Retour sur des détails importants sur le meurtre de Sandra

Une famille a vécu un cauchemar avec la disparition d’un membre de leur famille avant de le retrouver plus tard morte. Les membres de la famille tentent de retracer les endroits par où elle serait passée avant sa disparition.

En mois de mai, une jeune étudiante de 23 ans nommée Sandra était en stage dans une entreprise. Le jeudi 9 mai, alors qu’elle devait rentrer chez elle, la jeune femme n’a plus donné de ses nouvelles.

Comme Sandra n’était pas le genre de fille qui partait quelque part sans dire où elle allait où ce qu’elle faisait, sa famille s’est inquiétée.

Les membres de la famille ont alors essayé d’organiser des recherches pour savoir par où elle était passée le jour de sa disparition.

En se basant sur le fait que Sandra effectuait un stage dans une société fournissant des glace à Franprix, ils ont décidé de se rendre dans toutes les boutiques Franprix susceptibles d’avoir vu la jeune femme.

Ils ont demandé aux personnels des boutiques s'ils l’ont vu passer chez eux et ont placé des affiches concernant la jeune femme.

Le dimanche 12 mai au soir, le corps inerte de Sandra est retrouvé. La jeune étudiante était dans le coffre de sa propre voiture, ligoté par son ravisseur.

Selon Le Parisien, Sandra serait morte d'asphyxie mais peu de détails ont été disponibles. La famille quant à elle, face à la cruauté du meurtre envers la jeune demoiselle ont tenté de savoir qui pourrait avoir une dent contre elle mais ils n’ont rien trouvé.

Finalement un suspect a été annoncé à la famille et il s’agit d’une personne qui était employé dans le Franprix de Quincy-sous-Sénart, un certain Shamran.

Une nouvelle qui a fait que Djaouida, la maman de Sandra s’est souvenu d’un épisode qui l’ont marqué durant leurs recherches. Elle s’était rendu dans le magasin en question après pour demander si sandra s’est arrêtée chez eux mais la réponse fut négative.

Une réponse surprenante car la jeune femme disait le contraire le jour de sa disparition. Après le petit interrogatoire, la mère demande de pouvoir coller des affiches sur sa fille dans le magasin mais l’employé n’est pas d’accord.

Enfin, la famille a demandé de voir les vidéos  prise par les caméras de surveillance mais encore une fois, l’employé refuse catégoriquement.

“C'est le seul Franprix où cela s'est passé comme ça...Son attitude était étrange”,

a déclaré la mère de Sandra.

Si une mère ferait tout pour protéger son enfant, une mère qui a "détourné le regard" alors que son petit ami frappait son fils est accusée de meurtre.

"Une mère du Minnesota, 25 ans, accusée d'avoir donné des laxatifs à son fils de 9 mois pour l'affamer"- Mark Horns | Twitter

Les postes connexes
Shutterstock
Histoires May 14, 2019
L'affaire Alexia Daval : Tous les détails de la mort mystérieuse de la femme de Jonathann
People Apr 26, 2019
Les détails du meurtre de Daniel, 9 ans, mort dans un centre d'asile
Shutterstock.com
Actu France Jun 05, 2019
Retour sur l'affaire du meurtre de Nathalie Debaillie
Shutterstock.com
Actu France May 14, 2019
Val-de-Marne : Cette femme est retrouvée dans le coffre de sa voiture après sa disparition