Décès du Prince Philip : une vie dans l’ombre de la Reine

Le Prince Philip Mountbatten a tiré sa révérence le vendredi 9 avril 2021 à l’âge de 99 ans. Zoom sur son parcours.

Marié depuis 1947 avec la Reine d’Angleterre, le duc d’Édimbourg était son “roc” et son “soutien” durant plus de 70 ans. Une position qui ne l’a pas toujours enchanté… Découvrez la vie de celui qui était dans l’ombre de la Reine Élisabeth II.

SES ORIGINES

Philip Mountbatten était connu pour être le prince consort de l’Angleterre, il faut savoir qu’on peut le qualifier d’étranger. Pour ceux qui ne le savent pas, le nonagénaire est né Philip de Grèce et de Danemark le 10 juin 1921.

Prince Philip et la reine Elizabeth II. I Image: Getty Images

Prince Philip et la reine Elizabeth II. I Image: Getty Images

Toutefois, 18 mois après sa naissance, il a dû quitter la Grèce. Son père, Andrew de Grèce, est banni du pays en raison de la guerre gréco-turque. Ainsi, c’est surtout en France, en Allemagne et en Grande-Bretagne qu’il passe son enfance.

Une enfance qui a par ailleurs été marquée par des drames. Entre l’internement de sa mère, schizophrène et la mort de sa sœur, Cécile de Grèce, la vie de l’adolescent n’a pas été un long fleuve tranquille.

Et en 1939, une fois ses études terminées, Philip alors âgé de 18 ans, intègre la Royal Navy de Dartmouth. C’était durant la même année qu’il fait la rencontre de celle qui deviendra son épouse.

Prince Philip a renoncé à beaucoup de choses pour la reine d'Angleterre I Image: Getty Images

Prince Philip a renoncé à beaucoup de choses pour la reine d'Angleterre I Image: Getty Images

SA RENCONTRE AVEC ÉLISABETH II

Les jeunes gens se sont rencontrés lorsque le roi Georges VI et sa fille ont visité l’établissement. Le futur pilier de la couronne britannique fait bonne figure puisque la jeune Élisabeth, qui n’avait que 13 ans, tombe sous son charme.

Après quoi, ils commencèrent à entretenir une relation. Si bien que même durant la guerre, les deux amoureux s’envoyaient des lettres. Puis en 1946, le Prince Philip demande sa main.

La reine Elizabeth II et le prince Philip, revisitent Broadlands pour marquer leur anniversaire de mariage de diamant. Ils y ont passé leur nuit de noces en novembre 1947. | Photo : Getty Images

La reine Elizabeth II et le prince Philip, revisitent Broadlands pour marquer leur anniversaire de mariage de diamant. Ils y ont passé leur nuit de noces en novembre 1947. | Photo : Getty Images

Malgré le fait que la famille royale britannique ne soit pas consentante, “Lilibet” n’en a fait qu’à sa tête. Mais pour que la cérémonie ait lieu, Philip a dû renoncer à son titre de prince de Grèce et de Danemark, et est devenu anglican.

Suite à quoi, le 20 novembre 1947, le couple royal se marie. Puis, un peu plus de 5 ans plus tard, soit le 6 février 1952, le roi Georges VI décède. Élisabeth monte donc au trône et devient la reine d’Angleterre.

La Reine Elizabeth et le duc d'Édimbourg après la cérémonie de mariage. | Photo : Getty Images

La Reine Elizabeth et le duc d'Édimbourg après la cérémonie de mariage. | Photo : Getty Images

“C’est mon roc”

Si cette dernière a battu le record de longévité sur le trône, derrière elle, il y avait un homme qui s’est donné pour mission de soutenir la Reine.

“Mon premier, second et ultime emploi sera de ne jamais laisser tomber la reine”,

a affirmé le Prince Philip.

Et on peut le dire, après avoir été durant 65 ans dans l’ombre de la détentrice de la couronne, que le prince consort n’a pas failli à sa tâche. La Reine en personne l’a d’ailleurs avoué en 2011.

La reine Elizabeth et Philip Mountbatten, duc d'Édimbourg, à l'occasion de leurs fiançailles au palais de Buckingham à Londres. | Photo : Getty Images

La reine Elizabeth et Philip Mountbatten, duc d'Édimbourg, à l'occasion de leurs fiançailles au palais de Buckingham à Londres. | Photo : Getty Images

“C’est mon roc. Il a tout simplement été ma force et mon soutien”,

a-t-elle déclaré en 2011.

UNE POINTE DE FRUSTRATION

Cela dit, le duc d’Édimbourg avait néanmoins une pointe de frustration concernant son traitement. En particulier quand l’ancien Premier ministre Winston Churchill, l’empêche d’ajouter son nom, Mountbatten, à celui de la royauté.

“Je ne suis qu’une foutue amibe, ici ! Je suis le seul homme dans ce pays qui ne soit pas autorisé à donner son nom à ses enfants”,

aurait-il déclaré.

Quoi qu’il en soit, le monde se souviendra longtemps de l’homme qu’il était : franc, impétueux, gaffeur et bien évidemment de ses dérapages racistes et ses blagues qui ne passent pas toujours. 

LA REINE D’ANGLETERRE EN DEUIL

La nouvelle de la disparition du Prince Philip a été un choc. À commencer par la Reine Élisabeth II, qui est actuellement en deuil.

Les postes connexes
Le prince Philip est finalement sorti de l'hôpital après un mois : tous les détails
GettyImages
Célébrités Mar 16, 2021
Le prince Philip est finalement sorti de l'hôpital après un mois : tous les détails
Le prince Philippe hospitalisé : il a surmonté une opération à cause de son problème cardiaque
Getty Images
Popularité Mar 04, 2021
Le prince Philippe hospitalisé : il a surmonté une opération à cause de son problème cardiaque
"Ce serait terrible pour la reine si le pire arrivait" : craintes pour le prince Philip
Getty Images
International Feb 25, 2021
"Ce serait terrible pour la reine si le pire arrivait" : craintes pour le prince Philip
La princesse Eugénie maman pour la première fois : découvrez le prénom de son bébé
instagram.com/princesseugenie
Célébrités Feb 21, 2021
La princesse Eugénie maman pour la première fois : découvrez le prénom de son bébé