Michael Goldman, celui qui a refusé d'être seulement "un fils de"

En se confiant aux confrères du magazine Management, Michael Goldman, le Fils de Jean-Jacques Goldman révèle comment il a choisi un chemin différent de celui de son père.

Même s’il est le fils d’une méga star, Michaël a toujours été très discret sur sa vie privée. En réalité, il n’a jamais voulu être "le fils de", comme l’auraient voulu plusieurs personnes. Il l’a confirmé au cours d’un entretien.

Alors qu’il a opté de vivre loin des caméras et des médias, Goldman fils a tout de même répondu aux reporters de Management.

Contrairement à plusieurs autres enfants de stars, il n’a pas voulu profiter du statut social de son père. Il a refusé d’être vu comme "le fils de" car comme l’explique Michael, les enfants de stars sont vus comme des bêtes curieuses qui attirent l’attention.

PROCHE DE SON PÈRE MALGRÉ TOUT

Fils d’un auteur-compositeur-interprète très célèbre, Michael Goldman n’a pas vraiment suivi les traces de son père Jean-Jacques Goldman.

On pourrait dire que l’homme de 36 ans n’a pas reçus les gènes musicaux de son père. Contrairement à ses sœurs qui s’en sortaient déjà mieux que lui, dans leur jeunesse. Ils ont étudiés le piano jusqu’à l’âge de 13 ans. Mais c’est à "16, 17 ans" que sa passion pour la musique est née.

SUR UN CHEMIN DIFFÉRENT

Aujourd’hui, il se targue d’être le créateur de MyMajorCompany, un label qui aide au financement des artistes via internet. Il s’agit du label qui a boosté la carrière musicale de Grégoire et de Michael Jonathan.

Hormis cela, l’entrepreneur incarne le financement participatif appelé crowdfunding. Et, le chef d’entreprise a l’air de s’épanouir. Il a expliqué que son ambition, c'est d'être heureux dans ce qu’il fait. C’est pourquoi il considère avoir réussi car il est heureux dans son activité.

Jean-Jacques Goldman, pendant un concert le 4 mai 2002 2002 au Zénith de Paris | Photo : Wikimedia commons.

Jean-Jacques Goldman, pendant un concert le 4 mai 2002 2002 au Zénith de Paris | Photo : Wikimedia commons.

UNE SALAIRE EXTRAORDINAIRE

Michael veut créer sa propre voie et ne compte pas s'appuyer sur la notoriété de son père. Il a certainement comme objectif de devenir une personnalité aussi fortunée et appréciée des Français comme son père en optant pour l'entreprenariat.

En effet, Jean-Jacques Goldman touche la rondelette somme de deux millions d'euros de droits d'auteurs par an, bien qu'il soit en retraite.

Les postes connexes
twitter.com/purecharts
Hallyday Nov 10, 2019
Jean-Jacques Goldman se souvient de sa rencontre avec Johnny et de leur collaboration
Twitter/GALAfr Twitter/voici
TV Nov 24, 2019
Thomas Sotto s'excuse auprès de Jean-Jacques Goldman pour une confusion il y a 2 ans
Twitter/voici
People Oct 31, 2019
Jean-Jacques Goldman parle de quitter la France à cause de ses filles
Getty Images
Parentalité Dec 05, 2019
Les inquiétudes de Jacques Martin quant à l'avenir de son fils David