Shutterstock
La source: Shutterstock

Chaque matin, une mère célibataire trouve un nouveau jouet dans le berceau de son fils et décide d'installer une caméra dans sa chambre - Histoire

Nkongo Odile Carine
07 mai 2022
15:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Une mère célibataire a été choquée de découvrir chaque matin de nouveaux jouets dans le berceau de son bébé. Elle a alors décidé d'installer une caméra dans sa chambre, pour découvrir ce qui s'y passait réellement. La maman a été surprise par ce qu'elle a découvert.

Annonces

Lorsque Katie et Eric Newmann n'ont pas pu concevoir d'enfant, ils n'ont pas hésité à se tourner vers l'adoption. Mais le couple a finalement décidé d'accueillir un nouveau-né, et c'est ainsi que le petit Leo est entré dans leur vie.

Leo n'avait qu'un mois, et il avait des yeux magnifiques. Katie et Eric sont tombés amoureux de lui en un instant, et l'avoir dans leur vie était comme l'accomplissement de leur monde. Cependant, un mois seulement après l'adoption de Leo, Eric est décédé dans un accident d'avion, laissant Katie toute seule.

Après le décès de son compagnon, Katie avait le cœur brisé. Elle savait que l'amour de sa vie ne serait plus jamais avec elle. Lorsqu'elle dormait sur leur lit, elle pouvait sentir son côté du lit froid et vide, ce qui la faisait fondre en larmes. À un moment donné, elle a senti qu'elle avait besoin d'un thérapeute pour faire face à cette perte, car elle avait l'impression de devenir folle.

Annonces

Par exemple une fois, elle avait oublié de nourrir Leo pendant toute une journée. Une autre fois, elle avait laissé les clés de la voiture dans son véhicule et les cherchait frénétiquement partout. Elle a également commencé à soupçonner que sa mémoire lui faisait défaut. Ainsi, lorsqu'elle a découvert un ours en peluche dans le berceau de Léo un matin, elle a pensé qu'elle était devenue folle et perdait la mémoire sur certains détails.

"Je n'ai jamais vu ce nounours avant ! Comment a-t-il pu... Ou plutôt, quand l'ai-je acheté ? Je suis tellement désolée, Leo", a-t-elle dit en sanglotant, assise à côté du berceau de Leo. Katie frissonnait, car elle avait peur que son état ne s'aggrave.. "Je - Je t'aime, bébé ! Mais maman... elle... papa lui manque."

Annonces

Le lendemain matin, quand Katie a vérifié le berceau de Leo, elle y a encore trouvé un nouveau jouet. Cela a duré encore deux jours de suite. À ce moment-là, la femme en détresse a craqué, se demandant pourquoi elle ne reconnaissait aucun des jouets de Leo. 

Katie était dévastée après la mort d'Eric. | Source : Pexels

Annonces

Elle est allée dans la salle de bains, s'est aspergé le visage d'eau et s'est regardée dans le miroir. Elle n'arrivait pas à croire qu'elle avait l'air si fatiguée. Tout ce stress semblait la rendre folle, a-t-elle pensé. 

Le lendemain, Katie a décidé d'installer des caméras dans la chambre de Leo, pour en savoir plus sur l'apparition de ces nouveaux jouets. Elle était sûre que ce n'était pas elle qui les avait mis là, mais avait quand même des doutes.

Quelques minutes après avoir installé la caméra, elle s'est assise dans le salon, regardant le flux en direct. Il n'y avait rien eu d'anormal pendant toute la journée. On la voyait entrer pour le nourrir et jouer avec le petit, puis repartir. 

Annonces

Cependant, quand elle a vérifié le flux à 20 heures, un choc l'a traversé. Elle a vu une ombre dans la chambre de Leo, comme si quelqu'un s'était approché de son berceau, y avait placé quelque chose et avait disparu. 

Katie s'est précipitée vers la chambre de Leo et a remarqué qu'une des fenêtres était ouverte. Elle a pris Leo dans ses bras et a vu le jouet que l'intrus avait placé sur son berceau. Réalisant enfin qu'elle n'était pas folle, Katie découvrait par la même occasion que quelqu'un s'était en fait introduit dans leur maison en laissant des jouets à Leo, pendant tout ce temps. Elle s'est alors empressée de fermer la fenêtre de l'intérieur, toute tremblante.

Katie a vu une silhouette s'approcher du berceau de Leo. | Source : Unsplash

Annonces

Le lendemain matin, la première chose qu'elle a faite a été d'aller voir la police et de leur remettre l'enregistrement vidéo de ce qui s'était passé. Les policiers lui ont conseillé de garder les portes et les fenêtres fermées, ce qu'elle a fait. Mais cette nuit-là, elle a entendu un bruit étrange provenant de la chambre de Leo.

Elle a fait des pas légers vers la porte et a posé son oreille dessus. Elle a entendu le bruit qui ressemblait à celui des stores en mouvement. L'intrus essayait-il à nouveau d'entrer par la fenêtre ? Katie frissonnait de peur.

Elle a rapidement attrapé son téléphone et a composé le 911. Heureusement, une unité patrouillait dans son quartier à ce moment-là, et les policiers sont arrivés chez elle en quelques minutes. Ils ont surpris l'homme debout contre le berceau de Leo, agrippé à une peluche.

Annonces

"Mains en l'air ! Tout de suite ! Et faites demi-tour !", lui a crié l'un des officiers.

"Oh, mon Dieu ! Qui êtes-vous ?", a crié Katie, terrifiée, tout en serrant Leo dans ses bras.

L'homme a lâché le jouet de sa main et s'est mis à pleurer. "Je - je ne suis pas un voleur. Je suis juste ici pour voir mon fils."

L'intrus était un homme qui laissait des jouets dans le berceau de Leo tous les soirs. | Source : Unsplash

Annonces

Katie l'a regardé, perplexe. "Fils ?"

"Le bébé que vous tenez... c'est mon fils. Je suis son père. Je le jure devant Dieu, je ne mens pas !"

"Écoutez, monsieur", a dit le policier. "Cela ne fait aucune différence sur la situation. Vous allez venir au poste, et c'est là-bas que vous allez vous expliquer !" Un autre policier lui a passé les menottes et a commencé à le traîner hors de la maison, quand Katie est intervenue.

"Juste une minute, officier. Si ça ne vous dérange pas, je peux lui dire un mot ?"

Le policier a soupiré. "Deux minutes. C'est tout ce que vous avez."

Annonces

"Merci..."

Katie s'est approchée de l'homme et lui a demandé : "Si vous êtes son père biologique, pourquoi l'avez-vous abandonné dans un orphelinat ? Aucun parent ne ferait jamais ça à son enfant !"

Les yeux de l'homme se sont remplis de larmes, et il a répondu "Je n'avais pas le choix, j'avais peur d'élever mon fils seul après la mort de ma femme. Mais je ne pouvais pas me pardonner pour ce que j'avais fait. Alors j'ai trouvé votre adresse et je suis venu le voir tous les soirs... Je ne pourrai peut-être plus le voir après aujourd'hui", a-t-il ajouté en montrant ses menottes, "mais s'il vous plaît, dites-lui quand il sera grand que son père l'aimait. Et merci d'avoir pris soin de lui avec amour. Je m'appelle Harry Jenkins, et je vous en serai toujours reconnaissant."

Annonces

L'homme s'est effondré en racontant son histoire. | Source : Pexels

Katie a jeté un coup d'œil au bébé dans ses bras, puis à Harry, et elle a réalisé à quel point ils se ressemblaient. Il ne mentait pas. Il était le père de Leo. Alors elle a fait un choix.

Annonces

"Vous pouvez le relâcher, officier. Je vais prendre la responsabilité de la situation."

"Heu, vous en êtes sûre, madame ?"

"Oui."

Après ce jour, Katie et Harry sont devenus de bons amis. Harry rendait fréquemment visite à Leo et lui apportait de nouveaux jouets. En fait, Harry a commencé à passer plus de temps chez Katie que chez lui, et les deux sont finalement tombés amoureux.

Lorsque Leo a eu 5 ans, Katie et Harry ont décidé de passer à l'étape suivante de leur relation et se sont mariés. Leo était le témoin le plus adorable du monde, et Katie était heureuse d'avoir à nouveau une belle famille.

Annonces

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Il est difficile de perdre un être cher, mais le temps guérit toutes les blessures. Katie a fini par surmonter la perte d'Eric et a pris un nouveau départ.
  • En période de deuil, nous nous reprochons souvent tout. Katie a cru qu'elle était devenue folle après avoir perdu Eric, lorsqu'elle a trouvé un nouveau jouet dans le berceau de Leo. Heureusement, ce n'était pas le cas.

Lire aussi : Une femme adopte une petite fille dont la mère est décédée à l'accouchement, sans savoir qu'elle est sa sœur 

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Cette histoire est inspirée par l'histoire d'un de nos lecteurs et écrite par un rédacteur professionnel. Toute ressemblance avec de véritables noms ou lieux est une pure coïncidence. Toutes les images sont utilisées uniquement à des fins d'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-nous un mail à info@amomama.com.

Annonces