L'enfant avorté de Nadine et Jean-Louis Trintignant : comment Françoise Sagan l'a aidée à interrompre sa première grossesse

Cathya Harena Raoelina
29 nov. 2021
14:07
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le saviez-vous ? Nadine Trintignant avait déjà attendu un autre enfant de Jean-Louis Trintignant bien avant la naissance de leur aînée. Mais cet enfant n’a jamais vu le jour après que la réalisatrice a décidé de l’avorter. On vous en dit plus.

Annonces

Comme Nadine n’avait pas encore beaucoup d’argent à cette époque, elle en avait demandé à une autre femme célèbre qui l’avait aidé. La scénariste n’a pas non plus oublié les insultes du médecin qui l’avait opéré ce jour-là.

“On lui doit de l'argent”

Parmi les noms des plus grandes réalisatrices françaises figurent sans doute celui de Nadine Trintignant. “Défense de savoir”, “L’été prochain” et biens d’autres films, sont les œuvres de cette élégante femme qui semble beaucoup aimer porter des lunettes.

Nadine Trintignant le 9 février 2009 à Paris. l Source : Getty Images

Annonces

Des œuvres qui lui ont permis de goûter au succès et de vivre dans le luxe. Mais si elle est désormais une star, celle-ci a été confrontée à des difficultés financières auparavant. C’est aussi pour cette raison qu’elle a décidé de mettre un terme à sa première grossesse il y a quelques années. Elle a d’ailleurs évoqué ce sujet pendant sa récente interview avec le magazine Elle.

Durant cette période, Nadine était encore en couple avec Jean-Louis Trintignant et était alors tombée enceinte de lui. N’ayant “pas de quoi nourrir un enfant”, l’octogénaire a donc décidé d’avorter.

Comme elle n’avait pas d’argent pour faire cette IVG, la réalisatrice s’est alors tournée vers l’une de ses amies pour en demander. Cette amie n’est autre que Françoise Sagan. Après que cette dernière lui en avait donné, Nadine Trintignant est rapidement allée “chez un médecin à Genève”. Elle a fait un avortement malgré sa peur de ne plus pouvoir avoir un autre enfant.

Annonces

Nadine Trintignant le 9 février 2009 à Paris. l Source : Getty Images

Quelques années plus tard, la scénariste, son compagnon et sa défunte amie se sont réunis pour jouer au poker. Alors que Jean-Louis est sorti gagnant du jeu à plusieurs reprises et a obtenu “un argent fou”, elle aurait murmuré dans l’oreille de son chéri :

Annonces

“Ne prends pas un sou à Françoise, on lui doit de l'argent”,

en parlant de l’argent de l’IVG.

Toujours selon la scénariste, la regrettée femme de lettres ne s’en serait pas souvenue ce jour-là. Elle a donc rafraîchi sa mémoire en parlant du médecin qui a pratiqué l’opération et qui les “avait traités de p*tes”.

L'acteur Jean-Louis Trintignant, sa femme Nadine Trintignant et leur fille Marie | photo : Getty Images

Annonces

LES INFIDÉLITÉS DE JEAN-LOUIS TRINTIGNANT

Ensemble, Jean-Louis et Nadine Trintignant formaient l’un des couples stars les plus mythiques de leur génération. C’est en 1961 que les deux tourtereaux se sont dit “oui”. Après l’avortement de la réalisatrice, ils ont eu trois autres enfants.

Si les deux se sont beaucoup aimés, leur quotidien n’était pas toujours rose. En effet, passionné de femmes, Jean-Louis Trintignant avait trompé son épouse qui l’avait tout de même pardonné.

Mais l’acteur n’arrivait pas à être loyal envers la mère de ses enfants et quand Nadine est tombée enceinte de leur troisième bambin, il la trompait avec Romy Schneider. Malgré tout, la scénariste n’en voulait pas à la maîtresse de son mari. Au contraire, elle la trouvait “merveilleuse”, “très belle, intelligente et charmante”.

Annonces

L'acteur Jean-Louis Trintignant | photo : Getty Images

Et quand Nadine a constaté que son mariage ne marchait plus, elle avait poussé l’acteur à sortir avec Romy.

Annonces

“Peut-être qu’elle peut rendre heureux”,

a-t-elle dit au père de ses enfants à cette époque.

Après cela, les deux tourtereaux ont signé les papiers du divorce et c’est donc dans les bras d’un autre homme que Nadine a retrouvé l’amour.

DÉCÈS D'UNE FILLE DE 9 MOIS, PAULINE

Si Nadine a pu pardonner à son époux de lui avoir été infidèle, c'est parce qu’elle était passionnément amoureuse de lui.

L'acteur Jean-Louis Trintignant | photo : Getty Images

Annonces

Elle a notamment confié à Paris Match qu’au début de leur relation, ils se sont fait une promesse comme quoi si l’un d’entre eux trompe l’autre, ils se séparent. Mais celle-ci n’a visiblement pas pu le faire puisqu’elle a “refait confiance” à celui qu’elle décrit comme un être doux, “capable de cruauté”.

C’est aussi durant cette même époque que le couple a été confronté à un triste drame. Leur deuxième fille, Pauline, est décédée à seulement neuf mois, après s’être étouffée en buvant son biberon. Cette tragédie leur a marqué et l’ont rapproché malgré les infidélités de Jean-Louis Trintignant.

Bouleversé par cette perte, l’acteur a tout de même continué de travailler. Il jouait dans une pièce de Bernardo Bertolucci à ce moment-là et Nadine lui rendait visite de temps en temps.

Annonces

L'acteur Jean-Louis Trintignant | photo : Getty Images

“Jean-Louis, dans ce film, me bouleverse. (...) Je regardais le film et je voyais notre fille Pauline”,

Annonces

Les deux anciens tourtereaux ont, par la suite, fait une pause dans leur carrière après cette pièce. 

Notons également qu’en 1971, celle qui vient de fêter ses 87 ans a réalisé le film “Ça n'arrive qu'aux autres” en donnant les rôles principaux à Catherine Deneuve et Marcello Mastroianni. Une fiction qui raconte la vie de la réalisatrice et de Jean-Louis Trintignant durant cette période où ils ont perdu à jamais leur deuxième enfant.

L'acteur Jean-Louis Trintignant | photo : Getty Images

Annonces

MORT DE MARIE TRINTIGNANT APRÈS LES COUPS DE SON COMPAGNON

Malheureusement pour Nadine et son ex, Pauline n’a pas été la seule fille qu’ils aient perdue. En effet, le 1er août 2003, on apprenait la mort de l’actrice Marie Trintignant, l'aînée de Jean-Louis et de la réalisatrice.

L’actrice n’avait que 41 ans lorsqu’elle a succombé à ses blessures dues aux coups que lui avait donnés son compagnon Bertrand Cantat durant une violente dispute. Elle a été battue dans un hôtel en Lituanie où elle séjournait avec sa mère et l’un de ses enfants.

Rapidement, Marie a été transportée en avion vers la France. On l'a maintenue en vie grâce à un ventilateur. La fille de Nadine Trintignant a rendu son dernier souffle à la clinique Hartmann après avoir été dans le coma pendant plusieurs jours. Elle est décédée d’un gonflement du cerveau selon les analyses des médecins.

Annonces

Concernant Bernard Catant, celui-ci a, au début, nié le fait qu’il avait battu la fille de Nadine Trintignant. Il avait notamment été hospitalisé le jour du drame à cause d’une consommation d’alcool de forte quantité. Deux jours plus tard, il s’en est sorti et la police l’a rapidement placé en garde à vue.

En s’en allant pour toujours, Marie Trintignant a laissé derrière elle ses parents et son frère Vincent, ainsi que ses quatre fils : Roman, Paul, Léon et Jules.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Annonces