La Reine annonce les titres royaux du Prince Harry et de Meghan Markle

Le grand jour est arrivé ! Le prince Harry et Meghan Markle se sont dit "oui" ce samedi 19 mai. Par cette occasion, la reine Elisabeth II a attribué au couple les titres de duc et de duchesse de Sussex.

Le titre officiel n'a pas été utilisé depuis 1843 lorsque le prince Augustus Frederick, l'ancien duc de Sussex, est décédé. Mais ce ne sera pas le seul titre qu'aura Harry.

Selon la tradition, les membres masculins de la famille royale reçoivent plus d'un titre le jour de leur mariage. Le prince Harry sera également connu comme le comte de Dumbarton (en Ecosse) et le baron Kilkeel (en Irlande du Nord), comme annoncé par Buckingham Palace.

Les trois titres ont été donnés par la reine. La souveraine est toujours responsable du choix et de l'attribution des titres royaux, mais elle a peut-être pris en compte les commentaires de son petit-fils lors d'une discussion privée.

Quant à Meghan, bien qu'elle soit mariée au prince, elle ne sera pas une vraie princesse. En fait, elle sera connue sous le nom de «Son Altesse Royale la Princesse Henry, Duchesse du Sussex et Comtesse de Dumbarton et Kilkeel».

L'ex actrice de 36 ans suivra les traces de la princesse Diana, qui n'était pas une princesse dans son propre droit, mais communément désignée comme telle. Le titre de princesse n'est accordé qu'à ceux qui ont du sang royal, tels que la princesse Charlotte et la princesse Eugénie.

Même si Meghan ne sera pas une princesse, elle adoptera le statut et le rang de son mari, ce qui signifie que d'autres membres de la famille royale, comme le prince Andrew et la princesse Beatrice, devront lui faire une révérance.

En apprenant les titres reçus par le couple de la part de la reine Elisabeth II, Nicholas Soames, député de Mid Sussex et Lionel Barnard, président du conseil du comté de West Sussex, ont fait part de leurs réactions sur Twitter.

Soames a avoué que Sussex attend avec impatience la visite du duc et de la duchesse de Sussex, et les a félicités pour leur mariage royal, un exemple suivi par Barnard, qui a révélé combien il était ravi pour leurs titres nouveaux et prestigieux.