Christophe Dominici était déjà au plus mal : "A deux doigts de me jeter sous un bus"

Christophe Dominici était un joueur de rugby talentueux et charismatique qui a malheureusement perdu la vie dans le parc de Saint-Cloud après une terrible chute.

D'après les informations partagées par L'Équipe le 7 décembre 2020, l'ancien sportif de haut niveau aurait apparemment souffert de graves problèmes psychologiques tandis que le parquet a révélé à l'AFP qu'un proche de l'athlète avait fait quelques révélations inquiétantes concernant son moral.

C'est le 24 novembre 2020 que le corps de Christophe Dominici a été retrouvé après qu'il ait fait une chute d'environ dix mètres. Sa mort a plongé le mort du sport dans le deuil car il avait su conquérir le cœur de chacun grâce à sa passion communicative.

Christophe DOMINICI en 2006. | Photo : Getty Images

Christophe DOMINICI en 2006. | Photo : Getty Images

UN ÉTAT PSYCHOLOGIQUE INQUIÉTANT

Loretta Denaro, la femme de l'ancien athlète, a immédiatement nié les rumeurs concernant un possible suicide de son mari mais d'autres proches ne sont semble-t-il pas aussi certains qu'elle car son état psychologique n'était apparemment pas des plus stables.

La première chose que l'on peut assurer est qu'il n'était pas sous l'influence de psychotropes ni d'alcool ou de stupéfiants.

D'après les informations partagées par le parquet, Christophe Dominici faisait cependant l'objet d'un suivi médical pour dépression et d'après L'Équipe, il avait été pris d'une véritable "boufffée délirante" quelques jours seulement avant son décès. Un de ses proches a ainsi raconté :

"Il se disait notamment poursuivi par des hommes en uniforme et armés, qu’il assimilait à des policiers d’une brigade anticriminalité ou des gendarmes de l’unité d’élite du GIGN."

Des déclarations de la part d'un proche du sportif qui ont été corroborées rapidement par le parquet qui a déclaré à l'AFP :

"Concernant l'affirmation d'un de ses proches sur son état psychologique, c'est en effet ce qui a été rapporté aux enquêteurs par ses proches, sans que d'autres éléments puissent confirmer cet état, qui pourrait également expliquer sa chute."

SA VEUVE EST DÉVASTÉE

Loretta Denaro est donc la veuve de Christophe Dominici et elle est, comme on peut le comprendre, absolument brisée par le décès de son mari.

Elle a toujours nié en bloc la possibilité que sa mort soit un suicide mais ne peut pas ignorer la fragilité psychologique de son mari.

Elle sait qu'il a été très affecté par les critiques qu'il a subi après avoir raté sa tentative pour redonner vie au club de rugby de Béziers mais elle reste persuadée qu'il ne se serait jamais intentionnellement ôté la vie :

"Quand son projet a été écarté, il n'a pas dormi pendant quinze jours, il était dévasté. Mais pas au point de commettre un geste désespéré. Ce n'est pas possible, il avait trop de vie en lui pour faire ça."

Les jours passent mais il est encore très difficile pour elle de vraiment réaliser ce qui s'est passé et encore plus de mal à l'accepter. Comment faire pour dire adieu à l'homme de sa vie et le père de ses filles quand il a disparu après un matin comme les autres ?

Les postes connexes
Christophe Dominici "isolé et abandonné" avant sa mort : les détails
GettyImages
Célébrités Dec 04, 2020
Christophe Dominici "isolé et abandonné" avant sa mort : les détails
Décès de Christophe Dominici : sa femme "rejette fermement" son décès volontaire
Getty Images
Relation Nov 27, 2020
Décès de Christophe Dominici : sa femme "rejette fermement" son décès volontaire
Décès de Christophe Dominici : ce témoin qui ne confirme pas le décès volontaire
Shutterstock.com
Célébrités Nov 27, 2020
Décès de Christophe Dominici : ce témoin qui ne confirme pas le décès volontaire
Difficultés professionnel, accusation de vol - les dernières années compliquées de Christophe Dominici
Getty Images
Célébrités Nov 25, 2020
Difficultés professionnel, accusation de vol - les dernières années compliquées de Christophe Dominici