"Mon homosexualité n'a rien changé à ma carrière": Les confidences d'Hervé Vilard pourraient surprendre ses fans

Hervé Vilard : "Mon homosexualité n'a rien changé à ma carrière".

Closer nous parle du chanteur Hervé Vilard qui a accordé une interview au Parisien. Au cours de l'entretien qui est paru en kiosque ce samedi 5 mai, il est revenu sur son coming-out.

C'est en 1967 que le chanteur a pris la décision de faire son coming-out même s'il savait que ce ne serait pas facile. En effet, c'était une chose encore plus compliquée à faire qu'aujourd'hui.

Le chanteur qui a pproche de l'âge de 72 ans va bientôt entamer une tournée d'adieux et pour l'occasion il a accordé une interview au Parisien qui a été publiée dans le numéro du samedi 4 mai. 

Au cours de l'entretien, il a accepté de revenir sur ce coming-out. Il déclare ainsi: "C'était une vérité, alors je l'ai dite lors d'une interview. Même si j'ai connu quelques femmes, pourquoi mentir ? L'homosexualité n'est pas une maladie. Je n'aime pas porter d'étendard, mais je n'allais pas m'en cacher. C'est vrai qu'à l'époque, ça a choqué. Certains disaient : 'Il ne fera pas carrière.' Mais cela n'a évidement rien changé, car les gens n'en ont rien à foutre. Dans les années 1950, Trénet, Claveau, Mariano, Sablon, tous les chanteurs de charme en étaient. Est-ce que cela a empêché la chanson de charme d'exister ? Je pense au contraire que les chanteurs de charme sont plus doués pour l'homosexualité."

Au cours d'un autre entretien accordé cette fois à France Dimanche, le chanteur avait donné plus de détails concernant sa tournée d'adieux: "J'ai prévu un bel Olympia, les 5 et 6 mai, suivi d'une grande tournée à travers la France, la Belgique et la Suisse, pour mes mamans et mes grands-mères. Je serai accompagné d'une douzaine de musiciens et chanterai tous mes succès, mais aussi du Genet, du Barbara, du Duras et du Fanon. Et puis, il y a aussi l'album rassemblant tous mes tubes, ainsi que deux inédits : un en espagnol, en hommage à mon ami mexicain décédé l'année dernière, et Une vie de ouf, pour faire jeune."