Célébrités

24 octobre 2021

Scandale sur la possible 5ème paternité du prince Albert : le nombre de ses enfants illégitimes

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

La Principauté de Monaco croule sous les scandales. Lors de son accession au trône, le prince Albert II avait pourtant promis de redresser la barre, un défi qui semble s'éloigner chaque jour.

La famille princière de Monaco est considérée par plusieurs observateurs comme une famille dysfonctionnelle. Des scandales et des intrigues rythment la vie dans ce petit territoire de 40 000 habitants.

Depuis qu'il a été couronné, le prince régnant de Monaco a affronté plusieurs scandales. Playboy par excellence, le prince a été contraint de reconnaître 2 enfants illégitimes. Six ans après la naissance de l'héritier du trône et de sa sœur, il est menacé d'un nouveau scandale.

Annonces

LE MILLIARDAIRE CÉLIBATAIRE

Le prince Albert II de Monaco | photo : Getty Images

En 2005, le prince Albert II de Monaco avait hérité d'une principauté réputée pour sa beauté et nichée près de la République française. Symbole d'escroquerie et de pratiques bancaires peu orthodoxes, ce petit voisin d'Emmanuel Macron était alors pour beaucoup un paradis fiscal.

Annonces

Malgré la poussière d'étoiles qu'avait apportée Grace Kelly, la principauté n'avait jamais pu peser sur la politique. Une situation que le prince avait promis de changer. Il avait alors que prédit que seules les moralités, l'honnêteté et l'éthique auraient droit de cité dans son territoire.

Afin d'amener la principauté à jouer son rôle, le prince avait fait construire une suite dédiée à la princesse Grace Kelly dans l'enceinte de l'Hôtel de Paris Monte-Carlo de Monaco. La suite était disponible à 50 000 $ la nuit.

Si le milliardaire avait fait des efforts pour donner une meilleure image de Monaco au monde, il n'a visiblement pas appliqué ces mêmes valeurs à sa vie privée qui ne cesse de faire couler de l'encre depuis 2005, date à laquelle le premier scandale sous son règne est intervenu. Depuis lors, les mœurs de ce chef d'État ne cessent d'intriguer.

Annonces

SES ENFANTS ILLÉGITIMES : JAZMIN ET ALEXANDRE

Avant son mariage avec Charlène Wittstock, le prince Albert n'était pas spécialement réputé pour sa retenue en ce qui concerne le sexe opposé. Peu après son avènement, un magazine à potins avait révélé dans une édition spéciale que le prince était déjà père.

Annonces

Alexandre Grimaldi-Coste, né en 2002, était issu d'une relation que le prince avait eue avec Nicole Coste, une ancienne hôtesse de l'air, originaire du Togo. Le prince avait à peine accepté qu'il soit le père du jeune garçon qu'il était de nouveau contraint à un test ADN qu'il avait prouvé sans contexte qu'il avait eu une fille avec une serveuse américaine du nom de Tamara Rotolo.

La fille du prince Albert, nommée Jazmin Grace Grimaldi n'avait que 14 ans lorsque le prince avait reconnu qu'elle était bel et bien sa fille. Depuis, la jeune femme de 29 ans n'a jamais répondu aux demandes d'interviews.

Pour les 18 ans d'Alexandre, Jazmin Grace avait passé du temps avec son petit frère. Les clichés qu'elle avait postés sur les réseaux sociaux pour l'occasion, avaient démontré que les deux frères sont proches, ce qui n'avait pas manqué réjouir les internautes. Le seul point d'ombre à cet important événement, le prince Albert n'était pas de la partie. Le prince passait alors du temps avec ses enfants en Afrique du Sud.

Annonces

ALBERT DE MONACO PÈRE D'UN TROISIÈME ENFANT ILLÉGITIME AU BRÉSIL ?

Annonces

Les rumeurs qui courent sur le compte du prince Albert vont bon train. Alors que des observateurs prétendent que son mariage avec Charlène Wittstock est en train de s'effriter à cause de son absence prolongée du rocher, le prince pourrait bien avoir à se soumettre à un test ADN.

Une Brésilienne surnommée Mariza S. afin de protéger son identité, prétend que sa fille, née en 2005, est le fruit d'une liaison qu'elle aurait eue avec le prince Albert II. La trentenaire affirme qu'elle avait attiré l'attention d'Albert alors que ce dernier se trouvait dans une boîte de nuit de Rio en 2004.

Toujours selon les allégations de la jeune femme, pour la séduire, Albert s'était fait passer pour un avocat canadien doublé d'un statut de diplomate. Ensemble, ils avaient le tour du globe en deux semaines, rencontrant au passage le président Poutine. Neuf mois après cet intermède amoureux, elle aurait mis au monde une fille.

Annonces

D'après Thierry Lacoste, l'avocat du prince, les allégations de Mariza S. ne sont qu'un pur produit de son imagination. Il s'est d'ailleurs empressé de déposer une plainte à l'encontre de la jeune femme pour "tentative d'escroquerie et chantage".

L'homme de loi n'est pas le seul à douter de la véracité de cette histoire. Robert Eringer, un détective privé, déclare qu'Albert a plutôt tendance à utiliser son titre pour séduire les femmes.

Annonces

De son côté, la mère d'Alexandre, l'un des enfants illégitimes du prince est formel, il s'agit d'élucubrations formulées pour nuire à la réputation du prince. Pour elle, le prince n'a pas d'autres enfants cachés.

Ce n'est pas la première fois que Nicole Coste s'adresse aux médias. En 2005, elle avait demandé pardon au père de son fils pour avoir divulgué l'existence de leur enfant dans les colonnes de Paris Match. D'après l'ancienne hôtesse de l'air, elle avait simplement été mal conseillée.

QUI EST MARIZA, LA BRÉSILIENNE QUI PRÉTEND AVOIR EU UN ENFANT AVEC LE PRINCE ?

L'affaire fait grand bruit sur le rocher. Le pays qui était encore connu pour ses casinos, il y a peu, est traversé par de nombreux scandales, la plupart visant la vie personnelle du prince. Les spéculations prennent de plus en plus d'ampleur depuis que la princesse Charlène a quitté le rocher et les communications sur son état de santé ne semblent rien y faire.

Annonces

Pour certains, si la princesse a décidé de s'exiler, c'est notamment à cause du fait que le prince aurait un 5e enfant née en 2004 d'une certaine Mariza S. Cette Brésilienne vivant en Italie aurait pris attache avec la justice italienne afin que son enfant soit reconnu par le prince.

Le prince Albert II de Monaco | photo : Getty Images

Annonces

Dans ses déclarations, pendant leur brève idylle, elle avait non seulement rencontré Jazmin Grace, la fille aînée du prince, mais aussi la mère de son second enfant. Des déclarations que Nicole Coste nie farouchement.

Dans son plaidoyer, Mariza prétend que, du fait que le prince Albert l'avait trompé sur son identité, elle n'avait aucun moyen de le contacter pendant sa grossesse et ce n'est que des mois après la naissance de sa fille qu'elle avait appris qu'il est le prince régnant de la Principauté de Monaco.

Elle a également avancé que le prince Albert n'avait plus daigné donner signe de vie après avoir appris l'existence de Celia, sa petite fille. Un prince pas si charmant en fin de compte !

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News pour plus d'infos sur la famille Grimaldi.

Annonces