Marseille: Une femme a caché la mort de sa mère pendant 23 ans pour continuer à toucher sa retraite

Une femme n'a pas hésité à cacher la mort de sa mère pendant 23 ans afin de toucher sa retraite.

Sud Ouest nous parle d'une femme qui a escroqué la caisse de retraite pendant plus de deux décennies et qui a ainsi réussi à gagner la coquette somme de 162 000 euros.

Une retraitée vivant dans la ville de Marseille et étant âgée de 76 ans est soupcçonnée d'avoir caché la mort de sa mère aux autorités pendant plus de 23 ans afin de pouvoir continuer à toucher sa retraite et ainsi arrondir ses fins de mois.

D'après les informations partagées par La Provence et rapportées par Sud Ouest, la femme n'aurait jamais déclaré le écès de sa mère à  la Caisse d’assurance de retraite et de la santé du travail (Carsat). Pourtant, c'est en 1993 qu'elle nous a quittés, ce n'est donc pas par manque de temps!

En pendant ces 23 longues années, elle a donc touché la retraite de sa mère dont le montant s'élève à 613 euros par mois. C'est donc la jolie somme de 162 000 euros que la septuagénaire a touchée!

Mais les problèmmes ont commencé pour elle en 2015. En effet, quand un adhérent de la Carsat dépasse les 85 ans, son dossier est réévalué pour éviter les fraudes mais aussi pour pouvoir venir en aide aux personnes isolées. 

L'enquête concernant la mère de cette septuagénaire aurait donc dû être menée en 1999 mais à cause d'un oubli, c'est seulement en 2015 qu'elle sera effectuée.

Immédiatement, les enquêteurs réalisent que quelque chose est louche. Cette femme censée toujours être vivante était née en 1941 et aurait donc été âgée de 101 ans. Mais pourtant, d'après son dossier, elle n'avait aucun problème de santé, ne se rendait jamais à l'hôpital et ne suivait aucun traitement.

Afin d'expliquer son absence du domicile familial, sa fille explique qu'elle est partie en vacances pendant quelques jours dans le Monténégro dont elle est originaire.

Sentant que la situaiton lui échappe, elle a finit par faire un faux certificat de décès daté du 25 septembre 2015.

Source: Wikimedia Commons

Source: Wikimedia Commons

Devant l'ampleur du dossier, la Carsat prévient la police et la fille de la défunte finit par être placée en garde à vue. Elle a reconnu une partie des faits et va devoir comparaître au tribunal correctionnel pour dissimulation de décès, faux et usage de faux.

Les postes connexes
Jan 31, 2019
Monique, 65 ans, une retraitée : “Une fois que j'ai tout payé, il me reste 20 euros”
Actu France Apr 03, 2019
Une femme retrouvée inconsciente à côté de son fils mort de 4 ans à Mérignac : la mère a avoué
Jan 21, 2019
Un millionnaire découvre que ses 3 fils n'étaient pas les siens et que sa femme qui a menti pendant 21 ans doit maintenant payer
Dec 18, 2018
Une femme a kidnappé sa fille il y a 20 ans et révèle maintenant pourquoi et comment elle l'a fait