Célébrités

29 janvier 2020

Les combats de Tania Bruna-Rosso, ancienne chroniqueuse du "Grand Journal"

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Interviewée par le quotidien Libération, Tania Bruna-Rosso, l’ancienne chroniqueuse du “Grand Journal"  de canal + revient sur la période difficile de sa vie ayant marqué son départ de la chaine de télévision. Elle use désormais de son talent dans des domaines qui n’ont rien à voir avec le journalisme.

On l’a connu comme présentatrice du "Grand Journal" sur la chaîne Canal+. Mais, depuis 2011, Tania Bruna-Rosso, qui a 42 ans le 29 janvier 2020, a disparu du plateau du journal où elle exerçait.

Au cours d’un entretien qu’elle a accordé dans les colonnes du “carnet" du quotidien Libération, la jeune trentenaire dévoile les coups durs qu’elle a subis en 2011.

Chargement...
Chargement...

Annonces

LA DISPARITION DE SON PAPA

D’après ce qu’elle a confié dans les colonnes de Libération, on sait désormais que sa disparition du plateau TV de Canal+ est due au décès de son père.

D’après le blog de Cyprien Luraghi, un proche de la famille, le père de la journaliste a succombé à un cancer généralisé en Thaïlande le 22 aout 2011. Serge Bruna-Rosso est mort à l’âge de 67 ans.

Chargement...

Annonces

SON DÉPART DE CANAL+

Le décès du père de Tania a affecté cette dernière moralement et même sur le plan professionnel. Elle a expliqué que cela a causé son départ imprévisible du "Grand Journal".

Bien qu’ayant passé douze ans dans le métier de journaliste, la jeune femme a vécu difficilement la période de son éviction. Elle affirme qu’elle a mis du temps à s’en remettre avant de tourner la page.

Chargement...

Annonces

SA NOUVELLE VIE APRÈS LE "GRAND JOURNAL"

À voir ce qu’est devenue cette jeune italienne, cela ne fait l’ombre d’aucun doute : Tania Bruna-Rosso est passée à autre chose.

Depuis quelques années, la journaliste d’hier s’est investie dans la mode. En 2012, elle a créé sa propre marque avec le concourt de François Audiffren, directeur artistique à Paris. Elle ne s’est pas arrêtée là.

Chargement...

Annonces

L’ex-chroniqueuse de Canal+ a ouvert un restaurant qu’elle a nommé “Le Bongo“. Elle a pu inaugurer son joyeux culinaire après avoir été formée en cuisine par des grands noms de la cuisine. Tania s’est appuyée sur les livres des célèbres chefs comme Jamie Oliver, Nigella Lawson, David Chang.

Comme Tania Bruna-Rosso, plusieurs femmes ont achevé leur bail avec le "Grand Journal" pour se livrer à d'autres activités. C'est le cas des jeunes femmes qui s'occupaient de la météo dans le programme de Canal+. Pauline Lefèvre, Louise Bourgoin et d'autres présentatrices se sont servies de l'émission comme d'un tremplin dans leur carrière.

Chargement...
Chargement...

Annonces