Bastien Payet (12 coups de midi) : 2 suspects dans son décès ont été relâchés après un an

En mars 2019, un ex-candidat de l’émission “Les 12 coups de midi” est décédé, frappé à mort par trois individus dans le centre-ville de Reims. Un an après le drame, les deux suspects ont été relâchés.

Bastien Payet a succombé à un hématome sous-dural profond le lendemain de son agression. Alors, les suspects ont été mis en examen pour meurtre, mais un an plus tard, le mois d’août 2020, deux d’entre eux ont été libérés a rapporté l’Union.

LE DÉCÈS DE BASTIEN PAYET

Dans la nuit du 8 au 9 mars 2019, Bastien Payet se baladait avec des amis dans le centre-ville de Reims.

Ils ont croisé la route de trois individus, et l’un d’entre eux a eu un mot déplacé à l'encontre des filles. Sans pour autant être agressif, l’ex-candidat de l’émission de Jean-Luc Reichmann lui a dit de rester tranquille.

Tout de suite, les trois hommes se sont rués sur lui et ont commencé à lui donner des coups. Bastien Payet a été grièvement blessé. D’après un médecin légiste, le jeune homme de 23 ans est décédé des suites des coups qu’il a eus au visage, provoquant, ainsi, un traumatisme crânien.

“C’est un hématome sous-dural profond, sur le côté droit du crâne”,

a-t-il souligné.

LES SUSPECTS, SOUS CONTRÔLE JUDICIAIRE

En sachant la mauvaise nouvelle, Jean-Luc Reichmann a rendu hommage à Bastien Payet sur les réseaux sociaux. Les trois présumés agresseurs de l’ex-candidat, ont été interpellées par la police. Mais à peine un an après le drame, deux d'entre eux ont été libérés par la chambre de l'instruction.

Toutefois, Enzo Andolini et Osman Dogan, deux des trois suspects sont sous contrôle judiciaire. Ils ne devront pas entrer en contact l’un avec l’autre et n’ont pas aussi droit de s’éloigner de la région où ils habitent.

Quant au troisième, il est encore derrière les barreaux. La prolongation ou non de sa détention provisoire serait débattue par la justice fin août.

UN CHAUFFEUR DE BUS AGRESSÉ

Un cas d’agression s’est aussi produit à Bayonne le 05 juillet 2020. Cette fois, c’est un chauffeur de bus qui a été la victime. Des agresseurs lui ont donné des coups violents après que le chauffeur leur a exigé le port de masque dans le bus.

Les postes connexes
pxfuel
People Jul 08, 2020
Chauffeur agressé à Bayonne : deux hommes emprisonnés pour tentative de meurtre
Twitter/le_Parisien
Actu France Jul 13, 2020
Le chauffeur de bus est mort, sa femme voulait "sentir son cœur battre une dernière fois"
Twitter/le_Parisien
Actu France Aug 31, 2020
Décès du chauffeur de bus à Bayonne : la défense présente une autre version des faits
Twitter/avironrugbypro Twitter/voici
Les 12 coups de midi Jul 13, 2020
Antonin ("12 coups de midi") fait un don à la famille du chauffeur de bus décédé