Les confidences de Patricia Loison, adoptée à six mois : "j’ai dû accepter d’avoir été abandonnée"

Connue pour avoir présenté le "Grand Soir" sur France 3, Patricia Loison refait surface après plus de deux ans d’absence, avec la publication de son livre “Je cherche encore ton nom“ aux Éditions Fayard.

Depuis juin 2016, la journaliste a décidé de tirer sa révérence après cinq ans de service à France Télévisions. Celle-ci était l’invité de l’émission "C à vous" sur France 5, à l’occasion de la sortie de son livre le 10 avril 2019.

Comme thème de l'ouvrage, Patricia a choisi de raconter l'histoire de sa quête pour retrouver sa mère biologique. Elle est ainsi revenue sur son histoire personnelle.

"C'est la première fois que j'écris un livre et c'était sans doute un peu thérapeutique, une façon de mettre sur le papier ce que je n'ai jamais pu dire ou exprimer",

a-t-elle affirmé.

Celle-ci a été adoptée au début des années 70. Longtemps restée sans chercher sa mère biologique, la journaliste a changé d’avis lorsqu’elle est devenue elle-même maman à 31 ans.

Un sentiment étrange s’est emparé de la nouvelle maman à ce moment. Elle a eu la “peur terrible“ de se faire voler son bébé par sa mère adoptive. Une peur qui l’a plongée dans l’angoisse de revivre son passé, avant que celle-ci ne soit adoptée.

En 2008, Patricia Loison est retournée en Inde, son pays natal, à l’occasion d’un voyage du président français Nicolas Sarkozy. La journaliste a réussi à entrer en contact avec les sœurs de l’orphelinat qui l’avait recueillie à sa naissance.

“Malgré mon visage, je suis une petite bourgeoise parisienne et j'ai tellement de mal à m'identifier avec ces enfants, ces mendiants... Je suis hyper blindée à l'intérieur. Je voudrais souffrir et ressentir mais il ne se passe pas grand-chose“,

avait-elle confié.

Adoptée très tôt, Patricia Loison est arrivée en France dès son plus jeune âge. Cette dernière n’a pas connu les difficultés que traversent les enfants qui sont recueillis par le refuge.

Toutefois, la journaliste a ressenti de l’émotion lorsqu’elle s’est retrouvée en face des enfants qui étaient installés dans leurs lits à barreaux. Bien qu’elle ne connaisse pas toujours le nom de sa mère, Patricia Loison évoque sa propre adoption dans son livre.

Cet épisode a été traumatisant pour la journaliste à tel point qu'elle ne se sent pas capable d'adopter un enfant personnellement.

"Tout ça pour vous dire qu'il y a des gens qui ont très envie d'adopter et qui n'ont pas ma souffrance, et qui seront sans doute plus aptes que moi à le faire",

confie Patricia Loison.

À lire également : un homme retrouve ses parents 33 ans après avoir été abandonné.

Les postes connexes
Pexels
Parentalité Jun 27, 2019
Cet enfant de six mois mort pour avoir été secoué
Getty images
People Jul 04, 2019
Confidences de Julien Doré sur ses relations de couple
Shutterstock.com
Parentalité Jun 27, 2019
La femme apprend qu'elle est enceinte et rend les jumeaux adoptés
Facebook.com/gatwickbaby
People May 25, 2019
Un homme retrouve ses parents 33 ans après avoir été abandonné