"Mon mari Didier n'attendait qu'une chose : se faire vacciner", déclare Nathalie

Nathalie Coulomp a perdu son mari âgé de 66 ans, qui a été emporté par le Covid-19. Suite à cela, sa femme de 55 ans a adressé une supplication au gouvernement, pour lui demander de distribuer le vaccin contre le Covid-19 plus rapidement. 

Nathalie Coulomp est une riveraine de Villeneuve-d’Ascq, qui a traversé une période très difficile. 

En effet, après avoir perdu son mari des suites de la coronavirus, la veuve s’est saisie de son compte Twitter, pour faire passer un message ferme désespéré, à l’attention du gouvernement. Zoom sur les supplications de cette femme désespérée

IL N’A PAS BÉNÉFICIÉ DU VACCIN

Comme mentionné plus haut, Nathalie est bibliothécaire, et vit à Villeneuve-d’Ascq. Celle-ci a perdu son mari âgé de 66 ans, emporté par la coronavirus.

Il s’appelait Didier Coulomp, et était chauffeur de bus dans le domaine sportif. Pendant de nombreuses années, Didier avait côtoyé les basketteurs de L’ESBVA, ainsi que les adversaires du LOSC.

Suite à la disparition de son mari, Nathalie a posté un message alarmant sur le réseau social de l’oiseau bleu, pour faire part de sa détresse. 

“Mon mari Didier n'attendait qu'une chose : se faire vacciner".

IL ÉTAIT PARTI TOUT DOUCEMENT

Selon les informations, Didier était le père de trois enfants. Celui-ci avait perdu la vie à Lille, le 21 mars 2021, quasiment un mois après avoir contracté la maladie.

“C'était sa dernière semaine de travail puisqu'il était officiellement en retraite le 1er mars. Et le 23 février, il s'est senti mal. Il avait de la température.”

Après qu’il ait été testé positif, Didié avait été emmené aux urgences par sa femme. C’est à partir de là, que tout a basculé. Le 05 mars 2021, la bibliothécaire avait reçu un message du médecin, qui lui disait que son époux allait être plongé dans un coma artificiel. 

ELLE N’ATTEND QUE CELA

La raison pour laquelle Didier n’a pas pu bénéficier du vaccin, est que ce dernier n’était pas encore dans le public cible pour les vaccinations. 

“Dépêchez-vous. C'est bien de faire attention aux vieux de 85 ans, mais je me dis que, là, on est en train de perdre la tranche d'âge du dessous. 

Celle-ci termine en disant qu’elle a 55 ans, et que tout comme son mari, elle attend de pouvoir se faire vacciner avec impatience. 

Changez un tout petit peu d'atmosphère, et découvrez quelques appréhensions de Lola Marois, à propos de Jean-Marie Bigard. Elle est revenue sur les excès du comédien

Jean-Marie Bigard et sa femme Lola Marois | Photo : Getty Images

Jean-Marie Bigard et sa femme Lola Marois | Photo : Getty Images

ⓘ Chez AmoMama, nous faisons de notre mieux pour vous donner les dernières nouvelles concernant la pandémie COVID-19, mais la situation est en constante évolution. Nous encourageons les lecteurs à se référer aux mises à jour en ligne du Ministère des Solidarités et de la Santé, de l'OMS ou des départements de santé locaux pour rester informés. Prenez soin de vous !

Les postes connexes
Lola Marois a peur pour Jean-Marie Bigard : elle évoque ses excès
Youtube/French buzz
TV Feb 18, 2021
Lola Marois a peur pour Jean-Marie Bigard : elle évoque ses excès
Mauricette, première vaccinée contre la Covid-19, toujours en vie, malgré les sceptiques
twitter.com/francebleuparis
Santé Jan 18, 2021
Mauricette, première vaccinée contre la Covid-19, toujours en vie, malgré les sceptiques
Mauricette, 78 ans, première personne vaccinée contre le Covid en France : "Même pas mal"
Youtube/Le Parisien
Actu France Dec 28, 2020
Mauricette, 78 ans, première personne vaccinée contre le Covid en France : "Même pas mal"
"C'est surtout de la publicité" : Didier Raoult donne son avis sur le vaccin anti Covid
Getty Images
Actu France Dec 07, 2020
"C'est surtout de la publicité" : Didier Raoult donne son avis sur le vaccin anti Covid