'agissait d’une fusillade qui a fait au moins 2 morts et 14 blessés, dont 8 étaient en état d’urgence absolue, et 6 blessés légèrement.

ⓘ AMOMAMA.FR ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d'automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d'aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d'éviter que quiconque ne soit blessé. AMOMAMA.FR s'élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d'abus, d'inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d'abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

Les postes connexes
Actu France Apr 03, 2019
Les parents de Yanis, 4 ans, ont appris que leur fils a été enterré sans organes après l'attaque de Nice
International Apr 24, 2019
Un père de deux enfants a été forcé de faire un choix, mais il a perdu ses deux enfants
International Mar 24, 2019
Mise à jour : Le nombre de morts s'est élevé à 49 et un homme est accusé de meurtre lors d'une attaque terroriste en Nouvelle Zélande
Actu France Apr 18, 2019
Montpellier : une policière, mère de deux enfants, s'ôte la vie au commissariat