Des études ont découvert pourquoi les chats rentraient toujours chez eux. Et ce n'est pas pour la nourriture

Les scientifiques ont découvert quelque chose qui représentera un grand soulagement pour les amoureux de chats. Cette caractéristique de la psychologie du chat domestique va vous surprendre.

Une étude scientifique menée par une université américaine prestigieuse a été consacrée à déterminer si les chats domestiques identifient les maisons de leurs propriétaires comme étant les leurs et s'ils ont une relation affective avec eux, ou s'ils reviennent seulement pour la nourriture, a rapporté Wapa.

Il est courant de voir deux groupes se former parmi les amateurs d'animaux domestiques: ceux qui préfèrent les chiens et ceux qui préfèrent les chats. Nous savons qu'avoir l'un ou l'autre comme animal de compagnie sont des expériences très différentes.

Alors que les chiens sont toujours fusionnels avec leurs propriétaires, les chats sont réputés pour être distants et peu démonstratifs, et il est commun qu'ils partent de chez eux pendant des jours. Il y a toujours eu un doute quant à la raison pour laquelle ils retournent toujours chez leurs propriétaires.

La chose la plus logique à faire serait de supposer qu'ils reviennent simplement parce qu'ils savent que c'est l'endroit où ils sont nourris. Mais l'Université de l'Oregon a tenu une étude qui montre apparemment que les chats apprécient davantage l'amour de leurs propriétaires que leurs croquettes.

Bien que leur nature non sociale ne leur permette pas de le prouver la plupart du temps, l'étude a montré que les chats accordent plus d'importance au fait d'être en contact avec leurs propriétaires que de manger un énorme plat de thon.

Le principal vecteur de l'instinct animal est la survie, et il n'y a rien de plus important pour eux que de se nourrir, donc tout ce qui est plus important que la nourriture pour eux est une preuve d'amour irréfutable.

Les chercheurs américains ont privé un groupe de chats domestiques de nourriture, de distraction et d'interaction sociale pendant des heures, et ont déterminé que ce qui manquait à 50% des chats, c'était surtout l'interaction humaine.

D'un autre côté, seulement 37% des chats étaient plus attirés par la nourriture, tandis que le pourcentage restant serait incliné par d'autres stimuli.

Les postes connexes
Animaux Mar 01, 2019
Un chat au cœur brisé rend encore chaque jour visite à son ami chien un an, après sa mort tragique
Dec 18, 2018
Une propriétaire fière partage des photos de son magnifique maine coon, l'un des plus grands chats au monde
Jan 17, 2019
Une vidéo amusante du chien qui pète et du chat qui vomit a pris Internet à l'assaut
Animaux May 01, 2019
Une femme a dépensé 1 300 euros pour une blépharoplastie pour rendre les yeux de son chat plus beaux