Vie

13 novembre 2021

Un couple adopte une fillette prématurée et 2 semaines plus tard, la femme fait un test de grossesse qui s'avère positif

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Lorsqu'un couple a décidé d'adopter une petite fille, il ne s'attendait pas à élargir sa famille avant un certain temps. Cependant, quelques semaines après avoir accueilli un petit bout de chou, ils ont découvert qu'ils attendaient leur propre bébé.  

Rebekah Laskowski et son mari, Sam, étaient les heureux parents de deux jeunes enfants. Ils ont tous deux ressenti le désir d'ajouter un autre bébé à leur couvée, mais en raison des difficultés de Rebekah à accoucher, ils ont commencé à penser à l'adoption.

Ils ont été jumelés avec une petite fille qui devait naître en juin 2017, mais le couple a eu une surprise lorsque leur fille est arrivée au monde, avec dix semaines d'avance.

Annonces

Rebekah Laskowski pose avec sa fille adoptive, Goldie Mae [à gauche]. Rebekah avec tous ses enfants [à droite] | Photo : Instagram/bekahlaskowski

LA MÈRE A COMMENCÉ À SE SENTIR MALADE

Leur fille prématurée, Goldie Mae, a passé six semaines dans une unité de soins intensifs néonatals. Après avoir grandi en bonne santé et en pleine forme, la petite a pu rentrer à la maison avec eux. Ils pensaient que les montagnes russes émotionnelles étaient terminées, mais ils avaient tort. 

Annonces

Peu de temps après, Rebekah a attrapé un mal de ventre, du moins, c'est ce qu'elle croyait. La mère vomissait fréquemment, et avait même une envie folle de poulet frit. Un jour, elle a décidé de faire un test de grossesse, dont elle "savait qu'il serait négatif". 

Annonces

DES MONTAGNES RUSSES ÉMOTIONNELLES

La mère raconte que son mari l'a entendue paniquer derrière la porte de la salle de bain. Il a ouvert la porte et a dit : "Noooon, je ne pense pas que deux lignes signifient positif." Rebekah a ajouté : "Il m'a tendu deux autres tests, qui ont tous deux immédiatement renvoyé des résultats positifs."

Rebekah ne pouvait pas croire les tests, et elle ne savait pas si elle devait pleurer ou rire, alors elle a fait les deux. Elle a ajouté : "[Nos] montagnes russes émotionnelles venaient de prendre un virage à droite, et nous suivions une pente très, très raide." 

Annonces

LA MÈRE SE SENT COUPABLE

Rebekah se sentait coupable de priver si rapidement sa fille adoptive du "statut de bébé". La mère a serré Goldie contre elle pendant les neuf mois, où elle était leur seul bébé. Heureusement, Rebekah a porté son futur bébé pendant 39 semaines. 

La mère n'avait jamais porté un enfant aussi longtemps, et elle a apprécié le temps passé avec Goldie. Elle a expliqué :

"J'avais créé un lien magnifique avec Goldie et j'avais peur de ne pas être capable de créer des liens aussi facilement avec le nouveau bébé."

Annonces

Lorsque leur nouveau bébé, Gwyneth Reese, est né, Rebekah était anxieuse de voir les quatre enfants ensemble. Cependant, dès qu'elle a vu sa famille, elle a réalisé qu'adopter et tomber enceinte était un véritable et "incroyable miracle".

Goldie et Gwyneth ont également formé un lien spécial et, bien que cela ait été difficile pour Rebekah (avec les doubles biberons, les couches et les pleurs), elle a su gérer le chaos.

Elle se rappellait qu'avec tout ça, il y avait aussi "DOUBLE amour", et qu'elle ne changerait pour rien au monde le fait d'avoir ses "presque jumeaux". 

Découvrez maintenant l'histoire de cette femme qui n'était pas contente de donner naissance à son bébé. 

Annonces

Adrienne ne voulait pas du tout élever un bébé. | Source : Shutterstock

Annonces