youtube.com/Secret Garden Officiel | Getty Images
La source: youtube.com/Secret Garden Officiel | Getty Images

Georgette Lemaire, après avoir été battue, ne voit pas ses petits-enfants et est presque à la rue avec une pension de 800 euros

Jacques Ronny
09 févr. 2022
20:10
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Georgette Lemaire a raconté ses histoires de famille compliquées mais a également parlé de son mari qui l’a battue.

Annonces

Si elle avait longtemps chanté des chansons d’amour où elle faisait rimer amour avec toujours, il fut un temps où la chanteuse a, malheureusement, été victime de violences au sein de son couple. Durant une de ses romances, Georgette Lemaire aurait été tabassée par son mari.

Mais à part ses problèmes de couple, elle a également été empêtrée dans des problèmes financiers qui ont failli la mettre à la rue. Découvrez ce qu’est devenue l’éternelle concurrente de Mireille Mathieu.

Portrait de Georgette Lemaire, chanteuse, vers 1970, à Paris, France. | Photo : Getty Images

Annonces

"Oui, mon mari m'a tabassée. Cependant, pas au point de me tuer”

Malheureusement, toutes les histoires d’amour ne sont pas des romances merveilleuses avec des ciels bleus qui n’en finissent pas. Certaines d’entre elles, à l’image de celle de Georgette Lemaire ou encore Marie Trintignant, sont, hélas, un lieu de tourments et de souffrance.

Mariée seulement à deux reprises, (avec Daniel Lemaire et son ancien pianiste Bob Sellers) Georgette Lemaire a confié, durant une interview accordée au Platine magazine en 2009, avoir été victime de violences conjugales.

"Oui, mon mari m'a tabassée. Cependant, pas au point de me tuer. J'ai quand même été, comme elle [Marie Trintignant], victime des hommes",

Annonces

avait-elle révélé dans les colonnes du magazine.

Georgette Lemaire, en France en 1967. | Photo : Getty Images

Si elle a déclaré garder de bons souvenirs de certaines de ses relations, à part celle avec cet italien qu’elle trouvait “chiant”, elle n'oublie pas qu'elle est passée très près d'un drame durant cette relation.

Annonces

Mais à part ses problèmes sur sa vie sentimentale, la star a également été confrontée à d’énormes difficultés financières.

Georgette Lemaire, en France en 1967. | Photo : Getty Images

Annonces

HUISSIERS ET PROBLÈMES D'ARGENT : QUE S'EST-IL PASSÉ ?

Ses problèmes d’argent auraient pointé le bout de leur nez à cause d’un gala à Abidjan qu’elle a annulé en raison de sa peur de prendre l'avion. Et comme un malheur ne vient jamais seul, elle aurait depuis vécu expulsion sur expulsion.

"Évidemment je n'y suis pas allée (au gala), et j'ai dû payer le dédit ! Bilan : les huissiers ont enlevé tous mes meubles...",

avait-elle expliqué avant d’évoquer la situation précaire dans laquelle elle s’était engouffrée.

Georgette Lemaire. | Photo : Getty Images

Annonces

"J'ai vécu expulsion sur expulsion. Et si je suis encore là, et même si ce nouvel album [Inoubliable] existe, c'est grâce à deux ou trois amis qui m'ont aidée à tenir toute ma vie (...) Je ne cherche pas les boîtes de sardines ouvertes (dans la poubelle) pour bouffer. Non, ce que je ramasse dans les poubelles, ce sont des chemises, des jeans...",

avait-elle raconté.

GEORGETTE LEMAIRE A FAILLI FINIR À LA RUE

Après le coup d'un sixième jugement d'expulsion de son appartement, Georgette Lemaire n’avait plus grand espoir.

La chanteuse Georgette Lemaire pose lors d'une séance de portrait à Paris, France, le 20/07/2017. | Photo : Getty Images

Annonces

Elle allait être mise à la rue, sans-le-sou et cette fois-ci sans un toît sous lequel s'abriter. Mais c’était sans compter sur le geste “d’indulgence” de l’ancien député et actuel maire de Créteil, Laurent Cathala.

Apparemment, l’homme politique ne pouvait se résoudre à être uniquement spectateur du calvaire que vivait celle qu’il considérait comme appartenir au “patrimoine culturel national". Le Parisien s’était emparé de cette affaire à l’époque et y avait consacré des lignes disant :

“Le député et maire socialiste de Créteil vient de mettre fin à son calvaire. Laurent Cathala, par ailleurs président de l'office HLM dont elle dépend, a décidé de lui accorder une “indulgence”, le temps qu'elle se retourne. Une rentrée d'argent prochaine doit lui permettre d'effacer une partie de l'ardoise.” 

Annonces

La chanteuse Georgette Lemaire pose lors d'une séance de portrait à Paris, France, le 17/10/1996. | Photo : Getty Images

Ainsi, après des semaines dans la tourmente à cause d’une dette locative de 20 000 euros et une situation très précaire (avec sa retraite de 800 euros), la chanteuse ne vivra donc pas sous les ponts. 

Annonces

Et pourtant, ce calvaire, Georgette Lemaire aurait pu ne jamais le vivre si elle avait pu continuer sur sa lancée dans le monde de la musique et sans le complot contre elle qu’aurait orchestré Johnny Stark, l'imprésario de Mireille Mathieu.

Georgette Lemaire dans un studio d'enregistrement, dans les années 1970. | Photo : Getty Images

Annonces

POURQUOI ÉTAIT-ELLE DANS L'OMBRE DE MIREILLE MATHIEU ?

La chanteuse en est sûre ! Johnny Starck a tué sa carrière. La maman d’Antoine est persuadée que l'imprésario de Mireille Mathieu lui a mis des bâtons dans les roues pour éviter qu'elle ne perce dans la musique.

Pour elle, il a tout fait pour la rendre invisible. Elle le raconte d’ailleurs dans son livre intitulé “À m'en déchirer le coeur” avec ces mots :

"Sur le ring de la chanson, pour lui, il ne doit en rester qu’une : sa protégée, sa pouliche, sa muse. Il l’impose sur Le Jeu de la chance et la fait gagner. Dès lors, l’enfer commence pour moi. Le public me réclame, la foule m’acclame, mais Johnny est bien décidé à me faire disparaître par tous les moyens."

Annonces

La chanteuse française Georgette Lemaire à Paris le 14 juillet 1967, France. | Photo : Getty Images

Elle y raconte également que l’homme se serait arrangé pour retirer des ondes son titre  “Vous étiez belle, madame” parce que “ça marchait trop”.

Annonces

“Aux soirées de premières, je ne suis bien évidemment pas invitée. Car l’éminence grise du music-hall, l’homme qui a inventé Johnny Hallyday et qui tente à présent de créer Mireille Mathieu, est bien décidé à faire oublier Georgette Lemaire (...) Aujourd’hui, je le dis, je l’écris et je l’assume : Johnny Stark m'a tuée",

a-t-elle lancé.

La chanteuse Georgette Lemaire. | Photo : Getty Images

Annonces

Pendant de nombreuses années, les médias ont souvent mis en lumière la rivalité entre  Georgette Lemaire et Mireille Mathieu, mais selon les révélations de Georgette, toute cette supposée concurrence entre elles serait le fruit d’une machination élaborée par Johnny Stark.

Mais au-delà de cette pseudo-rivalité avec Mireille Mathieu, ce qui peine le plus Georgette porte sur quelque chose de beaucoup plus précieux pour elle : sa famille. Apparemment, la chanteuse n’aurait eu que très peu de moments avec ses petits-enfants, une situation qu’elle regrette beaucoup.

Portrait pris en octobre 1970 à Nice, dans le sud de la France, montrant la chanteuse française Georgette Lemaire souriante. | Photo : Getty Images

Annonces

“Je n'ai vu ma petite fille Clara que six fois en vingt ans”

Alors, pour revenir un peu sur sa vie privée, Georgette Lemaire est la fière maman de trois grands garçons : Pascal, Ivan et Antoine qui sont tous déjà pères de famille. Pascal a eu Clara. Quant à Ivan, il a eu deux fils, Hugo et Arthur. Antoine, lui, est le papa d’une certaine Chloé.

Malheureusement, au plus grand regret de leur grand-mère, ils ne passent pas souvent la voir. Elle ne serait très proche que de deux d’entre eux. Elle raconte :

"Chloé est la seule des quatre que je vois. [...] Je n'ai vu ma petite fille Clara que six fois en vingt ans. Après quoi, elle a voulu me connaître. Comme ça s'est bien passé, elle a dit à son père Pascal : "Je m'entends bien avec ma grand-mère", mais ce n'est pas pour ça que je la vois... Le seul que j'ai vu grandir c'est Hugo car j'ai pris un avocat pour en avoir la garde. Il faut dire qu'Ivan n'a eu que des drames dans sa vie – un peu comme moi – et notamment des problèmes d'alcool." 

Annonces

Georgette LEMAIRE en 1970. | Photo : Getty Images

Malgré ses histoires de famille compliquées et ses problèmes d’argent, Georgette Lemaire a, jusqu’à maintenant, pu bénéficier de l’aide des bonnes personnes au bon moment.

Si pour l’instant le succès se fait attendre, nous ne pouvons qu'espérer le meilleur pour l’une des plus belles voix françaises dans les années 60/70. 

Nul doute, vous étiez belle madame.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces