Une famille de nains est la cible de moqueries. Mais une chose les rend plus heureux que les autres familles "normales"

Une relation amoureuse épanouie suffit bien souvent pour être heureux. Cette petite famille qui fait face à toutes les épreuves avec le sourire en est le parfait exemple.

Charli Worgna et son mari Cullen Adams sont atteints de nanisme et ils ne dépasseront donc jamais la taille d'un enfant.

Leur particularité a fait d'eux la cible de nombreuses moqueries de la part de personnes superficielles et inconscientes, mais cela ne les a pas empêché de vivre leur vie. Bien au contraire, comme le raconte Viralistas, ils profitent de chaque jour et c'est pour cela que de nombreuses personnes les adorent.

Le site Web indique que Charli, âgée 27 ans, a créé un compte Instagram en 2013, qui est actuellement suivi par des milliers de personnes "qui admirent leur vie, leur travail, leur famille et leur enthousiasme communicatif."

À cause de sa maladie, Charli ne mesure que 127 centimètres. Cullen, son mari est un peu plus grand et mesure 138 cm, mais les deux partagent des messages sur les réseaux sociaux qui inspirent les autres à dépasser leurs handicaps et toutes les choses qui les limitent et à les transformer en avantages.

Ensemble, ils ont eu une fille qui souffre elle aussi de nanisme mais cela ne les empêche pas de vouloir agrandir leur petite famille puisque Charli est de nouveau enceinte et est folle de joie à l'idée de devenir mère pour la seconde fois.

Grâce à son compte Instagram, elle a partagé avec le monde entier les moments les plus heureux de sa vie, comme par exemple son magnifique mariage avec son mari Cullen.

Cependant, la famille a dû faire face à de nombreuses moqueries sur Internet. En effet, si de nombreues personnes les admirent, d'autres les rejettent et n'hésitent pas à faire des commentaires extrêmement blessants à leur sujet.

Mais ils disent qu'ils arrivent à dépasser cela car ils aiment la vie et que leurs enfants les poussent à toujours aller de l'avant.

Ils font de leur mieux pour rester en forme et font régulièrement de l'exercice afin d'éviter les problèmes de santé liés à leur maladie.

"Nous avons eu la chance de ne pas encore connaître beaucoup de problèmes liés au nanisme et nous nous assurons de toujours rester en forme en faisant de l'exercice que ça soit à la salle de sport ou à la maison," a révélé Charli.

La possibilité pour que leur prochain enfant naisse en souffrant lui aussi du nanisme est très élevée mais cela n'empêchera pas ses parents de se sentir bénis par sa présence tout comme cela a été le cas avec leur petite fille.