Sylvie Vartan explique le désir de Johnny de se suicider : "J'avais voulu divorcer"

Sylvie Vartan va rendre un dernier hommage à son ex-mari, Johnny Hallyday, le 23 et 24 octobre 2019 au Grand Rex, en compagnie de son fils David, dans un show baptisé la “Rock'n'roll attitude”.

La femme de 75 ans va chanter 30 titres lors du concert hommage au Taulier, dont la moitié sera issue de la discographie de Johnny Hallyday, incluant Gabrielle, Quelque chose de Tennessee, Toute la musique que j'aime, et bien d’autres.

Le fils de Johnny et de Sylvie Vartan, David Hallyday, participera également au spectacle hommage à son père entre le 23 et le 24 octobre 2019 au Grand Rex, et aussi le 13 novembre à Genève.

"Dans le précédent spectacle, j'avais inclus un hommage. Là, c'est différent : je vais raconter l'histoire de ses chansons, diffuser des photos personnelles. Je souhaite que l'on se souvienne d'un Johnny solaire, bon vivant et non celui tâché par l'hémorragie médiatique qui le montre sous un jour désagréable",

nous confie la chanteuse de “La plus belle pour aller danser” qui nous a raconté son histoire d’amour avec l’interprète de “Vivre pour le meilleur”

En effet, quelques semaines après la naissance de leur fils David, la légende du rock français avait tenté de se suicider :

"C'était volcanique entre nous, nous n'étions pas des moutons sages, chacun avait son caractère ! A ce moment-là, j'avais voulu divorcer, je ne voyais pas mon avenir de manière très rose et j'étais retournée vivre chez mes parents",

relate Sylvie Vartan pour expliquer ce geste désespéré de son mari à l’époque.

La carrière musicale de Johnny Hallyday aurait peut-être connu une tournure extrêmement dramatique dans les années 1960.

"J'ai réellement voulu mourir. Ce n'était pas un faux suicide, une tentative piteuse et désespérée... Je n'ai jamais fait les choses à moitié",

avait avoué Johnny en personne.

C’est dans le documentaire intitulé “Johnny Hallyday”, que la France a découvert les raisons de cet acte désespéré :

"J'étais déprimé à cette époque-là. Ma carrière avait baissé et je traversais un moment creux de ma vie. J'avais accepté de faire Noir c'est noir qui n'est pas une chanson de moi mais qui correspondait bien à l'ambiance de La génération perdue. (...) J'étais en dépression. J'avais flippé et j'étais très fatigué. Dans ce cas-là, on le fait sans savoir qu'on le fait. Je ne me suis pas dit que j'allais me suicider. À un moment donné, j'en ai eu marre et je l'ai fait."

Johnny Hallyday laisse derrière lui un héritage artistique qui marquera à jamais les esprits. Malheureusement, le clan Hallyday se déchire présentement pour la succession. Sylvie Vartan sera la marraine de l’open de pétanque Le Paoli, invitée par l’ennemi de Laeticia.

Les postes connexes
GettyImages
Hallyday Aug 28, 2019
Sylvie Vartan évoque la mort de Johnny dans une interview : "Je voulais lui rendre hommage"
Getty images
TV Aug 30, 2019
David Hallyday et Sylvie Vartan rendront hommage à Johnny Hallyday, ensemble, sur scène
Getty Images
People Sep 10, 2019
Sylvie Vartan sera la marraine de l’open de pétanque Le Paoli, invitée par l’ennemi de Laeticia
GettyImages
Hallyday Jul 21, 2019
Le clin d’œil de Sylvie Vartan à Johnny Hallyday et son mari Tony Scotti sur Instagram