Célébrités

26 octobre 2021

Michèle Mercier : a peine remise d'un cancer, elle a récemment perdu son seul ami du cinéma

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Véritable sex-symbol du cinéma français dans les années 60, Michèle Mercier a accédé à la notoriété grâce à son rôle dans "Angélique, Marquise des anges". Malheureusement, la suite de sa carrière était bien plus compliquée.

Aussi étrange que cela puisse l’être, après son succès, elle n’a plus reçu aucune proposition de rôle dans le septième art français. Après une longue traversée du désert et se sentant rejetée, elle s’est relancée du côté de l’Italie.

La suite de sa carrière a été marquée par un énorme vide, et plusieurs problèmes dont la maladie et le harcèlement sexuel. Retour sur son parcours.  

Portrait de Michèle Mercier. | photo : Getty Images

Annonces

SES ANNÉES D'OR

Le début des années 60 était la période dorée de Michèle Mercier. Son rôle dans les films culte "Angélique", lui a ouvert la voie à la notoriété. Dans pas moins de 7 longs-métrages, elle a incarné l’irrésistible Angélique de Sancé de Monteloup. Elle jouait tellement bien son rôle que son personnage a fait partie de son identité durant plusieurs années.

Aussi étrange que cela puisse l’être, alors qu’elle était au sommet de sa gloire, elle s’est retrouvée dans une situation compliquée : plus aucun réalisateur français ne lui proposait de rôle.

La comédienne Michèle Mercier. | photo : Getty Images

Annonces

Elle s’est sentie lâchée par le cinéma français, tel qu’elle l’avait expliqué en juin 2020 à France Dimanche :

"Après l'immense succès d'Angélique, marquise des anges, ça a été terminé, je n'ai plus eu une seule proposition de film. Des personnes ont décidé qu'il fallait m'abattre".

Toutefois, elle reste reconnaissante envers son public qui a toujours été là pour elle, en toute circonstance.

Touchée mais pas abattue, elle a relancé sa carrière en Italie, et le temps lui a donné raison. Elle estime y avoir tourné ses "plus beaux films", et pense être l’une des pionnières du lien cinématographique entre la France et l’Italie dans la mesure où beaucoup de producteurs français ont acheté plusieurs de ses oeuvres.

Annonces

LA SOLITUDE APRÈS L'ÉNORME POPULARITÉ

Sur le plan privé, la star ne se portait pas mieux, c’est tout le contraire. Elle a épousé son premier mari dans les années 60, mais ce dernier l’a ruiné en pension alimentaire. Le second l’a aidé à devenir productrice aux États-Unis, mais ils ont divorcé. Elle va se mettre en couple au début des années 80 avec un jeune veuf. Tout semblait aller pour le mieux, mais il va être emporté par une tumeur au cerveau.

la splendide Michèle Mercier. | photo : Getty Images

Annonces

En 1996, elle croit avoir trouvé la bonne personne, mais l'homme d’affaires avec qui elle était va littéralement la ruiner.

ʺJ'AURAIS DÛ MOURIR JEUNEʺ

Il faut dire que son légendaire rôle d’Angélique lui colle toujours à la peau bien des années après. En juillet 2011, elle était sur le plateau de TMC et avait expliqué qu’il lui était difficile de se dissocier de ce rôle. Même quand elle marchait dans la rue, les fans l’abordaient pour lui rappeler ses exploits au cinéma. Elle avait ironisé en disant :

ʺJe n'ai jamais pu m'en débarrasser. Qu'est-ce qu'elle a pu m'énerver par moments ! Angélique était un poids énorme. J'aurais dû mourir jeuneʺ.

Annonces

Toujours est-il que cela lui faisait plaisir de se savoir appréciée.

Michèle Mercier sur le tapis rouge. | photo : Getty Images

MICHÈLE MERCIER ATTEINTE D'UN CANCER

Annonces

De tous ses problèmes de santé, l’un des plus graves reste assurément son cancer. Elle avait révélé au Quotidien souffrir d’un cancer de la peau, plus précisément d’un mélanome. Son mal l'avait contraint à éviter au maximum les rayons UV.

Bien que le cancer soit une maladie effrayante pour beaucoup de personnes, Michèle Mercier n’en a pas peur :

ʺIl y en a qui pleurent quand je leur dis cela, moi je suis resté stoïque, comme l'ai toujours été (…) Je fais ce que je veux".

RETOUR À L'HÔPITAL

En mai 2020, la comédienne a accordé une interview à France Dimanche. Alors âgée de 81 ans, elle était revenue sur ses nombreux problèmes de santé. Après avoir surmonté son cancer de la peau, elle avait fait une chute chez elle, se brisant la figure et un pied. À la suite d’une longue période de rééducation et un retour à la maison, elle a dû repartir encore à l’hôpital :

Annonces

"Voilà que je retombe au même endroit et me fracture l'autre pied".

Après d’autres séances de rééducation, elle retrouvera son domicile au meilleur des moments, car elle est rentrée juste avant l’instauration du confinement. C’est encore plus incroyable quand on sait qu’elle a quitté l’hôpital un peu contre l’avis de sa kiné…Sacré instinct pourrait-on dire.

Michèle Mercier. | photo : Getty Images

Annonces

ABANDONNÉE DU CINÉMA FRANÇAIS, ELLE Y A RÉCEMMENT PERDU SON SEUL AMI

Si elle a été abandonnée par le cinéma français, producteurs, réalisateurs et acteurs, le public l’a toujours soutenu.

"Si le cinéma français ne m'a pas beaucoup soutenu, il faut bien le dire, le public, lui, a toujours été bien là. Et vous ne pouvez pas imaginer les choses magnifiques que les gens m'écrivent",

avait-elle confié.

De ce milieu, elle s’est fait un seul véritable ami : le légendaire Jean-Paul Belmondo. Il ne l’a jamais laissé tomber et venait même lui rendre visite chaque été.

Annonces

Michèle Mercier et son grand ami Jean-Paul Belmondo, en 1987. | photo : Getty Images

Elle a été choquée et bouleversée par sa mort survenue le 6 septembre 2021, à 88 ans. Il était et restera à jamais l’un des monstres sacrés du 7ième art français. Il a joué dans environ 80 films parmi lesquels ʺLe Magnifiqueʺ, ʺÀ bout de souffleʺ ou encore ʺL’Homme de Rioʺ. Il a écrit les plus belles pages de ce noble art, et a été honoré en 2011 au Festival de Cannes par la Palme d’honneur.

Annonces

POLÉMIQUE SUR LE RÔLE PRINCIPAL DE SA VIE

On le sait, la saga mythique des années 60, ʺAngélique, marquise des Angesʺ, a révélé Michèle Mercier et Robert Hossein. Elle raconte l’amour contrarié du couple formé par Angélique de Sancé de Monteloup (17 ans) et le ténébreux compte Joffrey de Peyrac. C’est également l’un des plus grands succès éditoriaux de l’histoire.

Elle a été écrite par Anne Golon et son mari Serge. Ils l’écriront en 13 opus, vendus à des millions d’exemplaires dans le monde et traduits en plusieurs langues. Malheureusement, la romancière n’a pas beaucoup apprécié l’adaptation cinématographique de son roman ; elle avait même qualifié ces films de ʺmisogynesʺ, car Angélique était selon elle, décrite comme une femme ʺniaiseʺ.

Annonces

Elle a été suivie par de nombreuses personnes y compris des célébrités, qui ont estimé que ces films font la promotion des abus faits aux femmes. Sur Twitter, on a pu lire plusieurs publications allant dans ce sens.

Annonces

Annonces

On se doute bien que véhiculer un tel message n’était pas l’intention de Michèle Mercier.

MICHEL GALABRU EST MORT 6 MOIS APRÈS CLAUDE ETEVENON

Michel Galabru a connu de son vivant plusieurs histoires d’amour dont deux mariages. Sa seconde épouse se nomme Claude Etevenon. Amomama vous propose de découvrir qui était cette dernière.

Michel Galabru | photo : Getty Images

Pour rappel, le célèbre interprète de l’adjudant Gerber, s’est éteint dans son sommeil le 4 janvier 2016 … 6 mois après le décès de sa seconde épouse. Retour sur ce qui s’est passé.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces