Shutterstock
La source: Shutterstock

Un homme dont la femme est décédée en accouchant hésite à abandonner son bébé jusqu'à ce qu'il voit ses SMS envoyés à une amie : histoire du jour

Sedera Raliniainjanahary
24 avr. 2022
21:30
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Joan, la femme de David est décédée après sont accouchement. Après ce terrible drame, il a été dévasté et ne pouvait même pas regarder leur bébé, ni fouiller dans les affaires de sa femme. Mais après avoir travaillé avec un thérapeute, il a finalement commencé à trier ses affaires. Et lorsqu’il a chargé son téléphone, il a découvert plusieurs messages qui ont tout changé.

Annonces

"Malgré tous nos efforts, nous n'avons pas pu sauver votre femme. Elle est morte, monsieur."

Ces mots horribles ont traversé l'esprit de David plusieurs fois par jour depuis la naissance de son bébé, une fille magnifique. Mais il ne pouvait même pas la regarder après avoir quitté l'hôpital. Il était tellement anéanti par le fait que sa chère Joan n'était plus en vie. Heureusement, sa mère a pris le relais et a pris soin du bébé autant que possible.

Joan est morte après avoir donné naissance à leur fille. | Source : Shutterstock

Annonces

David a fait le strict minimum, tellement plongé dans son chagrin qu'il ne voyait rien. Mais un jour, sa mère en a eu assez et lui a ordonné de voir un thérapeute immédiatement. Il a accepté et a commencé à en voir un.

Enfin, il y avait de la lumière au bout du tunnel et, même si les mots du médecin lui revenaient encore souvent à l'esprit, il n'était plus aussi affecté.

Sa mère était fière de lui, mais David n'osait toujours pas tenir son bébé dans ses bras. Il y travaillait encore avec le thérapeute. “Peut-être que je la tiendrai un jour. Ou peut-être que je devrais la donner à quelqu'un qui serait un meilleur parent”, a-t-il pensé.

Annonces

Mais il a secoué la tête, chassant rapidement cette pensée. Aujourd'hui, il s'agissait d'autre chose. Il était temps de trier les affaires de Joan et d'en donner certaines à des œuvres de charité.

Il a chargé son téléphone. | Source : Pexels

Annonces

En fait, depuis le jour où il avait ramené le sac de sa femme à la maison, il ne l’avait pas touché. C’était trop douloureux. Mais pour la première fois en trois mois, il était enfin assez courageux.

Il a ouvert le sac et a trouvé son téléphone portable à l'intérieur. Il n'avait plus de batterie pendant l'accouchement et n'avait pas été rechargé depuis. Il l’a donc chargé puis il a commencé à fouiller dans les vêtements de Joan. Une heure plus tard, il a de nouveau pris le téléphone et a remarqué plusieurs appels manqués et quelques messages.

Au début, les amis de Joan la félicitaient, car ils savaient qu’elle était en train d’accoucher. Cependant, une de ses amies, Melissa, a continué à envoyer des messages même après que la nouvelle de son décès s’est répandue dans tout leur entourage.  

Annonces

Un message l'a fait froncer les sourcils. | Source : Pexels

"Je ne suis pas le seul à qui elle manque", pensait-il en lisant les messages, souriant que sa femme ait de bons amis. Mais quelque chose dans ces derniers l'a fait froncer les sourcils.

Annonces

“C'est dommage que tu aies sacrifié ta vie....” a écrit Melissa.

David n'a pas compris. Joan est décédée à cause d'une complication inattendue. Mais ce message semblait étrange. Comme si Melissa avait su que Joan mourrait en accouchant. Il devait en savoir plus, alors il a décidé de lire leur conversation depuis le début jusqu’à la fin.

La plupart des messages parlaient de la grossesse de Joan, de son excitation, de sa fascination, du fait que son bébé serait le meilleur, le plus beau du monde. Mais après plusieurs mois, les textes ont pris un tournant.

Joan a dit à Melissa quelque chose qu'elle ne lui a jamais dit. | Source : Pexels

Annonces

“Les médecins ont dit quelque chose d'effrayant”, a envoyé Joan.

“Quoi ? Qu'est-ce qui se passe ? Est-ce que tu vas bien ?”, lui a demandé Melissa, l'inquiétude étant évidente dans son message.

“Ils ont dit que j'avais une pression artérielle élevée et que je pouvais développer une pré-éclampsie plus tard. Le médecin m'a dit que je devais interrompre ma grossesse."

“Non ! Chérie, c'est horrible. Mais si tu meurs ? Qu'a dit David ?”, a demandé Melissa.

“Il n'était pas avec moi. Je ne lui ai pas dit. Il veut tellement un enfant. Ça fait dix ans qu'on essaie, Melissa. Je ne peux pas interrompre ma grossesse. C'est son rêve d'être père,” a rétorqué Joan.

Annonces

“Joan, tu pourrais mourir ! Il ne voudrait pas ça. Il t'aime !”

“Je sais, Mel. Mais c'est notre bébé. Je l'aime et Je vais prendre le risque”, a dit sa femme.

David a été choqué. | Source : Pexels

Annonces

David n'arrivait pas à y croire. Sa femme avait risqué sa vie malgré les avertissements du médecin, pour lui faire plaisir. C'était vrai. Il mourait d'envie de devenir père, et maintenant, il avait honte. Il n'avait pas touché son bébé depuis l'hôpital.

Dans les derniers messages, Melissa demandait à Joan si elle se sentait bien. Ceux à quoi elle répondait toujours qu'elle se sentait bien mais que le médecin avait dit qu'il n'y avait peut-être aucun symptôme. David ne se souvenait pas si les médecins avaient parlé de pré-éclampsie, car il a cessé de les écouter lorsqu'ils lui ont annoncé que sa femme était morte.

"Que vais-je faire maintenant ?", s’est-il demandé en posant le téléphone. "Vais-je laisser ma mère élever le bébé pour lequel Joan a sacrifié sa vie ?"

Annonces

Il a pris une décision et a appelé sa mère. | Source : Pexels

David a fondu en larmes, mais cette fois, il ne s'est pas apitoyé sur son sort. Cette fois, ses larmes étaient une libération, un remerciement à sa défunte épouse pour son sacrifice, et un symbole de détermination. Il allait être le meilleur père du monde. Leur fille, Georgina Joan Sanders, allait grandir entourée de beaucoup d'amour et de récits de son incroyable mère. Il allait s'en assurer.

Annonces

Il a pris son propre téléphone et a appelé sa mère. "Maman, ramène le bébé. Je suis prêt maintenant."

"Oh, Dieu merci !", a soufflé la femme âgée, qui s’est presque mise à pleurer.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Honorez les sacrifices que fait votre partenaire. Même si votre conjoint est encore en vie, vous devez prendre conscience de tous les cadeaux qu'il fait pour vous chaque jour. Vous devez lui être reconnaissant et lui témoigner de la gratitude.
  • Allez voir un thérapeute quand vous en avez besoin. David ne pouvait pas sortir de son chagrin sans aide, et il a eu le courage de consulter un thérapeute au lieu de se noyer dans le chagrin.
Annonces

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait égayer leur journée et les inspirer. 

Cette histoire est inspirée par l'histoire d'un de nos lecteurs et écrite par un rédacteur professionnel. Toute ressemblance avec de véritables noms ou lieux est une pure coïncidence. Toutes les images sont utilisées uniquement à des fins d'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-nous un mail à info@amomama.com.

Lire aussi : Une adolescente se sacrifie pour donner naissance à son fils, sa famille découvre le message d'adieu qu'elle a partagé avec l'infirmière

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News

Annonces

Les informations délivrées dans cet article ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel. Tout le contenu, y compris le texte et les images contenues sur, ou disponibles à travers ce AmoMama.fr sont fournis à titre informatif. Le AmoMama.fr ne saurait être tenu responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations à la suite de la lecture de cet article. Avant de commencer un traitement quelconque, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé.