Célébrités

15 janvier 2020

Elton John connaissait depuis le début la décision de Meghan Markle et du Prince Harry

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Il semblerait qu’Elton John ait été mis dans la confidence au sujet de la décision de Harry et Meghan Markle de renoncer à leur rôle de premier plan au sein de la famille royale britannique. 

Le 8 janvier 2020, le monde était sous le choc d’apprendre la décision du duc et de la duchesse de Sussex de s’éloigner de la famille royale tout en assurant vouloir prêter allégeance à la reine. En revanche, selon Le Mirror et plusieurs tabloïdes anglais, Elton John n'était nullement surpris par cette décision étant donné qu’il était dans la confidence depuis des mois.

ELTON JOHN DANS LA CONFIDENCE

Cela fait un petit moment que le couple royale a fait part de leur mal-être sur la pression et l’exposition médiatique que leurs titres leur infligent. Cependant, personne ne soupçonnait que cela allait avoir un tel dénouement.

Annonces

Annonces

“Après de nombreux mois de réflexion, nous avons l’intention de renoncer au rôle de membres senior de la famille royale et de travailler pour devenir financièrement indépendants, tout en continuant à soutenir la reine”,

a déclaré le couple royal dans leur communiqué.

Ces quelques lignes ont littéralement fait l’effet d’une bombe dans le monde entier et plus particulièrement au sein de la famille royale. Dans un premier temps, le Palais de Buckingham affirme que cette décision méritait concertation tout en assurant comprendre la décision du couple.

Annonces

Selon plusieurs médias britanniques, Elton John était parfaitement au courant de cette décision. Pour rappel, le chanteur était un grand ami de Lady Diana, la mère de William et Harry.

D’après une source dont les propos ont été recueillis par Mirror :

“Elton parle à Harry et Meghan tous les jours. C’est une inspiration, une figure presque “paternelle”. Ils ont pris leur décision seuls, mais il a une épaule sur laquelle s'appuyer et à écouter en parlant de leurs plans.”

Annonces

Depuis l’abdication du roi Edouard VIII suite à son mariage avec Wallis Simpson, une Américaine divorcée, la royauté britannique n’a jamais eu à faire à une telle situation. Plusieurs médias avancent même qu’une réunion de crise a été organisée par la reine Elizabeth II. Bien évidemment, cette réunion a pour but de statuer sur la décision du duc et de la duchesse de Sussex.

Dans cette réunion où Harry ainsi que William et Charles ont été conviés, il est question de statuer sur la dotation financière qui leur sera attribuée, leurs titres royaux, leur périmètre des transactions commerciales et d’autres privilèges auxquels ils doivent renoncer après leur décision.

Annonces

UN SIGNE AVANT-COUREUR

Il faut dire que le couple royale s’était déjà préparé à une indépendance financière en renoncer à leur rôle au sein de la famille royale. D’autant plus que depuis cette décision choc, une vidéo qui laisse à penser que cela fait des mois qu’ils ont pris cette décision, circule sur le net.

Sur cette fameuse vidéo datée du 14 juillet 2019, on peut y percevoir le Prince harry en pleine discussion avec Bob Iger, le CEO de Disney sur la possibilité d’intégrer Meghan Markle dans la voix off d’une de leur production.

Désormais, cette discussion entre Harry et le CEO de Disney à l’avant-première du “Roi Lion” est vue par beaucoup comme un signe avant-coureur sur leur volonté de se détacher un peu de la famille royale.

Annonces

Annonces

UNE INTERVIEW CASH

Cette affaire prend des proportions inquiétantes. D’après les rumeurs, le duc et la duchesse de Sussex envisageraient de faire une interview cash avec le célèbre journaliste britannique Tom Bradby si la famille royale s'oppose à leur décision.

Heureusement dans le fameux communiqué, ils affirment ne pas vouloir abandonner totalement la famille royale puisqu’ils avaient prévu de passer une partie de leur temps en Angleterre et une autre partie en Amérique du Nord.

Annonces

L'ACCUEIL DU PREMIER MINISTRE DU CANADA

Le duc et la duchesse de Sussex avaient choisi de passer six semaines au Canada en raison de leurs obligations royales mais aussi pour y passer les fêtes de fin d’année. Bien évidemment, le couple avait été chaleureusement accueilli et spécialement par le premier ministre du Canada. Peut-être que cela a un lien avec leur décision de passer une partie de l’année en Amérique du nord.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, arrive au 10 Downing Street pour une réception marquant le 70e anniversaire de l'OTAN, le 3 décembre 2019, à Londres, en Angleterre | Source : Getty Images

Annonces