Pourquoi Olivier Véran a-t-il reçu un vaccin différent pour sa deuxième injection ?

Le 3 mai 2021, le ministre de la Santé, Olivier Véran, s’est fait vacciné pour la deuxième fois. Mais alors que pour sa première injection, il s'est fait administrer le vaccin l'AstraZeneca, pour la deuxième, il a changé de laboratoire.

C’est l’AFP qui a partagé la nouvelle disant que le quadragénaire a reçu sa deuxième dose, mais cette fois-ci par le vaccin Moderna. Beaucoup se sont interrogés sur ce changement soudain. Pourquoi un vaccin différent ?

“Je ne veux pas me faire vacciner”

Le mois de février, Olivier Véran s’est fait vacciner pour la première fois. Une décision qui a étonné les internautes puisque quelque temps avant, il disait clairement ne pas vouloir en faire. Sa réaction a même provoqué des moqueries puisque lors d’un entretien diffusé sur BFMTV, il clamait haut et fort que le vaccin peut “changer la donne”.

Olivier Veran, le ministre de la Santé, est photographié pour Paris Match à son ministère lors de la crise du coronavirus /covid 19 à Paris le 17 avril 2020. | Photo : Getty Images

Olivier Veran, le ministre de la Santé, est photographié pour Paris Match à son ministère lors de la crise du coronavirus /covid 19 à Paris le 17 avril 2020. | Photo : Getty Images

“Je ne veux pas me faire vacciner tant que ce n’est pas mon heure”,

a-t-il pourtant expliqué.

Le ministre de Santé est donc revenu sur sa décision après cet épisode. Et dans une vidéo en direct, il a reçu la première dose de l’AstraZeneca. Toutefois, cette preuve n’a pas empêché aux internautes de douter.

“Qui prouve que c'est réellement le vaccin qui à été injecté et non un produit neutre de substitution ? Peut être uniquement un coup de com?”,

a écrit l'un d'eux..

LA RAISON DU CHANGEMENT DE LABORATOIRE

Au fil des jours, l’affaire a été étouffée. Et le 3 mai 2021, une polémique a encore vu le jour avec le changement de laboratoire du quadragénaire. Comme l’a indiqué l’AFP,  il s'est fait administrer le vaccin Moderna.

L’ultime raison ? D’après les informations, le vaccin AstraZeneca n’est réservé depuis le 19 mars qu’aux personnes d'au moins 55 ans et cela en raison de rares cas de thrombose vu en Europe. Après cette date, ils reçoivent donc une deuxième injection de Pfizer ou de Moderna.

Le ministre français de la santé Olivier Veran s'exprime lors de la séance des questions au gouvernement (QAG) au Sénat français à Paris, France, le 22 juillet 2020. | Photo : Getty Images

Le ministre français de la santé Olivier Veran s'exprime lors de la séance des questions au gouvernement (QAG) au Sénat français à Paris, France, le 22 juillet 2020. | Photo : Getty Images

Olivier Véran fait partie de ces personnes, étant donné qu’il a 41 ans. Et comme l’a souligné ses proches, il s’est fait administrer un vaccin à ARN messager “comme le prévoit la recommandation de la Haute autorité de santé”.

LES SYMPTÔMES DU VACCIN

Après avoir été piqué par l’infirmière devant les caméras, lors de sa première vaccin, Olivier Véran a été pris d’une légère toux. Les journalistes se sont alors moqués de lui en disant que c’est les premiers symptômes du vaccin.

Les postes connexes
Covid-19 : le vaccin Johnson & Johnson arrive en France le lundi 12 avril 2021
Getty Images
Actu France Apr 11, 2021
Covid-19 : le vaccin Johnson & Johnson arrive en France le lundi 12 avril 2021
AstraZeneca : une femme de 38 ans décède d'une thrombose 14 jours après avoir été vaccinée
Shutterstock
Actu France Mar 31, 2021
AstraZeneca : une femme de 38 ans décède d'une thrombose 14 jours après avoir été vaccinée
Jean Castex aurait été mal vacciné : un médecin explique la raison
youtube.com/FRANCE24
Actu France Mar 26, 2021
Jean Castex aurait été mal vacciné : un médecin explique la raison
Olivier Véran rassure les Français sur la fiabilité du vaccin AstraZeneca
Getty Images
Actu France Mar 12, 2021
Olivier Véran rassure les Français sur la fiabilité du vaccin AstraZeneca