Rencontre avec l'économiste belge Bruno Colmant, proche de Ségolène Royal

Bruno Colmant est le profil typique d’un homme qui se démarque par sa compétence tout en restant libre de ses choix. L’économiste belge de 58 ans est un proche de Ségolène Royal. Qui est-il ?

Ceux qui suivent l’actualité économique européenne ont certainement déjà entendu parler de lui. Bruno Colmant est un personnage d’envergure dans le secteur de l’économie ou plus précisément de la finance.

L’économiste belge de 58 ans a en effet occupé plusieurs postes de responsabilité auprès des plus grandes institutions. Amomama dresse le portrait de ce proche de Ségolène Royal.

DES DÉBUTS RÉVÉLATEURS

Bruno Colmant commence sa formation en 1980 quand il entre en école de commerce à Bruxelles. Etudiant brillant, celui-ci se dote de plus de vingt certifications au cours de sa formation dans des domaines comme la comptabilité, la finance ou le management.

C’est très logiquement qu’il obtient son premier contrat dans la société Arthur Andersen, spécialisée dans l’audit, la finance d’entreprise, les services fiscaux et juridiques ainsi que le conseil.

UNE ASCENSION FULGURANTE

L’économiste se sert de cette expérience pour grandir et étaler son talent. En effet, Bruno Colmant est porté au poste d’administrateur délégué chez ING.

Malgré sa belle ascension, le papa d’une fille de 19 ans ne s’arrête pas là. Il décide de tout quitter pour rejoindre le cabinet du ministre belge des finances Didier Reynders.

UN CHANGEMENT DE DIRECTION INCOMPRÉHENSIBLE

Si cette trajectoire intrigue plus d’un, le Belge ne reste pas pour autant très longtemps dans l’administration d’État. C’est ainsi qu’en 2009, il a déposé ses valises chez Ageas (ex-Fortis Holding) pour occuper le poste de "deputy CEO".

Dans ses nouvelles fonctions, l’économiste de formation a pour charge la gestion de l’héritage des produits Fortis. Fidèle à sa nature, Bruno Colmant quitte son poste après deux ans pour devenir "partner" chez Roland Berger. Une fonction qu’il assume simultanément avec un poste de conseiller indépendant d’Ageas.

Celui qui a aussi occupé le poste de président de la Bourse de Bruxelles, va faire un choix fort en 2015. En effet, l’économiste prend la place d’un autre économiste, Etienne de Callataÿ, dans la plus grande banque d’affaires privée de Belgique, Degroof Petercam.

UN HOMME LIBRE DE PENSER

De nombreux postes d’envergure qui n’auront pourtant pas réussi à retenir cet intellectuel de première heure. Dans les colonnes de l’Echo, Bruno Colmant se confie sur les raisons de ses changements de direction.

"Je ne suis pas quelqu'un qui aurait pu être cadre au long cours dans une société.",

révèle-t-il à l'Echo.

IL AIME LE PARTAGE D’IDÉES

L’homme aux 11 000 abonnés sur Twitter n’est pas seulement confiné dans les administrations. Il aime aussi partager ses connaissances et enseigner ce qu’il sait.

Comptant parmi les cinq intellectuels les plus influents de Belgique, celui qui est apparu main dans la main avec Ségolène Royal est un écrivain très prolifique. Celui-ci compte à son actif plus de 75 ouvrages publiés.

Ses talents d’écrivain ont d’ailleurs été récompensés en 2017 avec le Prix du livre politique pour son livre intitulé "L'Euro, une utopie trahie ?".

COMMENT FAIT-IL POUR ASSURER TOUTES SES FONCTIONS ?

Membre de l'Académie royale de Belgique, l’économiste n’a aucun problème pour assurer dans chacun de ses domaines d’intervention.

"Je ne dors que 5 à 6 heures par jour. Je n'ai pas la télévision. Cela laisse du temps.",

a-t-il affirmé.

L’intellectuel n’hésite pourtant pas à se mettre en marge de la politique européenne quand il le juge opportun. On l’a souvent vu s’en prendre ouvertement à la politique de la Banque centrale ou alors aux politiques austères de la Commission européenne.

"L'économiste se doit d'être une sorte de vigie. Il doit être prêt à réaliser une grande traversée intellectuelle. C'est la voie que j'ai choisie, avec des penseurs économiques que j'apprécie, Adam Smith ou Karl Marx.",

a-t-il expliqué.

YVES LÉVY, LE MARI DE LA CANDIDATE À LA MAIRIE DE PARIS AGNÈS BUZYN

Certaines femmes se démarquent dans le monde politique par leur charisme et leur leur courage. C'est le cas de Ségolène Royale qui a une belle carrière politique. C'est aussi le cas d'Agnès Buzyn, la nouvelle candidate à la mairie de Paris.

Cette dernière peut compter sur le soutien inconditionnel de son époux Yves Lévy. L'occasion d'en apprendre plus sur le compagnon de cette femme forte.

Les postes connexes
Getty Images
Célébrités Jan 28, 2020
Jean-Claude Brialy : son unique héritier, Bruno Finck, a liquidé tous les biens de l'acteur
GettyImages
Célébrités Dec 02, 2019
Bernie Bonvoisin : rencontre avec le rockeur français et ami proche du défunt Bon Scott
Getty Images
Relation Feb 19, 2020
Agnès Buzyn, candidate à la mairie de Paris : Rencontre avec son mari Yves Lévy
Getty Images
Parentalité Feb 09, 2020
Us Weekly : Meghan Markle ne serait pas "très proche" de sa mère, Doria Ragland