Condamné à 15 ans de prison après une tentative de suicide blessant des personnes, à Dijon

Le tribunal a enfin prononcé la condamnation d’Yves Naudé, l’homme à l’origine de l’explosion d’un immeuble de Dijon.

Le vendredi  21 juin 2019, la cour d’assises de la Côte-d’Or a tranché l’affaire d’explosion dans un immeuble à Dijon, trois ans après l’incident.

Yves Naudé est condamné à 15 ans de prison, assortie d’une obligation de soins psychiatriques, après avoir blessé plus d’une dizaine de personnes lors d’une tentative de suicides.

RÉSUMÉ DES FAITS 

Aux alentours de 9 h, le 16 septembre 2016, une explosion a secoué le quartier de la gare (Dijon). L’immeuble d’où venait l’explosion était presque détruit, tandis que les bâtiments aux environs risquent de s'effondrer. 

Yves Naudé a été sorti des décombres par les pompiers avec 20% partie de son corps brûlé, puis conduit au service de grands brûlés de Metz.

Tandis que les riverains pensaient à une scène de guerre, l’homme a avoué avoir tenté de se donner la mort. Il a lui-même raconté qu’il a ouvert des bouteilles de gaz pour en finir. 

REFUSÉ PAR UNE VOISINE

Quelques semaines après l’incident, il a été mis en examen puis placé en détention provisoire. Naudé était follement amoureux de sa voisine, mais cette dernière l’aurait plusieurs fois repoussé.

Le quinquagénaire a perdu goût à la vie, et quelques jours avant l’explosion il a déjà fait une autre tentative de suicide. Il s’est tailladé les veines mais la police a réussi à le sauver.

TROIS ANS APRÈS 

Lors de son audience, maître Aurélie Champenois a soutenu que tout ce dont son client a besoin c’est de soins, et que les réquisitions du ministère public sont totalement “disproportionnées” contre l’acte d’un homme en déséquilibre mentale qui coulait mettre fin à ses jours. 

“Peut-on pénalement condamner un homme désespéré qui a voulu mourir ? ”,

dit l’avocate pendant son audience

L’homme a tout raconté devant les juges… il a fait part de ses sentiments comme sa colère. Il a d’ailleurs nié avoir menacé sa voisine et assure de ne pas vouloir faire du mal à d’autres personnes. Toutefois, il aurait oublié les circonstances de l’incident car il aurait pris des médicaments et de l’alcool.

 “Sous les décombres on aurait pu retrouver des dizaines de morts”,

s’exprime maître Champenois.

Même si aucune pronostique vitale n’a été engagée, les dégâts étaient très importants. Une cinquantaine de partie civile s’est présentée lors de l'audience. Une femme, qui est maintenant âgée 59 ans, a dû perdre une jambe suite à l’explosion. 

UN EFFROYABLE SUICIDE

L'horreur, l'effroi, l'incompréhension, c'est ce qu'ont ressentis les habitants d'un immeuble de la rue Marcel-Cachin à Gennevilliers, un jour du mois de janvier 2019.

En effet, une mère de famille de 23 ans s'est jetée par la fenêtre du haut du 4ème étage en traînant avec elle sa petite fille de 3 ans. Les habitants ont été témoins de l’horrible scène. 

  
Les postes connexes
shutterstock.com
Actu France May 18, 2019
Morlaix : Cet homme est condamné à 5 ans de prison après avoir battu sa famille
shutterstock
Actu France Jun 03, 2019
Un homme de 52 ans meurt après avoir agressé ses voisins
Actu France Mar 11, 2019
Un homme a empoisonné trois fois une femme de 89 ans avec du collyre pour chien, afin de ne pas la payer pour l'achat de la maison
Actu France Apr 03, 2019
Une femme retrouvée inconsciente à côté de son fils mort de 4 ans à Mérignac : la mère a avoué