Hedwig verbalisée pour être venue saluer son mari à la fenêtre d'un Ehpad : amende annulée

Après la forte émotion suscitée par la verbalisation d’Hedwig, une septuagénaire, venue saluer son époux par une fenêtre d'une maison de retraite située à Graulhet, la gendarmerie du Tarn a annulé l’amende.

Le jeudi 9 avril, la préfecture et la gendarmerie du Tarn ont décidé d’annuler la verbalisation d’une femme âgée de 79 ans dans la commune de Graulhet, comme l’a annoncé la préfète sur Facebook.

Alors qu’elle saluait son époux, de l’extérieur d’une fenêtre fermée d’un EHPAD, la mamie de 79 ans avait reçu une amende de 135 euros.

UN EXCÈS DANS LA PROCÉDURE

Pourvue d’une attestation dérogatoire pour effectuer une ballade pendant le confinement, elle communiquait avec son mari de 93 ans, en écrivant des messages sur une ardoise.  

Pour justifier leur verbalisation, les deux officiers de gendarmerie ont mis l’accent sur la crise sanitaire. Les jours qui ont suivi, la préfecture du Tarn avait même écrit un mail à la fille d’Hedwig, lui expliquant son infraction.

Mais dans un post sur Facebook le mercredi 15 avril 2020, la gendarmerie du Tarn a "demandé à l'autorité judiciaire de ne pas poursuivre l'infraction, qui a été annulée". Compte tenu du contexte spécial de la situation d’Hedwig, les charges ont été annulées.

LES EXCUSES DE LA GENDARMERIE

Mardi le 14 avril 2020, la préfecture du Tarn s’est exprimée auprès de l’AFP, expliquant qu’"il y a peut-être eu un peu d'excès". Aussi, les autorités ont précisé qu’ils allaient contacter les proches d’Hedwig pour "éteindre la procédure".

Cartherine Ferrier, la préfète du Tarn, a aussi réagi à cette controverse, accusant le manque de discernement des gendarmes, qui ont peut-être dépassé les limites. Le colonel a présenté des excuses auprès de l’entourage d’Hedwig.

Toutefois, il y a des circonstances particulières, car dans cet EHPAD, les familles des seniors venaient plus souvent leur rendre visite.

"On le comprend mais la situation devenait confuse. Et les personnes âgées sont les plus exposées. Nos Ehpad n'ont pas de moyens pour contrôler que les carreaux ne s'ouvrent pas et les gendarmes ne peuvent pas être derrière chaque fenêtre pour vérifier qu'il n'y a pas d'abus",

a terminé la préfète du Tarn.

LE COVID-19 DANS LES EHPAD

Si elle souhaite que les familles comprennent la situation, elle demande aux citoyens de respecter les consignes sanitaires, pour endiguer la pandémie du covid-19. Le virus continue de semer la terreur, surtout dans les maisons de retraite. Sophie Favier s’inquiète pour sa mère atteinte d’Alzheimer dans un EHPAD.

Les postes connexes
Getty Images
Santé Apr 02, 2020
Coronavirus : Sophie Favier s’inquiète pour sa mère atteinte d’Alzheimer dans un EHPAD
GettyImages
Parentalité Apr 07, 2020
"C'est horrible, ce qu'il se passe !" : Kendji Girac inquiet pour sa grand-mère en Ehpad
Getty Images / twitter.com/TeleLoisirs
Parentalité Apr 03, 2020
Sophie Favier appel à l’aide pour sa mère en Ehpad, Christophe Dechavanne la soutient
facebook.com/larafabianofficial
Célébrités Apr 13, 2020
"C'est comme un cadeau mal emballé" : Lara Fabian réagit à son confinement à la maison