Jean-Pierre Foucault a fortement déçu une animatrice qui l'idôlatrait. Elle raconte leur rencontre

Jean-Pierre Foucault : une anima­trice balance sur son compor­te­ment odieux.

Voici nous parle de Jean-Pierre Foucault qui est beaucoup moins présent à la télévision mais qui reste un animateur de légende. Cependant, le témoignage récent d'une animatrice belge casse un peu son image parfaite.

Jean-Pierre Foucault est extrêmement célèbre et son nom revient souvent quand on parle des présentateurs qui ont marqué l'histoire de la télévision française. 

En effet, l'animateur a travaillé sur de nombreuses émissions cultes de la chaîne TF1 comme par exemple L'académie des neufs ou bien encore Qui veut gagner des millions sans oublie Miss France et Sacrée soirée.

Originaire de Marseille et aujourd'hui âgé de 70 ans, il est devenue une véritable icône de la télévision et il a ainsi eu de nombreux fans au fil des ans, même parmi ses collègues.

Agathe Lecaron faisait partie de ses fans et durant sa jeunesse, elle regardait avidement les émissions que Jean-Pierre Foucault présentait.

Aujourd'hui âgée de 44 ans, vous avez sûrement déjà vu Agathe Lecaron dans la saison 2 de Top Chef en compagnie de Stéphane Rotenberg.

Elle travaille désormais sur France 5 et anime l'émission La maison des Maternelles. Elle ainsi succédé à Karine Le Marchand, Daphné Bürki ou encore Julia Vignali.

L'animatrice a récemment accordé une interview à Paris Match et est revenue sur sa rencontre avec Jean-Pierre Foucault qui était une véritable idole pour elle. Malheureusement, la rencontre a mis un terme à l'admiration qu'elle lui portait.

Elle a ainsi révélé qu'étant petite, elle "décor­tique ses gestes, l’imite devant [son] miroir, [s’] entraîne à poser les mêmes ques­tions, bref [elle est] sa plus grande fan."

Mais elle n'aurait jamais imaginé qu'elle le rencontrerait en vrai plusieurs années plus tard quand Frédéric Pedraza, le producteur de Sacrée Soirée lui a proposé de travailler avec Jean-Pierre Foucault en 2008.

Cependant le rêve a rapidement tourné au cauchemar comme elle l'a raconté ensuite. 

" [Frédé­ric Pedraza] souhaite relan­cer [Sacré Soirée] et cherche une parte­naire pour Jean-Pierre. Ce sera moi ! En le voyant, j’ar­rive à peine à balbu­tier trois mots. [Il] est comme je me l’étais imaginé : bien­veillant et sympa­thique. Pour l’ins­tant."

Mais les choses changent radicalement quand le direct se lance: "Nous prenons l’an­tenne. Dès les premières minutes, c’est le cauche­mar. Jean-Pierre me pique toutes mes répliques, me coupe la parole, révèle Agathe Leca­ron. Je me tiens debout à ses côtés, inexis­tante. Je me sens mal, bête et, surtout, très seule. Quand la caméra s’éteint, le calvaire prend fin, mais ma décep­tion est immense."

Elle a conclut son interview en disant: "Mon duo de rêve s’est trans­formé en fiasco."