L'oncle d'Elisa Pilarski fait le point sur son affaire : "L'enquête n'avance pas"

Elisa Pilarski est une jeune femme ayant connu une fin tragique dont le décès avait bouleversé la France entière. Enceinte, elle avait été assassinée lors d'une promenade en forêt dans l'Aisne.

Cela fera bientôt un an que cet incident s'est produit, le 16 novembre prochain plus exactement. Et pourtant, après près de douze mois d'enquête, les découvertes ne sont pas très nombreuses ce qui la rend la situation encore plus difficile à vivre pour sa famille.

Son oncle Vincent Labastarde a fait de nombreuses confidences sur l'enquête mais aussi sur les difficultés que la famille rencontre depuis maintenant plus d'un an.

UNE ENQUÊTE QUI PIÉTINE

Malheureusement, les questions qui taraudent l'esprit des parents et des proches d'Elisa Pilarski n'ont toujours pas trouvé leurs réponses. Est-ce que la chasse à courre est à remettre en cause ? Quels animaux ont été impliqués dans l'incident et quels sont les résultats des tests ADN ?

Cela fait plusieurs mois que les forces de l'ordre font de leur mieux pour obtenir des réponses à ces questions mais rien n'y fait et la crise sanitaire actuelle n'aide malheureusement pas. L'opinion publique se déchire accusant tour à tour la meute de la chasse à courre qui se déroulait dans le bois du drame tandis que pour d'autre c'est Curtis, le chien que la jeune femme promenait ce jour là qui est à blâmer.

Lors de son passage sur le plateau de BFMTV le 4 octobre 2020, Vincent Labastarde a fait de nombreuses révélations sur sa nièce, parlant de celle qu'elle était mais aussi des liens qui l'unissait à Curtis et à son maître Christophe Ellul.

Il a commencé par déclarer que l'anniversaire d'Elisa était le 6 septembre dernier et que cette date avait été extrêmement difficile à vivre pour toute sa famille. Bien entendu à cause de la tristesse qu'ils éprouvent tous mais aussi à cause de la colère et de la frustration causée par la lenteur de l'enquête.

Ils ne savent en effet toujours pas ce qui s'est produit le 16 novembre 2019 mais il avoue avoir une certaine "orientation".

LES RARES AVANCÉES

L'oncle de la victime est persuadé que si sa nièce avait su qu'il y avait une chasse à courre dans le bois, elle ne s'en serait jamais approché et elle connaissait assez bien Curtis, le chien qu'elle promenait au moment du drame.

Vincent Labastarde précise qu'il s'agissait du chien de Christophe Ellul, le compagnon d'Elisa Pilarski de l'époque. Cela faisait plusieurs mois qu'ils se côtoyaient et la jeune femme avait donc un véritable lien avec l'animal qu'elle connaissait bien. 

C'est via les réseaux sociaux que son chemin a croisé celui de Christophe Ellul après que la jeune femme se soit retrouvée au chômage. Ils étaient tous les deux sur un groupe de personnes aimant beaucoup les chiens et c'est ainsi qu'ils se sont rapprochés.

Par la suite ils se sont rendus en Belgique et aux Pays-Bas afin de participer à des concours canins avec Curtis. 

Les confidences de Vincent Labastarde permettent d'imaginer un peu mieux l'état dans lequel se trouve la famille et les proches d'Elisa Pilarski et on ne peut qu'espérer qu'ils obtiendront bientôt les réponses dont ils ont besoin pour aller de l'avant.

Les postes connexes
instagram.com/nabilla
Santé Sep 22, 2020
Nabilla et Thomas ont passé les tests Covid-19 : ils présentent tous les symptômes
facebook.com/romane.dartois.7 twitter.com/BFMTV
Actu France Oct 05, 2020
Victorine : le sac à main et les chaussures trouvés près de la scène du crime analysés
Getty Images
Santé Oct 08, 2020
Brigitte Macron, très classe, apparaît avec le footballeur Florian Thauvin en vidéo
Getty Images
Célébrités Jun 25, 2020
Christophe : sa veuve Véronique annonce qu'il "ne voulait plus chanter"