Une mère privée de ses droits parentaux par le tribunal car elle n'était pas vaccinée

CHICAGO : une mère affirme qu'un juge du comté de Cook lui a retiré ses droits parentaux après avoir appris qu'elle n'était pas vaccinée contre la COVID-19.

Dans ce qui apparaît comme une mesure très inhabituelle et peut-être sans précédent, un juge du Daley Center de Chicago a retiré la garde de son fils à Rebecca Firlit parce qu'elle refuse de se faire vacciner. Les détails.

LES FAITS

Le 10 août 2021, Rebecca Firlit et son ex-mari se sont présentés dans une salle virtuelle de tribunal via Zoom. Cette affaire porte sur la pension alimentaire de leur fils âgé de 11 ans. Les deux parents ont en effet divorcé il y a 7 ans et ils partagent la garde de leur enfant.

Rebecca Firlit. | Photo : Twitter

Rebecca Firlit. | Photo : Twitter

D’après les confidences de cette maman, le juge James Shapiro du comté de Cook lui a tout à coup demandé si elle était déjà vaccinée. Elle a répondu par la négative, expliquant qu’elle craignait le vaccin du fait des mauvaises réactions passées de son organisme aux autres vaccins.

LA DÉCISION INÉDITE DU JUGE

Face à cette réponse qui n’était pas du goût du juge, il a ordonné que Rebecca soit privée de tout temps parental avec son fils jusqu'à ce qu'elle se fasse vacciner.

Les instruments de la justice. | Photo : Pexels

Les instruments de la justice. | Photo : Pexels

Celle-ci, dépassée par les événements, a déclaré :

"Je pense que c'est une erreur. Je pense que cela divise les familles. Et je pense que ce n'est pas dans l'intérêt de mon fils d'être éloigné de sa mère".

ELLE A FAIT APPEL

Rebecca a fait appel de la décision de justice, affirmant que le juge n'a pas à lui retirer ses droits parentaux simplement parce qu'elle n'est pas vaccinée.

Un médecin avec une séringue dans les mains. | Photo : Pexels

Un médecin avec une séringue dans les mains. | Photo : Pexels

Son avocate, Maître Annette Fernholz, a affirmé que le juge a outrepassé son autorité. L’avocat du père, Maître Leving, a déclaré qu'il avait également été surpris par la décision du juge, mais qu'il la soutenait en raison de la pandémie.

Aucune date pour la décision de la justice n’a encore été donnée.

BRIGITTE BARDOT COMPARE LE PASS SANITAIRE AU "AUSWEIS"

Depuis que le gouvernement a instauré le pass sanitaire sur l’étendue du territoire français, de nombreuses manifestions ont éclaté. Des citoyens lambdas, mais aussi plusieurs célébrités ont fait part de leur mécontentement.

Brigitte Bardot s'apprête à couper le gâteau de fête à la fête d'anniversaire de la Fondation Brigitte Bardot au Théâtre Marigny, près des Champs Elysées le 28 septembre 2006 à Paris. | Photo : Getty Images

Brigitte Bardot s'apprête à couper le gâteau de fête à la fête d'anniversaire de la Fondation Brigitte Bardot au Théâtre Marigny, près des Champs Elysées le 28 septembre 2006 à Paris. | Photo : Getty Images

C’est le cas de Brigitte Bardot. Le 10 août 2021, la star a accordé un entretien à Valeurs Actuelles. Elle a livré sa position sur les mesures sanitaires en France. Découvrez ce qu’elle en pense.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Les postes connexes
Brigitte Bardot soutient les antivax : elle compare le pass sanitaire au "Ausweis"
Getty images
Célébrités Aug 14, 2021
Brigitte Bardot soutient les antivax : elle compare le pass sanitaire au "Ausweis"
Valérie Bacot : "Au départ, je me dis : on a un papa et une maman comme tous les enfants"
youtube.com/Aymerick Corbise Getty Images
Actu France Jun 21, 2021
Valérie Bacot : "Au départ, je me dis : on a un papa et une maman comme tous les enfants"
Valérie Bacot, accusée de meurtre après 24 ans de calvaire : "Tout le monde savait"
twitter.com/7a8
Actu France Jun 21, 2021
Valérie Bacot, accusée de meurtre après 24 ans de calvaire : "Tout le monde savait"
"Je vous vends mon bébé" : un couple arrêté et privé de leur bébé : la Toile réagit
Shutterstock.com
Vie Jun 03, 2021
"Je vous vends mon bébé" : un couple arrêté et privé de leur bébé : la Toile réagit