Centres de détention pour bébés : cette journaliste n'a pas pu finir son lancement et a fondu en larmes à l'antenne

"C'est invraisemblable".

Mardi 19 juin dernier, une journaliste sur la chaîne MSNBC, Rachel Maddows, n'a pas pu retenir ses larmes à l'antenne.

Alors qu'elle tentait de lancer un reportage traitant des centres de détention pour bébés et jeunes enfants migrants, elle n'a pas pu contenir son émotion, ni aller jusqu'au bout du lancement, se mettant à pleurer en lisant les lignes de la dépêche.

Par la suite, Rachel Maddows s'est exprimée sur Twitter, où elle a publié le texte de la fameuse dépêche, qu'elle était censée lire à l'antenne.

"Ugh, je suis désolée. C'est mon travail d'être capable de parler à la télé. Ce que j'essayais de faire (avant de ne plus pouvoir dire ou faire quoi que ce soit), c'était lire ce communiqué :"

"Des officiels de l'administration de Trump envoient des bébés, et d'autres jeunes enfants séparés de force de leurs parents, dans au moins trois refuges "d'âge tendre" dans le sud du Texas..."

"Des avocats et des spécialistes de la santé qui ont visité ces refuges "âge tendre" ont décrit des salles de jeu remplies d'enfants en bas âge en pleine crise et en train de pleurer."

"Des décénies après que le service de protection de l'enfance ait mis un terme à l'utilisation des orphelinats par crainte des traumatismes à long terme infligés aux enfants, l'administration crée d'autres institutions pour retenir les tout petits d'Amérique Centrale qui ont été séparés de leurs parents."

""Je n'arrive même pas à me faire à l'idée qu'ils vont mettre ces si jeunes enfants dans des institutions", a déclaré Kay Bellor, vice présidente des programmes au service de l'immigration. "Des bébés sont mis en cage.""

"Tout sur cette histoire qui est arrivée pendant que j'étais à l'antenne ce soir, mais que j'ai été incapable de lire. Encore une fois, je vous présente mes excuses pour avoir craqué et eu un moment de faiblesse. Ce n'est pas comme ça que je voulais que ça se passe. Pas du tout."

Depuis le mois d'avril, la nouvelle politique de "tolérance zéro" de Donald Trump a été mise en place. Dans le cadre de cette politique, les enfants sont séparés de leurs parents qui n'ont pas de papiers et qui souhaitent passer la frontière mexicaine pour aller aux Etats Unis.

Les enfants sont alors envoyés dans des centres pour mineurs. Les adultes, quant à eux, vont dans des prisons fédérales.

Des images déchirantes ont été publiées dans tous les médias, que ce soit à la télévision comme sur internet, et elles ont révolté énormément de personnes, qui trouvent ces pratiques inhumaines et comparables aux traitements infligés par les nazis lors de la 2de guerre mondiale.

Ces camps de détentions pour enfants, qui sépare des familles peut en effet rappeler les camps de concentration à certains.

Les postes connexes
Dec 21, 2018
Cyril Hanouna a éclaté en larmes à l'antenne en recevant un cadeau précieux de ses fans
Actu France Mar 12, 2019
Le bébé d'une jeune mère musulmane qui n'a pas pu retourner en Grande-Bretagne depuis la Syrie est mort d'une pneumonie
People Apr 06, 2019
Cette mère a immortalisé deux jeunes fils qui sont morts dans un accident de voiture en nommant des jumelles en leur honneur
TV Mar 15, 2019
"Vous m'avez fait penser à ma grand-mère" : Jenifer a fondu en larmes en entendant la chanson triste du candidat