La chirurgie a permis de révéler que Virginie n'est pas une "patiente imaginaire"

José Augustin
13 juil. 2019
10:14
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Virginie Durant a vécu 25 ans dans la douleur, l’incompréhension et le rejet alors que des médecins étaient dans l’ignorance. Elle a accepté de parler de son histoire

Annonces

En 2019; Virginie Durant est presque comme une femme nouvelle, qui semble démarrer une nouvelle vie.

En effet, à la voir actuellement, on devine difficilement les 25 années sombres de sa vie. Ainsi, depuis son jeune âge elle a eu des douleurs pelviennes. 

Les souffrances de Virginie ont commencé alors qu’elle était encore en début de puberté, à tout juste 12 ans. Pour ses premières règles, elle a eu une expérience dont elle aurait bien voulu s’en passer.

Annonces

En effet elle avait des douleurs terribles. C'est comme avoir “des barres de métal” à l’intérieur décrit-elle. Des douleurs ressenties au niveau des parties pelviennes mais également dans son dos. 

La petite fille de 12 ans s’est retrouvée devant plusieurs médecins et la réaction ou le diagnostic de chacun d’eux a été rapide : la puberté ! Un “verdict” qui est tombé gratuitement, sans auscultation.

Un médecin en train de pensé. | Photo : Pixabay

Annonces

Plus les années passaient et plus la maladie et les douleurs grandissaient également. À 12 ans, les médecins pouvaient être plus “tendres” quand ils ne faisaient pas attention à ce qu’elle disait en lui répondant que c’était la puberté.

Quand on commence à grandir un peu plus, on obtient des phrases plus crues : “Il va falloir faire avec” ou encore “il serait temps de grandir”. 

Les douleurs empirent. Et à 25 ans, Virginie doit passer par un curetage imposé. Selon les médecins, elle pourrait avoir fait une fausse couche.

Un médecin | Photo : Pixabay

Annonces

Une action totalement inutile car elle n’était pas du tout enceinte. Au final, sans résultat les médecins affirment que la jeune femme souffre de troubles psychosomatiques. 

Quand tout semble perdu, Virginie a rencontré un médecin en Corrèze. Après avoir écouté son récit, l’homme a décidé très rapidement de l’opérer. Un acte qui aura évité que des organes de son corps d’être touchés par une endométriose. 

Par la suite, Virginie a écrit un livre qui s’intitule “Des barbelés dans mon corps”. Un ouvrage dans lequel elle se confie sur son histoire tragique et incite les femmes à faire un pas en avant contre la maladie :

Annonces

“A 38 ans, je recommence ma vie à zéro mais, grâce à ce livre, je n'ai plus de colère”,

s’est-elle exprimée.

Une maladie qu’on porte durant plus d’une vingtaine d’année peut vous changer à jamais.

Jean Reno a célébré son 70ème anniversaire en 2018 : comment la "maladie sournoise" qui le dévorait depuis 20 ans a changé sa vie.

Annonces