logo
 // twitter.com/francebleu
La source: // twitter.com/francebleu

Patrick Balkany victime d'une attaque de deux personnes dans sa ville de Levallois-Perret

Sedera Raliniainjanahary
06 sept. 2019
15:44
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Le jeudi 5 septembre à 17 h, Patrick Balkany, le maire de Levallois-Perreta été victime d'agression. La surprenante histoire a fait le tour des médias et d'après les dernières informations, deux suspects ont été mis en garde à vue.

Annonces

Pour sa part, Le Parisien confirme que Patrick Balkany avait été agressé par deux individus tombant de nulle part mais par chance, il n'a pas été blessé.

Heureusement pour le septuagénaire, une enquête a été ouverte et "deux personnes ont été placées en garde à vue au commissariat de Levallois-Perret". Avec un peu de chance, on arrivera à éclaircir l'affaire qui a intrigué pas mal de gens.

Annonces

Selon les actualités, les témoins de l'événement ont été sévèrement menacés toutefois, on a réussi à prendre une séquence vidéo qui sera ensuite postée sur Facebook.

Une partie de l'enquête a révélé les suspects, des membres d’une association la LDNA en liaison avec une boulangère en mauvais terme avec l'agressé.

Annonces

Toutefois, sans l'intervention des deux gardiennes d’immeuble, l'homme politique y serait sûrement resté. Patrick Balkany a eu la plus grosse frayeur de sa vie et il venait d'échapper à une tragédie.

Alors que lui et son épouse font face à un souci de justice, ils ne sont pas au bout de leur surprise.

Pour rappel, le couple traverse actuellement une épreuve difficile et doit comparaître d'ici peu pour connaître leur sentence.

Annonces

En effet, dernièrement, le maire a été accusé de blanchiment d’argent et de corruption, une affaire qui a également fait beaucoup de bruit.

Sa femme, également impliquée, est devenue à son tour dépressive et a fait une tentative de suicide le 1er mai 2019. Si son mari n'était pas intervenu à temps, elle n'aurait pas survécu.

Annonces

Étant donné la situation, le maire et son épouse Isabelle Balkany risquent une lourde de peine de prison avec une amende relevant à 500 000 euros.

À peine son procès terminé, Patrick Balkany semble ne pas avoir perdu sa bonne humeur. Le maire, joyeux comme toujours, a décidé d'honorer la fête de l'été le samedi 22 juin 2019. Celui-ci a mis l'ambiance pour divertir ses citoyens lors de l'évènement.

Annonces