Les habitants d'Ehpad pourraient être les premiers à être vaccinés contre le Covid-19 en France

D’ici la fin du mois de décembre, les premiers vaccins contre la Covid-19 seront disponibles en France. Mais selon les informations, toute la population ne serait pas vaccinée dans l’immédiat. Il y aurait donc des priorités.

Après l’annonce d’Emmanuel Macron sur les premières vaccinations, la Haute Autorité de santé a tenu ensuite à publier leur prise de décision concernant les personnes qui seront vaccinés en priorité. Parmi eux se trouvent les personnes âgées.

LE VACCIN EST EFFICACE À 94,5 %

Moderna, qui est une société de biotechnologies, a mis au point très rapidement un vaccin contre le Coronavirus. Après plusieurs tests, il s’avère que le vaccin en question est efficace à 94,5 %. Fixé à un prix abordable, réduit même à 80 %, la société a commencé à lancer le vaccin.

Vaccin contre le Covid-19. | Photo : Unsplash

Vaccin contre le Covid-19. | Photo : Unsplash

De ce fait, de nombreux pays ont déjà signé avec Moderna, tels que le Canada, le Japon, l’Israël, le Royaume-Uni et tant d’autres encore. Du côté des États-Unis, ils leur ont été promis 100 millions de doses au début du mois d'août.

LES EHPAD ET LEURS PERSONNELS, LES PREMIERS VACCINÉS

Si les autres pays ont déjà négocié pour leurs vaccins, la France aura par contre droit aux siens d’ici la fin du mois de décembre ou le début du mois de janvier d’après le président Emmanuel Macron.

Mais bien avant cela, une liste de priorités a été publiée pour réduire les hospitalisations et les décès. Ainsi, les personnes les plus vulnérables et celles qui les soignent, à savoir l'Ehpad et son personnel, seront les premières à être prises en charge.

Des groupes des gens entrain de de discuter. | Photo : Unsplash

Des groupes des gens entrain de de discuter. | Photo : Unsplash

“Représentant un tiers des décès, ce sont les premières victimes de la maladie depuis le début de l’épidémie”,

a indiqué l'autorité sanitaire.

LES PERSONNES PLUS DE 65 ANS

Depuis la propagation du virus mortel, les personnes âgées de 65 ans et plus ont été les plus touchées. D’après une information, le taux de mortalité chez les personnes de moins de 40 ans était de 2 % alors que chez les personnes de 70 ans et plus était de 33 %.

Un couple de vieux. | Photo : Unsplash

Un couple de vieux. | Photo : Unsplash

Ainsi, toujours selon la Haute Autorité de santé, les personnes de plus de 50 ans seront les prioritaires après les Ehpad et leurs personnels.

LES PERSONNES SOUFFRANT D'UNE COMORBIDITÉ

Dans la troisième phase de vaccination, la Haute autorité de santé a planifié de vacciner toutes personnes à risque “de forme grave du fait de leurs comorbidités”. En effet, les personnes souffrant d’une comorbidité présentent un ou plusieurs troubles associés à un trouble ou une maladie primaire.

LES PERSONNES EXPOSÉES AU VIRUS

En outre, face à cette situation, l'autorité sanitaire a également l'intention d'immuniser les personnes les plus exposées au risque d'être victimes du Coronavirus.

Une infirmière qui fait une injection. | Photo : Unsplash

Une infirmière qui fait une injection. | Photo : Unsplash

Cela concerne en effet les professionnels qui travaillent dans un milieu favorable à l’infection, mais concerne aussi “les personnes vulnérables ou précaires ayant un pronostic moins favorable en cas d’infection par la Covid-19”.

LES PERSONNES MAJEURES SANS COMORBIDITÉ

Et enfin, une fois les personnes exposées au virus vaccinées, les doses suivantes sont dédiées à la population générale. Elles sont désignées comme les personnes “de plus de 18 ans et sans comorbidité”.

Cette future campagne vaccinale va être suivie de près par la Haute autorité de santé en vue de voir comment le vaccin agira sur les gens, s’il présente des effets secondaires ou non.

Une infirmière qui fait une injection. | Photo : Unsplash

Une infirmière qui fait une injection. | Photo : Unsplash

DE BONNES NOUVELLES EN OXFORD

Avant que le vaccin soit opérationnel, celui-ci a été testé à la phase trois et a été testé sur plusieurs dizaines de milliers de volontaires aux États-Unis, au Brésil, et en Afrique du Sud. Et selon les résultats, il est conforme aux attentes et fonctionne à la perfection.

Les postes connexes
Covid-19 : un patient sur 5 développe une maladie mentale, selon une étude d’Oxford
GettyImages
Santé Nov 12, 2020
Covid-19 : un patient sur 5 développe une maladie mentale, selon une étude d’Oxford
Coronavirus : Yannick Jadot demande à ce que la vaccination soit obligatoire
Twitter/franceinfo
Santé Nov 11, 2020
Coronavirus : Yannick Jadot demande à ce que la vaccination soit obligatoire
Covid-19 : le vaccin Pfizer/BioNTech est déclaré "efficace à 90%"
Getty Images
Santé Nov 09, 2020
Covid-19 : le vaccin Pfizer/BioNTech est déclaré "efficace à 90%"
Le vaccin contre le coronavirus : de très bonnes nouvelles en provenance d’Oxford
twitter.com/camawise
Santé Oct 23, 2020
Le vaccin contre le coronavirus : de très bonnes nouvelles en provenance d’Oxford