Célébrités

19 octobre 2021

Charlene de Monaco aurait tenté à trois reprises d'échapper à son mariage avec le prince Albert

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Charlène de Monaco a épousé le prince Albert en juillet 2011. De cette union, deux enfants ont vu le jour. Seulement, cette famille fait face aux rumeurs des plus folles. En effet, d'après ces allégations, la future princesse a tenté à plusieurs reprises de prendre le large, et ce, avant la célébration du mariage.

Le mariage de Charlène et du prince Albert II de Monaco est entaché de nombreux scandales. Il y a d'abord eu l'apparition dans la vie du prince de deux enfants illégitimes. Ensuite, depuis quelques mois, la princesse de Monaco semble s'être exilée loin de son mari. Mais le scandale qui a le plus touché la couronne, c'est le fait que Charlène Wittstock a plusieurs fois essayé d'échapper à son futur mari.

Annonces

QUI EST CHARLÈNE DE MONACO ?

Née à Bulawayo, au Zimbabwe, le 25 janvier 1978, Charlène Wittstock est la fille aînée de Michael Kenneth Wittstock, directeur des ventes et de Lynette Wittstock; une ancienne plongeuse professionnelle qui s'est reconvertie en entraîneur de natation. La famille Wittstock s'était installée en Afrique du Sud quand la quadragénaire était âgée de 11 ans, seulement.

Annonces

Très tôt, Charlène Wittstock développa une passion pour la natation. Elle remporta son premier titre à seulement 18 ans. Cette passion la conduisit à Monaco en 2000 où elle rencontra le prince Albert de Monaco, ce dernier tomba sous son charme. La jeune femme participait alors à la compétition de natation "Mare Nostrum".

Le prince Albert et Charlène entamèrent alors une liaison qu'ils gardèrent discrète pendant 6 ans. Ce n'est qu'en 2006 lors des Jeux olympiques de Turin qu'ils officialisèrent leur relation. L'année suivante, la princesse annonçait officiellement sa retraite en tant que nageuse professionnelle.

Soucieuse de son prochain, elle commença à seconder le prince Albert dans ses fonctions et se chargeant principalement des œuvres caritatives. C'est ainsi qu'elle avait commencé à présider de nombreuses associations à caractère humanitaires comme la Fondation Nelson Mandela, la Giving Organization Trust ou encore la Fondation Princess Charlene, qu'elle avait créée en 2012 pour venir en aide aux enfants.

Annonces

Charlène Wittstock et du prince Albert II | photo : Getty Images

RENCONTRE ET MARIAGE

Après leur rencontre à Monaco en 2000, le prince Albert et Charlène Wittstock s'étaient fait discrets, à tel point que le public avait été surpris de les voir ensemble lors des Jeux olympiques d'Hiver de Turin en Italie en 2006.

Annonces

Plus loin, Charlène s'était faite plus présente dans la vie du prince, l'accompagnant à des événements officiels comme lors du mariage de la princesse héritière de Suède en 2010. Elle était également présente lors du mariage du prince William et de Kate Middleton en 2011.

Le 23 juin 2010, le couple avait officiellement annoncé leurs fiançailles. Par la suite, Charlène, qui avait été élevée dans la foi protestante, s'était convertie au catholicisme romain. Elle avait également entamé l'apprentissage du français et du dialecte monégasque, ainsi que le protocole dans une cour européenne.

Le mariage civil du couple avait été célébré le 1er juillet 2011 dans la salle du Trône. Le lendemain, se tenait le mariage religieux avec tout le faste dû à un mariage princier. Trois ans après la célébration de ce mariage, le couple accueillait deux enfants, Jacques Honoré Rainier, héritier du trône et Gabriella Thérèse Marie.

Annonces

Charlène Wittstock et du prince Albert II | photo : Getty Images

A-T-ELLE RÉELLEMENT ESSAYÉ DE S'ÉCHAPPER ?

Publiées par le journal français Le Journal du Dimanche, des déclarations surprenantes prétendent que le mariage de Charlène de Monaco et du Prince Albert serait un mariage arrangé et que la princesse avait tenté par trois fois de s'enfuir afin d'échapper à ce mariage qu'elle ne voulait.

Annonces

D'après ce journal, la première tentative de fuite aurait eu lieu à Paris où elle s'était rendue en mai 2011 pour l'essayage de sa robe de mariée. La future mariée avait alors cherché un refuge dans l'ambassade sud-africaine.

Le même journal rapporte que la princesse avait tenté de s'échapper lors du Grand Prix de Formule 1 de Monaco peu de temps après la première tentative. Après cette deuxième tentative avortée, le palais princier lui avait confisqué son passeport alors qu'elle se rendait à l'aéroport de Nice. Par la suite, elle avait été persuadée de continuer les préparatifs du mariage.

Selon ce magazine, un accord avait, par la suite, été signé entre les futurs époux afin que le mariage ait bel et bien lieu. Ces déclarations pour le moins étonnantes avaient pris une autre tournure lorsque la princesse avait fondu en larmes pendant le mariage sous les yeux impassibles de son époux.

Annonces

Charlène Wittstock et du prince Albert II | photo : Getty Images

UN MARIAGE EN DIFFICULTÉ

Les années qui ont suivi le mariage du Prince Albert et Charlène ont été marquées par de nombreuses rumeurs d'infidélités. Ceci est principalement dû au fait que le prince avait engendré deux enfants illégitimes avant leur mariage.

Annonces

Si le premier enfant était né d'une relation que le prince avait eue avant de faire la rencontre de Charlène Wittstock, le deuxième avait cependant été conçu en 2005, à l'époque où le prince lui faisait encore la cour à la princesse.

Bien qu'au départ, le prince avait prétendu qu'il s'agissait d'un canular doublé d'une tentative de chantage, les faits avaient prouvé qu'Alexandre Coste était son enfant. Cette tension médiatique au sein du couple princier, avait-elle fini par atteindre la princesse, mettant en danger son mariage comme certains le prétendent ?

Toujours est-il dit qu'en mars 2021, la princesse s'était rendue en Afrique du Sud où elle devait participer à une campagne de lutte contre le braconnage des rhinocéros. Elle s'était retrouvée coincée dans son pays natal à cause d'une infection à l'oreille, fruit de ses années de natation. Elle avait même dû subir une opération chirurgicale.

Annonces

Annonces

Avec ses enfants désormais âgés de 6 ans, le prince s'était rendu en Afrique du Sud. La famille s'était retrouvée le temps de quelques photos postés sur Instagram. Bien que le prince et son épouse assurent que tout va bien entre eux, il n'en demeure pas moins vrai qu'ils n'étaient pas très à l'aise sur ces clichés.

LES SCANDALES DE MONACO SE SUCCÈDENT

La Principauté de Monaco traîne derrière elle, un lourd passif. Depuis 7 siècles, plusieurs scandales ont éclaté au sein de la famille Grimaldi. Lorsqu'il avait épousé Charlène Wittstock, le peuple monégasque avait pensé pouvoir tourner le dos à toutes ces années d'une histoire peu reluisante.

Annonces

Mais il semble que ce ne soit pas le prince Albert II qui mettra fin à cette succession de moments malencontreux et embarrassants. Et pour cause, à peine accédait-il au trône que sa vie privée faisait la une de tous les tabloïds qui n'hésitaient pas à le qualifier de "Prince play-boy".

En 2005, l'existence d'Alexandre Coste, le fils illégitime du prince né en 2002, avait été rendu publique. L'année suivante, un test ADN avait mis en relief le fait que Jazmin, la fille de Tamara Rotolo, était sa fille. Cette dernière était née en 1991 d'une brève liaison que sa mère avait eue avec le prince.

Annonces

Si la naissance de Jacques et de Gabriella avait mis hors course tous les prétendants au trône, il n'en demeure pas moins vrai que le prince est au cœur d'un nouveau scandale, 15 ans après son accession au trône. Une Brésilienne vivant en Italie prétend qu'elle avait passé du temps avec le prince à Rio en 2004.

Annonces

À en croire la jeune femme, elle avait passé deux semaines en compagnie du prince, voyageant dans plusieurs pays ; ce qui l'avait d'ailleurs amené à rencontrer Vladimir Poutine, le président russe. Neuf mois après leur séparation, elle mettait au monde une fille qui serait la progéniture du prince.

Selon les déclarations de Mariza, la jeune Brésilienne, le prince s'était fait passé pour un diplomate. Ce n'est que des années plus tard qu'elle l'avait reconnu, des allégations que le prince et ses avocats rejettent complètement.

Annonces

DERNIÈRES NOUVELLES DE LA PRINCESSE CHARLÈNE

Si les déclarations de Mariza alimentent la presse à scandales, les dernières actions de la princesse intriguent davantage le public. En décembre 2020, la princesse avait adopté un look très surprenant pour une personne de son rang. En effet, elle s'était rasée une partie de la tête, laissant voir des mèches blondes sur le côté opposé.

Plusieurs observateurs avaient vu en ce geste, un signe de tumulte intérieur; mais la princesse avait déclaré qu'elle avait simplement aimé le style et que celui-ci ne dérangeait nullement son mari. Pour ne pas faire les choses à moitié, elle s'était envolée pour l'Afrique du Sud où elle avait été retenue par une infection ORL.

Annonces

Alors que les rumeurs d'une éventuelle séparation flottaient dans l'air, la princesse Charlène de Monaco, qui avait gardé le silence pendant de long sur son possible retour sur le sol monégasque, a annoncé dans un "podcast" qu'elle espérait rentrer auprès de ses enfants et de son mari au mois d'octobre 2021. Chaud devant!

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces