Célébrités

31 octobre 2021

Romy Schneider : Sarah, son seul enfant encore en vie, ne veut pas penser à sa mère

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Cela fait bientôt une quarantaine d'années que Romy Schneider a perdu la vie dans d'étranges circonstances. Sa fille, Sarah quant à elle, a décidé de tourner la page sur cette triste histoire.

Née le 23 septembre 1938 à Vienne, Rosemarie Magdalena Albach, alias Romy Schneider est une actrice de renommée mondiale. Elle a été récompensée à maintes reprises pour ses prestations au cinéma.

Des années après sa disparition, les gens se souviennent encore de la comédienne dans toute sa splendeur. Cela dit, sa fille Sarah avait confié il y a quelque temps qu’elle ne veut plus se souvenir de sa mère.

Romy Schneider. | Photo : Getty Images

Annonces

LA MORT DE ROMY SCHNEIDER - LA PLUS GRANDE TRAGÉDIE

Le 29 mai 1982 fut un jour sombre pour l’univers du cinéma ainsi que pour les fans de Romy Schneider. En effet, ce fut à ce moment-là que le corps sans vie de la célèbre actrice a été découvert dans son appartement situé dans le 7e arrondissement de Paris, rue de Barbet-de-Jouy, par Laurent Pétin, son compagnon de l'époque.

Elle était âgée de 43 ans lorsque le drame s’est produit. Elle s’en est allée en laissant derrière elle Sarah Biasini, la fille qu’elle a eu avec Daniel Biasini. La fillette n’avait que 5 ans lorsque sa mère a rendu son dernier souffle. Depuis ce jour, plusieurs hypothèses ont été énoncées en ce qui concerne les raisons du décès de la comédienne.

Annonces

Le journaliste Évin, par exemple, avait déclaré dans son livre “Romy Schneider”, sorti en kiosque en 2009, que l’actrice n’a pas mis fin à ses jours, contrairement à ce que certains pensent. Selon lui, elle aurait plutôt fait une overdose de médicaments.

Romy Schneider sur le tournage de Sissi | Source : Getty Images

Annonces

Toutefois, la version du journaliste a été contredite par Claude Pétin qui avait indiqué que l'interprète de Nicole Dassau dans le film “Éva ou les Carnets secrets d'une jeune fille” aurait perdu la vie dans une mort naturelle. Comme son amie l’avait indiqué lors d’une interview accordée à Paris Match, Romy Schneider était heureuse et n’avait aucune raison de mettre un terme à son existence.

D’ailleurs, le jour de la tragédie, la comédienne et Claude Pétin étaient ensemble avant de se quitter vers 04h00 du matin.

"Il n'y avait aucune bouteille de vin, aucun médicament chez Romy,"

s’est-elle rappelé avant d'ajouter qu’elle serait simplement décédée à la suite d’une crise cardiaque. Pour appuyer ses dires, la créatrice de mode avait même précisé que si la comédienne avait refusé son tranquillisant, ce ne serait pas pour en prendre autre après.

Annonces

L'actrice Romy Schneider. | Source : Getty Images

Cependant, d’autres versions relatent que des médicaments et de l'alcool ont été retrouvés sur son bureau avec une lettre inachevée.

Annonces

De quoi s’interroger sur ce qui s’est réellement passé ce jour-là. De plus, dans le livre “Trois Jours à Quiberon”, publié en 2018, celle qui donne la réplique à Boris Koltowski dans le film “Portrait de groupe avec dame” y ait associée à une certaine dépendance.

ROMY SCHNEIDER : DÉCÈS DE SON FILS DAVID

Si les circonstances de la mort de Romy Schneider demeurent encore un mystère, une chose est sûre, le décès tragique de son fils en 1981, a été l’une des pires épreuves qu’elle a rencontrées dans sa vie. À titre de rappel, avant de mettre au monde sa fille unique Sarah, la comédienne avait donné naissance à David Christopher Meyen, décédé à l'âge de 14 ans. Ce dernier est né de sa relation avec le metteur en scène Harry Meyen.

Annonces

Romy Schneider sur le tournage d'Eva réalisé par Rolf Thiele. | Photo : Getty Images

Force est de constater que la disparition de son fils avait précipité la disparition de la Star du cinéma. Alors qu’elle était déjà touchée par plusieurs années d’épreuves difficiles à surmonter, la mort tragique a été comme un coup de massue.

Annonces

Notons qu’en 1979, celle qui a incarné Margot Santorini dans le film “Une femme à sa fenêtre” a dû faire face au décès de son ex-mari Harry Meyen qui avait mis fin à ses jours. Deux ans plus tard, c'est-à-dire, en février 1981 son mariage avec le journaliste franco-italien Daniel Biasini avait pris l’eau.

Le mois suivant, on lui avait diagnostiqué une tumeur au rein droit. Et le 23 mai 1981, la comédienne a été admise à l'hôpital américain de Neuilly-sur-Seine, et ce, pour une ablation du rein atteint d'un cancer. Heureusement, tout s’est bien déroulé et elle avait même pu compter sur le soutien de son compagnon de l’époque Laurent Pétin.

Tout semblait se dérouler à merveille, mais sa vie a complètement basculé le 5 juillet 1981. Alors qu'il rentrait d'une balade à vélo, David Meyen se rendit à la propriété des parents de Daniel Biasini, son ex-beau-père, à Saint-Germain-en-Laye.

Annonces

L'actrice Romy Schneider. | Photo : Getty Images

À son arrivée, il avait constaté que le haut portail était fermé. Alors, il a décidé de l'escalader, mais il a perdu l'équilibre et tombe sur une des pointes en fer, transperçant ainsi son abdomen et touchant son artère fémorale.

Annonces

Cependant, il est parvenu à rejoindre la maison de ses grands-parents d'adoption, et ces derniers l’ont immédiatement conduit à l'hôpital. Après avoir été prévenue par son ex-mari, la comédienne s'y est précipitée.

Il n’a pas fallu longtemps pour entendre le verdict du médecin qui leur avait annoncé que l’adolescent n’a pu survivre à l’accident. Mais le calvaire de l’actrice se poursuit encore avec l’incrustation des photographes dont certains se sont déguisés en infirmiers pour prendre des photos.

"Que des journalistes se déguisent en infirmiers pour photographier un enfant mort... Où est la morale ? Où est le tact ?",

Annonces

a déploré Romy Schneider, lorsqu’elle était de passage dans le programme Champs-Elysées en avril 1982. Une grande tragédie qui était difficile à surmonter pour la comédienne.

Tête de Romy Schneider (1938-1982), actrice autrichienne, portant un collier, vers 1965. | Photo : Getty Images

Annonces

LE DRAME DE SARAH, LE SEUL ENFANT VIVANT DE ROMY SCHNEIDER 

Sarah Biasini a vécu pas mal de drame au cours de son enfance, notamment la perte de sa mère. En 2020, alors qu’elle venait de devenir une maman à son tour, elle a décidé d’écrire un livre où elle relate son parcours. En même temps, elle a souhaité adresser une poignante lettre d'amour écrite à sa fille, Anna.

À l’occasion de la sortie de son œuvre, elle a accepté de se livrer auprès du magazine Elle.

Annonces

Plusieurs sujets ont été abordés durant l'interview dont les faits qui remontent à son enfance. Ses souvenirs sont un peu flous en ce qui concerne son demi-frère David Christopher Meyen, qui a perdu la vie à l'âge de 14 ans. Elle se souvient juste de quelques photos disposées dans le salon de la maison où elle a grandi. En tout cas, la chose dont elle était certaine est que ce dernier adorait son père.

Portrait de Sarah Biasini. | Photo : Getty Images

Annonces

À part cela, les tournures qu’ont pris les événements ont montré que Sarah n’a pu profiter pleinement de ses parents puisque ces derniers ont divorcé quand elle avait presque 4 ans. Et quelques mois plus tard, sa mère est décédée. Seulement, comme elle l’avait confié dans ses confidences, elle était encore assez petite quand le drame s’est produit.

“Toute mon enfance, j'ai été entourée, aimée, je n'ai pas eu de manque de caresses, de tendresse. On est très tactiles dans ma famille, encore aujourd'hui, je pose ma tête sur les genoux de ma grand-mère Monique, une femme extraordinaire”,

Après quoi, elle avait ajouté qu’une mère, ça reste un mystère pour elle. Surement parce que ce sont ses grand-parents qui l'avaient élevé et avec lesquelles elle a vécu la plus grande partie de son enfance.

Annonces

Le magnifique sourire de Sarah Biasini. | Photo : Getty Images

L’AUTRE FEMME QUI A ÉLEVÉ SARAH

Si ses souvenirs à propos de sa mère sont assez vagues, Sarah se souvient parfaitement de l’enfance qu’elle a vécu au côté de celle qui l’a élevé par la suite. Il s’agit bien sûr de sa grand-mère paternelle, Monique. En effet, ce fut cette dernière qui s’est occupée d’elle vu que son père restaurateur avait un emploi du temps particulièrement chargé.

Annonces

Dans un entretien accordé au magazine Libération, la quadragénaire est revenue sur des faits relatant son enfance, notamment, sa vie avec sa grand-mère.

"Le métier de ma grand-mère, c'est la maternité … Elle me disait que je pourrais faire tout ce que je voudrais à partir du moment où je le déciderais. C'est ce qu'un parent doit dire à son enfant",

a-t-elle expliqué, avant de mettre à l’avant l’amour inconditionnel que lui vouait Monique.

L'actrice Sarah Biasini participe à la 84e Fête des Vendanges le 14 octobre 2017 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Annonces

SARAH NE VEUT PAS PENSER À ROMY

Comme Sarah Biasini l'avait écrit dans son livre autobiographique “La beauté du ciel”, elle aspirait à un nouveau départ. Elle ne voulait plus penser à sa mère.

“Combien de fois ai-je répondu ‘non’ quand je suis dans la rue et que des gens m'ont demandé si j'étais leur fille. Je voulais la paix “,

Suite à quoi, la femme de 43 ans, qui n'avait que cinq ans lorsque sa mère est décédée, a poursuivi en disant que sa mère est inoubliable et que personne ne voulait l’oublier sauf elle. Mais qu'est-ce qui l’a poussé à faire de telles déclarations alors qu’a suivi les traces de sa mère dans le monde du cinéma ?

Annonces

L'actrice Sarah Biasini participe à la 84e Fête des Vendanges le 14 octobre 2017 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Et bien comme elle l’avait souligné dans ses écrits, on lui a souvent dit que la mort n'existe pas tant que l’on vit dans la mémoire des vivants. Seulement, elle avait ajouté qu’il ne fallait pas avoir peur de cela, il faudrait plutôt affronter la mort à un moment donné.

Pour cela, l’unique fille de la célèbre interprète de Sissi a indiqué qu’elle était bien placée, et ce, en déclarant qu’il faut affronter les hôpitaux, les cimetières, les églises.

N’oubliez-pas de vous abonner à AmoMama sur Google News !

Annonces