logo
 instagram.com/emmanuelgiboulot
La source: instagram.com/emmanuelgiboulot

Emmanuel Giboulot, dont l'histoire vraie a inspiré à France 2 le film "Intraitable"

Nkongo Odile Carine
01 mars 2021
17:53
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Lundi 01 mars 2021, le téléfilm “Intraitable” sera diffusé sur France 2. En réalité, ce film est inspiré d’une histoire vraie, à savoir celle d’Emmanuel Giboulot. Découvrez son histoire particulièrement insolite.

Annonces

Le mois de mars débute bien, et pour commencer, France 2 lance les hostilités avec une histoire pas comme les autres.

En effet, ce 01 mars 2021, la chaîne va diffuser le téléfilm “Intraitable” qui est inspiré de la véritable histoire d’un viticulteur bio de Beaune.

Sans plus tarder, faites le point sur l’histoire d’un fermier, possédant une détermination de fer.

Annonces

UNE HISTOIRE PAS COMME LES AUTRES

C’est l’histoire d’Emmanuel Giboulot, un fermier de 58 ans. Celui-ci exerce en Côte-d’Or et est connu pour avoir été condamné, suite à son refus d’utiliser les pesticides.

En effet, ce dernier avait catégoriquement refusé d’utiliser ces produits sur des pieds de vigne, allant délibérément à l’encontre d’un arrêté préfectoral. Ici, il s’agit d’affecter un traitement sur les plantes, en prévention de la flavescence dorée, une maladie de la vigne.

Annonces

Cette histoire était tellement unique, qu’elle a inspiré un film dont le scénario a été écrit par Didier Vinson. Dans cette sortie, plusieurs célébrités ont été appelées à tenir un rôle. C’est dans ce sens qu’il est possible de compter Fred Testot, au rôle principal.

IL N’AVAIT PAS RECULÉ

Dans la vraie vie, l’histoire d’Emmanuel avait touché le public, car ce dernier ne reculait devant rien. Il avait mis son couple en danger, avait eu des problèmes avec son syndicat et avait même été condamné par la justice. Cependant, le viticulteur n’a jamais reculé et a choisi de se battre jusqu’au bout. Finalement, celui-ci avait été relaxé en appel.

Annonces
Annonces

Lors de son combat, il avait bénéficié d’un grand soutien. Emmanuel s’en était étonné, face au public.

“Les pétitions pour me soutenir avaient collecté un million de signatures!"

Celui-ci expliquait être fier d’avoir gagné ce combat, car l'avancée pour la santé a été énorme.

Le viticulteur participera au débat organisé en seconde partie de la soirée sur France 2, et reviendra certainement sur son expérience.

Des histoires aussi insolites que celle du viticulteur il y en a beaucoup. Découvrez celle de Patrick Dils, qui avait été emprisonné à tort à perpétuité, alors qu'il n'avait que 16 ans.

Annonces
Annonces