Le meurtre d'Alexia Daval: le beau-frère de Jonathann Daval répond finalement à ses accusations

Le beau-frère et la soeur d'Alexia Daval témoignent suite aux accusations de Jonathann. 

BFMTV nous parle de Grégory Gay et de son épouse, Stéphanie Gay, la soeur d'Alexia Daval, qui ont accepté de répondre aux questions de la journaliste Ruth Elkrief au cours d'un entretien qui a été diffusé ce jeudi soir à 19h. Accusé par son beau-frère Jonathann Daval d'avoir tué Alexia, Grégory Gay réagit. 

À la fin du mois de juin, Jonathann Daval qui avait avoué en janvier dernier avoir tué sa femme Alexia, est revenu sur ses déclarations.

Le 27 juin, il a obtenu une entrevue avec le juge d'instruction et il a soudainement accusé son beau-frère Grégory Gay en disant que c'était lui qui avait étranglé Alexia alors qu'elle se trouvait au domicile de ses parents.

Ce dernier a accepté de répondre aux questions de BFMTV en compagnie de sa femme, Stéphanie la soeur d'Alexia.

Il a commencé par expliquer comment il a réagit quand le juge d'instruction lui a expliqué de quelles accusations il faisait l'objet et la version qui était désormais avancée par Jonathann Daval.

"C’est l’ahurissement, c’est la consternation, on n’est pas préparé pour ça. On n’a jamais envisagé ça. L’ahurissement dure pendant toute notre audition. Il y a seulement quelques heures où on commence à réaliser ce qu’il se passe, la portée de ce qu’il a dit."

Il condamne aussi la médiatisation de ces accusations. Il considère cela comme immoral: "Cette histoire n’aurait jamais dû sortir dans aucun média. Je suis là pour dénoncer ces fuites odieuses. Ça dépasse les petites fuites qu’on avait déjà pu connaître, c’est extrêmement grave car c’est de la dénonciation calomnieuse à notre encontre et à moi en particulier parce qu’il m’a quand même donné un sacré rôle dans cette histoire", dit-il. 

Pour lui, il a fallut l'aide de tiers pour que ce revirement soit connu de tous :"Jonathann n’aurait jamais pu faire sortir ça seul de sa petite prison. Les fuites, c’est plusieurs personnes," déclare-t-il avant d'ajouter: "Notre entretien avec le juge il était normal qu’il ait lieu. Il avait des questions à nous poser, c’était normal qu’on y réponde. C’était désagréable mais c’était normal qu’on y réponde, c’était la procédure. Les personnes qui s’amusent à orchestrer ces fuites, je ne sais pas à quoi elles jouent mais je suis là pour les combattre."

Il pense aussi que si Jonathann Daval s'est mis à l'accuser, c'est sûrement pour deux raisons. Grégory révèle ses hypothèses en disant: "Il a l’air d’être assez narcissique. Ma première hypothèse, c’était qu’il puisse m’en vouloir d’être aujourd’hui le seul gendre de la famille Fouillot. Ça peut lui être très désagréable."

Sa seconde hypothèse est: "La deuxième hypothèse que j’ai eue, depuis que j’ai compris qu’il a pu avoir accès à mes PV d’auditions auprès des enquêteurs, il a donc pu en voir le contenu, moi je sais très bien ce que j’ai dit, peut-être qu’il y a vu quelque chose qui lui a fait peur. Peut-être que j’étais sur la bonne voie dans mes hypothèses, et c’est pour ça qu’il a voulu me charger."

Les postes connexes
Feb 06, 2019
Pour la première fois, Jonathann Daval avoue les conditions du meurtre de son épouse Alexia
Dec 28, 2018
Affaire sur Daval: Grégory Gay dépose une nouvelle plainte contre Jonathann Daval
Jan 29, 2019
Jonathann Daval: comment il s'est excusé auprès de sa belle-mère après avoir admis le meurtre de sa fille
Actu France Mar 13, 2019
Affaire Daval : Jonathann Daval change à nouveau la version des faits et admet la "violence volontaire"