logo
Shutterstock
La source: Shutterstock

AstraZeneca est renommé après des décès et des critiques : les internautes du monde entier réagissent

Pauline Nadege Eyebe
30 mars 2021
23:43
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

La critique autour de la gestion de la pandémie de la covid-19 prend de plus en plus de l’ampleur. Après Emmanuel Macron, c’est au tour du vaccin AstraZeneca de connaître des déboires. Zoom sur le changement de nom du vaccin.

Annonces

On prend les mêmes et on recommence, pourrait-on dire. L’un des vaccins les plus critiqués au monde, AstraZeneca a changé de nom. Un changement qui a été officialisé le 25 mars 2021. Il faut souligner que le vaccin a eu à rencontrer une vive opposition.

Un médecin tenant le vaccin anti-covid | photo : Freepik

Annonces

UN CHANGEMENT OPPORTUN

Le vaccin AstraZeneca avait été mis sur le marché par le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca en collaboration avec l’université d’Oxford. La firme avait reçu l’autorisation de mise sur le marché en janvier 2021.

Presque aussitôt, le vaccin a été la cible d’une très mauvaise publicité. Cette campagne de dénigrement avait été à l’origine de la méfiance de la population en général et du personnel soignant en particulier.

Parmi ce qui était reproché au laboratoire pharmaceutique, on peut citer les retards de livraison, la survenue d'effets secondaires. Certains avaient même osé mettre en doute l’efficacité du produit.

Annonces

En France, les autorités sanitaires avaient préféré suspendre l’administration du vaccin AstraZeneca aux patients. Cette décision avait été prise après l’apparition des cas de thrombose chez certains d'entre eux. L’Agence européenne du médicament avait emboîté le pas de la France et avait suspendu le vaccin mis en cause.

Annonces

Toutefois, l’Agence était revenue sur sa décision et avait estimé les risques moins importants que les bénéfices liés à la vaccination. Si certains pays, dont la France, ont repris la vaccination, celle-ci est désormais réservée aux personnes qui présentent un faible risque de thrombose.

La remise de ce produit sur le marché s’accompagne toutefois de quelques changements. En effet, le laboratoire a annoncé la migration du nom AstraZeneca vers Vaxzevria. Ce changement de nom s’accompagne également d’un changement d’étiquetage et l’emballage ne sera plus identique.

Pour l’instant, la firme pharmaceutique n’a pas encore communiqué les motifs de ce changement de nom. Elle a cependant, souligné que le vaccin en lui-même n’a subi aucune modification.

Annonces

L’Agence européenne du médicament a d’ores et déjà approuvé le changement de nom, et ce, le 25 mars 2021.

Annonces

POLÉMIQUE AUTOUR DE LA GESTION DE LA PANDÉMIE

La critique autour de la Covid-19 ne cesse d’enfler. D’un côté, les partisans de la vaccination et de l’autre les anti-vaccins. Il y a aussi les partisans d’un renforcement des mesures de restriction.

De plus en plus de voix s’élèvent contre Emmanuel Macron qui, malgré la hausse des hospitalisations, n’a toujours pas décidé de durcir le confinement actuel. Les statistiques tournent autour de 5.000 malades admis en réanimation depuis le 29 mars 2021.

Ce chiffre serait le plus élevé depuis le début de la seconde vague de l’épidémie. Malgré l’inquiétude qui règne au niveau du personnel médical, au sommet de l’État, l’on préconise d’observer l’évolution de la situation avant de prendre d’autres mesures.

Annonces

Dans les rangs de l’opposition, le ton est tout autre. D’aucuns comme le député Éric Coquerel appellent à la fermeture des écoles. Certains vont même jusqu’à évoquer une certaine forme de procrastination chez le chef de l’État.

Un médecin portant un masque | photo : Freepik

Annonces

Selon eux, Emmanuel Macron n’aurait pas pris les mesures qu’il fallait. En attendant d’avancer dans un camp comme dans l’autre, les médecins se battent jour et nuit pour les patients admis au service de réanimation.

La plupart d’entre eux souffrent de défaillances multiples au niveau des organes et leur état de santé nécessite une surveillance accrue et une prise en charge prolongée. Pour ces patients, le pronostic vital est souvent engagé. Il s’agit donc bien souvent d’une course contre la montre.

Un médecin qui examine un patient | photo : Freepik

Annonces

ASTRAZENECA, LE TÉMOIGNAGE DE LUCIE BERNARDONI

L’ancienne candidate de la “Star Academy”, Lucie Bernardoni, a été vaccinée avec le vaccin AstraZeneca. La starlette a souffert des effets secondaires après avoir reçu l’injection. Son témoignage l’a amenée à supprimer son compter Twitter.

Annonces