logo
Youtube/CANAL+ Séries
La source: Youtube/CANAL+ Séries

"La Flamme" en parodie du "Bachelor" : l'équipe de l'émission originale réagit

Mahatony Rajaofera
20 oct. 2020
19:26
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

En 2003, les téléspectateurs français découvraient sur leur écran de télévision “Bachelor, le gentleman célibataire”. Plusieurs années après, une parodie produit et réalisé par Jonathan Cohen a vu le jour.

Annonces

Suite à cette nouvelle série, les anciens présentateurs du programme original Grégory Ascher et Stéphane Rotenberg ont fait part de leurs impressions. Découvrez tous les détails.

La naissance du “Bachelor”

En mai 2003, les téléspectateurs français découvraient sur leur écran, “Bachelor, le gentleman célibataire”, une émission de téléréalité où un homme charmant et épanoui professionnellement essaie de trouver son âme sœur.

La Flamme - Bande-annonce. | Photo : Youtube/CANAL+ Séries

Annonces

Pour tenter de conquérir son cœur, une vingtaine de jeunes femmes célibataires viennent faire sa connaissance. Puis, au fur et à mesure que l’émission avance, leur nombre est réduit jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une.

En France, six éditions de l’émission ont été diffusées dont trois sur M6 de 2003 à 2005 et l’autre moitié sur NT1 entre 2013 et 2016. Contrairement au format diffusé aux États-Unis qui connaît un franc succès depuis 2002, “Bachelor” a au fil des ans diminuée en audience en France. C’est pourquoi, après six saisons, l’émission s’est arrêtée.

En juin 2012, la parodie Burning Love a vu le jour aux États-Unis. Après en avoir obtenu les droits d'adaptations, Jonathan Cohen tourne pour Canal+, “La flamme”, une parodie de la télé réalité “Bachelor”.

Annonces
Annonces

JONATHAN COHEN, PRODUCTEUR ET BIEN PLUS ENCORE

Jonathan Cohen est celui qui a produit, coécrit et coréalisé “La Flamme”. En plus de cela, il y a également campé un rôle, celui d’un pilote de ligne un tantinet oisif, venu trouver la femme de sa vie.

Rappelons que ce dernier s’était fait connaître avec Serge Le Mytho sur Canal +. Contrairement à ce personnage, celui qu’il interprète dans “La Flamme” dit la vérité mais est toujours aussi à côté de la plaque.

“Marc dans La Flamme, là on est dans un vrai degré d'idiot. Mais un idiot qui a vraiment beaucoup de charme, comme, sans vouloir comparer totalement, un personnage dans OSS”,

Annonces

a confié le réalisateur.

Annonces

Par ailleurs, de nombreux stars de la comédie ont été sollicitées pour faire la parodie à l’instar de Vincent Dedienne qui interprète l’animateur du programme original ou encore Florence Foresti qui prête ses traits à une non voyante.

LES RÉACTIONS DES ANCIENS PRÉSENTATEURS

Stéphane Rotenberg et Grégory Ascher ont fait partie de l’équipe de l’émission de télé-réalité Bachelor. Suite à la sortie de la nouvelle série sur Canal+, ils ont bien voulu décrypter les ressemblances et les différences entre la parodie et le programme original.

Notons que Grégory est celui qui a présenté les éditions diffusées sur NT1 en 2013 et 2014 tandis que son confrère lui a tenu les rênes des trois premières saisons diffusées sur M6 de 2003 à 2005.

Annonces

Dans son analyse, Stéphane Rotenberg a précisé que si les prétendantes dans la série étaient soient pas très futées soient très méchantes, ce ne fut pas forcément le cas dans “Bachelor”. Cependant, la rivalité entre Bachelorette, elle, existait véritablement.

Annonces

“Il y a eu des pétages de plomb (...) Les filles se prenaient vite au jeu parce qu'elles n'avaient aucun contact avec l'extérieur, et pour celles qui allaient au bout, ça durait un mois”,

a confié Grégory Ascher.

Difficile de parler de la série sans évoquer le personnage de Marc. Là encore, les anciens présentateurs du programme télévisé ne manquent pas d’anecdotes.

“Pour s'embarquer dans un tel concept, il faut quand même avoir un sacré regard sur soi-même (...) Je me souviens d'un candidat qui m'a dit très sérieusement : pour moi, rien n'est impossible”,

Annonces

s’est-il rappelé.

LES RÉVÉLATIONS GLAÇANTES DU PREMIER “BACHELOR”

Olivier Siroux est celui qui a endossé pour la toute première fois le rôle de “Bachelor”. Ce que peu de gens savent, c’est qu’il a failli perdre la vie à seulement 29 ans. Retour sur cette terrible maladie qui lui a presque été fatale.

Annonces

Le premier Bachelor Olivier Siroux | Photo : Getty Images

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité