Le procureur affirme avoir disculper la police dans l'affaire Geneviève Legay

Sedera Raliniainjanahary
24 juil. 2019
10:07
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Lors d’une manifestation des Gilets jaunes, en mars 2019, Geneviève Legay, manifestante de 73 ans, a subi des blessures lorsque les forces de l’ordre sont intervenues. Jean-Michel Prêtre, le procureur de la République de Nice, a disculpé les policiers. Après avoir été critiqué, il s’est justifié.

Annonces

En mars 2019, les manifestants ont mené le 19e acte des Gilets Jaunes. Cette manifestation a été filmée et dans l’une de ces vidéos, Geneviève Legay apparaît peu avant la chute qui lui a fait subir des blessures diverses la faisant hospitaliser.

Ensuite, plusieurs vidéos ont montré le vrai déroulement des faits avant qu’elle ne tombe. Et selon quelques témoins oculaires, lorsque les policiers sont passés à l’action, la foule s'est précipitée et cela a provoqué la panique chez les manifestants qui tentaient de fuir.

Cependant, le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre, avait fait savoir que Geneviève Legay n’a jamais été touchée par les forces de l’ordre mais cela a été démenti par les éléments de preuve et les témoignages sur cette affaire.

Annonces
Annonces

D’après les informations, M. Prêtre a justifié les raisons pour lesquelles il a donné cette version.

Trois jours après le moment des faits, il “s’est justifié auprès de sa hiérarchie d’avoir initialement dédouané les forces de l’ordre... pour ne pas mettre le président de la République en difficulté”.

Annonces

En effet, le magistrat ne voulait en aucun cas “mettre le chef de l'État dans l’embarras “avec des divergences trop importantes” entre les versions”.

Lors d’une interview accordée à Nice-Matin, le 25 mars 2019, Emmanuel Macron avait également précisé que Geneviève Legay “n’[avait] pas été en contact avec les forces de l’ordre”.

Annonces

De son côté, le ministère de la Justice n’a pas voulu donner son avis concernant les propos tenus par le procureur.

Dans un entretien téléphonique avec Le Monde, ce dernier a affirmé que le procureur “est totalement indépendant, et décide souverainement de la communication qu’il souhaite mener dans chaque affaire”.

Annonces

LES DÉCLARATIONS DE LA FILLE DE GENEVIÈVE LEGAY 

Geneviève Legay a été sévèrement blessée pendant l'acte XIX des gilets jaunes à Nice. Lors d'une interview, la fille de la manifestante a répondu aux questions du "Quotidien". Cette dernière a offensé publiquement Macron.

Annonces