Affaire Naomi: La jambe de Thomas a été amputée parce que le médecin ne l'a pas pris au sérieux

Affaire Naomi : Thomas a été amputé car il n'a pas été pris au sérieux par les urgences.

Faits Divers nous parle du tragique incident qui est arrivé à Thomas, un jeune homme de 21 ans qui a été amputé.

C'est le 7 février 2017 que la tragédie s'est produite. Thomas Veyret est un jeune homme de 21 ans et il faisait une démonstration de saut en trampoline.

Malheureusement, au cours de la démonstration, le jeune athlète a fait une mauvaise chute. Et les conséquences de cette chute ont été désastreuses puisque Thomas s'est retrouvé avec le genou retourné à 90°.

L'équipe du centre dans lequel il travaillait a appelé les secours 20 minutes plus tard et il a fallut attendre 12 minutes de plus pour que le médecin du Smur leur réponde. 

Malheureusement pour Thomas, le médecin qui a pris en charge son appel ne semblait pas très compatissant, au contraire il semblait presque méprisant et ne prenait pas la douleur du jeune homme au sérieux.

La conversation a été enregistrée, la voici:

Christophe : "Bonsoir [...], je m'appelle Christophe. Je suis employé à la salle de trampoline. [...] On a quelqu'un qui s'est blessé. Ça a craqué et il a le genou en travers." 

L'opératrice : "Je vous passe le médecin."

Douze minutes plus tard, le docteur Philippe B. décroche : "Qu'est-ce qu'il a ?" 

Christophe : "Il a fait une figure assez haute. Ça a craqué [...]" 

Le médecin : "Ben faut le conduire à l'hôpital, monsieur..." 

Christophe(inquiet) : "Vous avez envoyé les pompiers ?"

 Le médecin(agacé) : "Non [...] Les pompiers, c'est quand il y a un diagnostic urgent de transport."

Christophe : "Euh, d'accord, mais là on peut pas le sortir du trampoline..."

Le médecin : "Je comprends pas le problème. Il est venu comment chez vous ?" 

Christophe : "Il est venu à scooter..."

Le médecin(excédé) : "Mais il a pas des parents, ce gamin ? Qu'ils l'emmènent à l'hôpital enfin ! Qu'est-ce que c'est que ça !" 

Christophe : "Mais il a le genou à 90 degrés..." 

Le médecin : "Mais il est luxé ? [...]"

Christophe : "Le tibia-péroné est sorti vers l'extérieur..." 

Le médecin : "Passez-le moi." [...] À Thomas : "Ton genou, tu peux pas le remettre dans l'axe ?"

Thomas : "J'ai un peu peur d'essayer [...] Je tends la jambe ?" 

Le médecin : "Essaie, voilà, ouais. On va voir si c'est réductible."

Thomas : "Wow [...] Je bouge difficilement mes orteils." 

Le médecin : "C'est pas la question. Est-ce que t'arrives à remettre ton genou dans l'axe ?"

Thomas : "Je vais essayer. Attendez. (Bruits de souffrance.) Là j'y vais doucement." 

Le médecin : "Va doucement, mais j'attends depuis un moment, là..." 

Thomas : "Ça bloque. [...] Ah si, attendez, j'ai réussi. Elle est toute tordue par contre. C'est dégueulasse." 

Le médecin : "Et tu me dis que tu n'as pas trop de sensibilité dans tes orteils ?"

Thomas : "J'arrive pas à faire grand-chose. Je les bouge à peine. C'est très douloureux."

Le médecin : "Bon ben écoute, j'envoie les pompiers." 

Quand Thomas est enfin arrivé aux urgences, les médecins ont immédiatement vu qu'une artère avait été touchée et que sa jambe n'était plus irriguée.

Malheureusement, dès le lendemain, sa jambe avait commencer à se nécroser et le jeune homme a dû se faire amputer deux semaines plus tard.