"Qui veut être mon associé": Sarah fait pleurer le jury avec son projet sur le handicap

Le mardi 14 janvier 2020, l'émission "Qui veut être mon associé ?", diffusée sur M6, nous a fait découvrir une histoire très émouvante. Sarah, une jeune entrepreneure de 29 ans, a fait fondre le jury de l'émission avec son projet pour les personnes handicapées.

"Le handicap ne saurait être un frein à l’épanouissement ni à l’intégration effective à la société", et c’est ce que voulait prouver Sarah en créant son entreprise de prêt-à-porter adapté aux personnes handicapées.

UNE HISTOIRE ÉMOUVANTE

Dans l’émission “Qui veut être mon associé” de M6, diffusée le mardi 14 janvier 2020, une jeune entrepreneure de 29 ans prénommée Sarah a fait pleurer le jury avec son projet pour les handicapées.

Sarah dans "Qui veut être mon associé" | Photo : Twitter/M6

Sarah dans "Qui veut être mon associé" | Photo : Twitter/M6

Nouée dans la vie de son frère Constant, qui est gravement handicapé, Sarah a fait le choix de créer une entreprise de vêtements dans le but d'aider les personnes handicapées. Cette idée remarquable lui est venue à l’esprit il y a quatre ans.

Malheureusement, la jeune femme de 29 ans n’a pas assez de ressource pour financer son projet. En effet, en quête d’investisseur pour assurer le financement de son entreprise, la Lyonnaise a présenté son projet baptisé “Constant et Zoé” au jury d'experts de l’émission de M6 “Qui veut être mon associé ?”. 

Elle a pour objectif de lever 200 000 euros en contrepartie de 10 % du capital de la société. Pour la jeune entrepreneure, ce n'est pas vraiment l'argent qui est important à ses yeux, mais plutôt l'aide humanitaire qu'elle apporte aux personnes handicapées.

Lors de sa présentation, elle a fait face aux six entrepreneures de renom, dont Marc Simoncini de l’entreprise Meetic, Catherine Barba, le PDG du groupe Malinea, Frédéric Mazzella, le fondateur de BlaBlaCar, Delphine André de GCA Transport et logistique, Marc Vanhove de l’entreprise Bistro Régent ainsi qu’Éric Larchevêque, le fondateur du start-Up Ledger.

"Mon expérience m'a permis de me rendre compte que l'habillage des personnes en handicap peut être très fastidieux",

a expliqué la jeune entrepreneure de 29 ans.

Sarah dans "Qui veut être mon associé" | Photo : Twitter/M6

Sarah dans "Qui veut être mon associé" | Photo : Twitter/M6

“Je veux réconcilier le business et le handicap”

Juste après avoir fait part de sa relation avec son frère Constant, tous les jurys sont bouleversés et ont réagi face à sa présentation. Ils ont donc accepté sans le moindre d’un doute à financer le projet “Constant et Zoé” de la jeune femme.   

Très reconnaissante de la grande force de Sarah dans son projet, celle qui a créé Cashstore a une envie folle de lui venir en aide. 

"On est touchés parce que vous êtes lumineuse. J'adore ce que vous avez dit : 'Je veux réconcilier le business et le handicap.' Je vois une entrepreneuse qui avance pas à pas. Vous avez beaucoup d'humilité et de détermination et ça c'est votre grande force. Bravo pour ce que vous faites. D'une manière ou d'une autre, j'ai envie de vous aider",

a indiqué Catherine Barba.

Pour sa part, Delphine André de la GCA transport et logistique rejoint l’avis de Catherine Barba et a également venu en aide à Sarah. 

Sarah dans "Qui veut être mon associé" | Photo : Twitter/M6

Sarah dans "Qui veut être mon associé" | Photo : Twitter/M6

"Je pense qu'il y a peu de gens comme vous et que ce que vous faites est difficile. C'est pas quelque chose qui fait briller mais qui je pense est nécessaire à la société",

a déclaré Delphine André. 

Au bout du compte, les six investisseurs se sont engagés à investir 50 000 euros de leur côté, ce qui représente un montant total de 250 000 euros.

STANDING OVATION POUR VALENTIN

Cette aventure humaine est vraiment très émouvante, mais Sarah n’est pas la seule à avoir mis en larmes le juré d’une émission.

En octobre 2019, lors de l'émission de M6 " La France un incroyable talent ", Valentin, jeune humoriste bègue, a complètement ému les jurés de l'émission ainsi que le public.

À la fin de sa prestation, tout le public et les jurés se sont levés pour honorer la force du jeune homme malgré son handicap.   

Les postes connexes
twitter.com/LVT_RTL
TV Oct 28, 2019
Date, jury, casting : les informations sur "La France a un incroyable talent 2019"
Twitter/TeleLoisirs
TV Oct 23, 2019
"C'est apparu à 4 ans" : l’histoire de Valentin ("La France a un incroyable talent")
Twitter/eric_antoine
TV Dec 12, 2019
Spin-off de "Incroyable talent" : le jury n'a pas cessé de se disputer
GettyImages
TV Nov 02, 2019
Jamel Debbouze : retour sur le jour où il a eu son handicap