Victorine : ce qui a poussé la police à la chercher moins de 3 heures après sa disparition

Tout juste quelques heures après la disparition de la jeune Victorine, la police n’a pas tardé à prendre cette affaire au sérieux et à lancer les fouilles. Qu’est-ce qui a mis la puce à l’oreille des policiers ? Pourquoi cette affaire a presque immédiatement été prise au sérieux ?

Lorsque la disparition de la jeune fille a été officiellement signalée, les autorités compétentes n’ont pas tardé à lancer les recherches. C’est plutôt surprenant dans la mesure où elle était majeure et ce genre de disparition met très souvent plusieurs jours avant d’être considéré comme inquiétant. Qu’est-ce qui a donc alerté la police ?

RAPPEL DES FAITS

La jeune étudiante de 18 ans a disparu le 26 septembre 2020. Des recherches intensives ont été menées et deux jours après, son corps inanimé a été retrouvé dans un ruisseau à Villefontaine. L’on ne sait toujours pas ce qui lui est arrivé.

Des analyses externes de son corps n’ont pas permis de déterminer la cause exacte du décès. Néanmoins, les forces de l’ordre semblent privilégier la piste criminelle. Elles ont donc ouvert une enquête pour ʺenlèvement, séquestration et homicide volontaireʺ.

D’IMPORTANTS MOYENS ONT ÉTÉ MIS EN JEU

D’après Ouest France, un groupe de plongeurs, un hélicoptère, 130 militaires ainsi qu’une équipe de cynophile ont pris part aux recherches. Au bout du compte, c’est un chien Saint-Hubert, spécialisé dans la recherche de personnes, qui a repéré l’endroit où gisait le corps. Les plongeurs l’ont suivi peu de temps après.

Un chien Saint-Hubert. | Photo : Shutterstock

Un chien Saint-Hubert. | Photo : Shutterstock

SA DISPARITION A TRÈS VITE ÉTÉ PRISE AU SÉRIEUX

Étonnamment, les forces de l’ordre ont promptement réagi face à cette situation. Et pourtant, les disparitions des jeunes ou des mineurs ne le sont pas toujours, car la fugue est généralement la piste privilégiée dans un premier temps.

C’est par la suite que les autorités déterminent s’il est nécessaire ou pas d’ouvrir une enquête. L’on se demande alors quels sont les éléments qui les ont aidés à comprendre qu’il s’agissait d’une affaire sérieuse.

LE CRI DE DÉTRESSE DE ROMANE, LA GRANDE SŒUR DE VICTORINE

Après que le corps sans vie de la jeune Victorine, âgée de 18 ans qui avait disparu en rentrant de chez elle, ait été retrouvé sans vie, de nombreux cris de détresse ont fusé sur la toile.

Ses proches comme ses voisins, et même de parfaits inconnus ont été attristés par ce qui s’est produit. L’une de ses grandes sœurs, Romane, a poussé un cri de détresse particulièrement déchirant. Découvrez-le tout de suite.

Les postes connexes
Facebook/romane.dartois.7
Actu France Oct 13, 2020
Affaire Victorine Dartois : les avancées dans l’enquête, 2 semaines après son décès
facebook.com/romane.dartois.7
Histoires Sep 29, 2020
"J’ai le cœur déchiré" : le cri de Romane, la sœur de Victorine, décédée en Isère
Twitter/lavoixdunord
Actu France Sep 29, 2020
Victorine, 18 ans, décédée en Isère : que s'est-il passé exactement ?
Twitter/le_Parisien
Actu France Sep 28, 2020
Isère : disparition inquiétante de Victorine, 18 ans, son téléphone reste silencieux