Mère porteuse, elle tombe enceinte en même temps de son propre bébé

La superfétation est l'implantation d'une nouvelle grossesse dans un utérus qui contient déjà une grossesse en développement.

C’est un phénomène extrêmement rare et assez curieux, et c'est ce qui est arrivé à une Californienne qui, contre toute attente, est tombée enceinte de façon inattendue alors qu'elle était déjà enceinte dans le cadre de la GPA.

Jessica Allen, 31 ans, a fini par donner naissance à deux enfants de parents différents avec les caractéristiques génétiques et physiques différentes. Normalement elle devait porter un seul bébé d'un autre couple, pour lequel elle était désignée mère porteuse.

Allen a raconté son histoire au New York Post en octobre 2017. Tout a commencé quand elle a accepté de «louer» son uterus aà un couple chinois.

Jessica était déjà mère de deux enfants lorsqu'elle a accepté une GPA. Mais quelque chose d'inhabituelle est arrivé une fois qu'elle était tombée enceinte après la procédure de la FIV. La femme est tombée enceinte à nouveau, mais cette fois-ci de son propre mari Wardell Jasper. 

Source : Youtube/Inside Edition

Source : Youtube/Inside Edition

La grossesse s'est bien déroulée jusqu'à six semaines, cependant lors d'une échographie de routine, les médecins d'Allen ont remarqué qu'elle portait effectivement deux fœtus.

Le docteur a dit à Allen que la possibilité d'une division d'embryon était moindre, mais parfois cela pouvait arriver.

Source : Youtube/Inside Edition

Source : Youtube/Inside Edition

À ce moment-là, tout le monde supposait que les deux bébés étaient des jumeaux identiques à la suite de la division de l'embryon du couple chinois. Personne n'a considéré une explication beaucoup moins probable, la soi-disant superfétation.

Alors que ce phénomène est commun chez les autres espèces, il est certainement très rare chez les humains.

Dans le cas d'Allen et de son partenaire, bien qu'ils aient utilisé des préservatifs pendant sa grossesse, ils ont inconsciemment réussi à concevoir un deuxième enfant.

Source : Youtube/Inside Edition

Source : Youtube/Inside Edition

Allen a donné naissance par césarienne à ce qu'elle pensait être des jumeaux identiques. Elle n’a jamais pu tenir les enfants qu’elle avait portés dans son ventre mais plus tard quand elle a reçu leur photo, elle a compris que quelque chose n’allait pas.

"J'ai remarqué que l'un était beaucoup plus léger que l'autre. Vous savez, apparemment, ils n'étaient pas des jumeaux identiques", a-t-elle dit à ABC News.

Source : Youtube/Inside Edition

Source : Youtube/Inside Edition

Des semaines plus tard, alors qu'Allen se remettait encore d'une césarienne, un test d'ADN a confirmé que l'un des bébés avait une compatibilité génétique avec le couple chinois, mais l'autre enfant avait les gènes d'Allen et de Jasper.

Après une bataille juridique avec l'agence qui a organisé la GPA, Allen et Jasper ont finalement retrouvé leur fils, nommé Malachi, qui avait alors presque trois mois.

Les postes connexes
Parentalité Feb 21, 2019
Une adolescente, avec un énorme mal de tête, est tombée dans le coma pour découvrir la naissance de son propre bébé à son réveil
Parentalité Feb 23, 2019
“J'ai accouché en même temps de jumeaux "naturels" et d'un bébé issu d'une FIV”
Santé Mar 22, 2019
Une femme à qui on a dit qu'elle n'aurait jamais de bébé partage ce que c'est que d'accoucher d'une énorme fille de 6,8 kg
Dec 28, 2018
Cette mère a ignoré le conseil du médecin d'avorter deux de ses triplés. Regardez les aujourd'hui