Plus américain que Français: l'avocat de Laeticia revient sur la nationalité de Johnny Hallyday

Procès Johnny Hally­day : l’avo­cat de Laeti­cia explique pourquoi le rocker était plus améri­cain que français.

Voici nous parle de de l’au­dience de ce vendredi 30 mars qui a eu lieu au tribu­nal de Nanterre. L’avo­cat de Laeti­cia Hally­day y a rappelé que Johnny était résident améri­cain. Avec un argu­men­taire en béton, Me Ardan Amir-Aslani a expliqué pourquoi, selon lui, la bataille judi­ciaire ne devait pas avoir lieu en France.

C'est un sujet très important dans le procès Hallyday qui oppose la veuve de Johnny à ses deux enfants les plus âgés.  Est-ce que la véritable guerre qui déchire le clan Hallyday devrait avoir lieu en France?

La seconde audience de ce procès incroyablement médiatisé a eu lieu ce vendredi 30 mars au tribunal de grande instance de Nanterre. Les avocats de David Hallyday et Laura Smet ont fait face à ceux de Laeticia Hallyday.

View this post on Instagram

Love ❤️ #memorialdayweekend

A post shared by Johnny Hallyday (@jhallyday) on

Maître Carine Piccio, l'avocate de David Hallyday a expliqué pourquoi elle pense que le procès devrait se dérouler en France et pourquoi Laeticia a-t-elle été assignée dans le pays de naissance de son mari.

Pourtant, Maître Ardan Amir-Aslani l'avocat de la veuve du légendaire rockeur, n'est pas de cet avis. D'après lui, le procès devrait se dérouler aux États-Unis puisque Johnny a écrit son dernier testament en Amérique.

Maître Carine Piccio disait que Johnny était "une part de la France" ainsi qu'un "destin français" mais l'avocat de Laeticia a qualifié ces arguments de "fleur bleue".

Pour lui, le coeur de Johnny appartenait à l'Amérique. "Il suffit de taper dans les pages blanches pour véri­fier l'adresse de Laeti­cia : elle n'est jamais à Paris et habite aux Etats-Unis."

Et si le légendaire rockeur a passé les derniers mois de sa vie en France, d'après Maître Amir-Aslani, c'est simplement pour des raisons professionnelles. 

"En 2017, Johnny est venu en France pour deux mois de tour­nées de Vieilles Canailles. Il est venu avant la tour­née et entre temps, il est parti, a-t-il détaillé. Les jour­naux sont là pour l'attes­ter."

Et c'est seulement l'état de santé de la star qui l'aurait empêché de repartir aux États-Unis. "Il est mort en France parce qu'il ne pouvait pas se dépla­cer."

Si l'on en croit l'avocat de Laeticia, Johnny était totalement américain. C'est en 2007 qu'il avait obtenu sa carte de séjour et en 2014 qu'il avait eu sa green card. 

Il a aussi parlé de Jade et Joy, les filles de Johnny et Laeticia qui sont scolarisées à Los Angeles. Il a ensuite parlé de Johnny comme étant "l’homme qui a intro­duit en France le rock’n’­roll améri­cain" ce qui prouve selon lui qu'il était "profon­dé­ment atta­ché" à l'Amérique. 

"On n'est pas dans une situa­tion où il n'est pas résident améri­cain, a-t-il expliqué. Il a choisi de soumettre son testa­ment à la loi de l'endroit où il habi­tait depuis 10 ans." 

Selon Maître Amir-Aslani, c'est une raison suffisante pour que l'assignation de Laeticia en France soit annulée.

Les postes connexes
Hallyday Apr 01, 2019
"Johnny n’aimait pas la mentalité française" : l’avocat de Laeticia Hallyday à propos de l’affaire de l’héritage
Hallyday Mar 29, 2019
L'avocat de Laeticia Hallyday commente le procès : "Ses enfants veulent-ils bafouer le droit de père"
Hallyday Mar 30, 2019
Sylvie Vartan intervient dans le procès donnant des preuves contre Laeticia Hallyday
Hallyday Mar 22, 2019
Laeticia Hallyday attend la décision des tribunaux américains et français sur l'héritage de feu John