Marie-Josée Croze a 50 ans : les combats de la vie de l'actrice de "Mirage" (France 2)

Après avoir été abandonnée par sa mère biologique à l’âge de trois ans, Marie-Josée Croze a dû se battre de toutes ses forces pour s’en sortir. Retour sur la vie de l’actrice qui célèbre ses 50 ans de vie.

Depuis le 23 février 1970, Marie-Josée Croze n’a jamais cessé de se battre. Le 23 février 2020, elle souffle sur sa cinquantième bougie. À en croire ses propos, ses cinquante années sur terre ont été parsemés d’embûches, si bien que relever les défis de la vie pour elle s’avère être une nécessité.

UN ABANDON ET UNE ADOPTION

Dès l’âge de 3 ans, après avoir été abandonnée par sa "génitrice" comme elle le clame, l’actrice est adoptée par la famille Croze. Son destin se lie ainsi à celui de cette famille vivant à Longueil, une banlieue de Montréal.

Très vite, la petite fille s’adapte à sa nouvelle condition de fille de gens modestes. En effet, sa mère travaille d’abord comme ouvrière dans une usine de tabac, avant de devenir nourrice, alors que son père exerce la fonction de camionneur.

ABANDONNÉE UNE DEUXIEME FOIS

Les coups durs, elle en a eu dès son jeune âge. À l’âge de 8 ans, son nouveau père les abandonne, elle, ses quatre frères et sœurs ainsi que leur mère. La petite Croze se retrouve obligée de travailler pour aider sa famille.

Alors qu’elle entre à peine dans l’adolescence, Marie-Josée Croze commence à faire du baby sitting pour gagner un peu d’argent. Puis à 17 ans, elle quitte sa famille. Dévorée par le gout de l’aventure, celle-ci décide de faire le tour d’Europe, avec son sac au dos.

Mais sa course est stoppée nette par la beauté de la ville de Paris. Alors, la jeune femme s’y installe, avant de retourner à Montréal pour suivre des cours d’arts plastique au Cégep de la localité éponyme.

SES PREMIERS PAS DANS LE CINÉMA

Au début des années 90, Elle se fait repérer par le réalisateur Gilles Carde. Celui-ci fait vite de lui proposer de jouer un petit rôle dans "La postière". Mais sa première expérience suscite chez elle un réel désir pour la scène.

L’année suivante, elle prend part à la comédie "La florida" et se fait de nouveau remarquer. Alors, Marie-Josée obtient un rôle dans la série Chambres en ville et dans les téléfilms : "Zelda", "Le masque", "Les prédateurs"…

En 2000, elle joue le rôle principal dans le film "Maelström". Sa prestigieuse prestation lui vaudra d’être nommée Prix génie de la meilleure actrice et prix jutra de la meilleure actrice.

Ce n’est pas tout. En guise de reconnaissance à son talent, le Festival international de Vancouver et celui de Mons lui attribue le titre de Meilleure actrice de l'année.

UN TOURNANT DÉCISIF DE SA VIE

Sa carrière prend une dimension internationale dès 2003, à travers son rôle le film "Les invasions barbares" de Denys Arcand. Cette participation va lui permettre de décrocher le prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes.

L'actrice Angela Lansbury assiste à la 78e cérémonie annuelle de remise des prix de la Drama League | Photo : GettyImage

L'actrice Angela Lansbury assiste à la 78e cérémonie annuelle de remise des prix de la Drama League | Photo : GettyImage

Au moment de célébrer ses 50 ans, Marie-Josée Croze a une vie bin remplie. Pourtant, rien n'était écrit à l'avance après avoir traversé des peines depuis sa tendre enfance. C'est sensiblement la même histoire à quelques détails près pour Angela Lansbury. L'actrice qui a eu une enfance difficile a pu s'en sortir. Retour sur sa vie.

Les postes connexes
Twitter/DEADLINE
TV Oct 22, 2019
John Clarke, acteur dans ‘Des jours et des vies', est mort à 88 ans
Getty Images
Célébrités Nov 21, 2019
Rencontrez les acteurs de l'incontournable série "Dr Quinn, femme médecin" et découvrez leur évolution
twitter.com/ParisMatch
Célébrités Oct 21, 2019
Mort de Marie-José Nat : Histoire étonnante de son nom de scène
twitter.com/GarconsOfficiel
People Oct 21, 2019
Danielle Darrieux a été mariée trois fois : Découvrez les hommes de sa vie