logo
La source:

Le garçon de 15 ans qui a disparu en 1979 retrouvé dans une tombe à 1000 km de chez lui

Guerry Naissant
16 août 2018
16:37
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Un mystere vieux de presque 40 ans vient d'être résolu… A plus de 1000 km du lieu de la disparition.

Annonces

La police de l'État du Michigan a annoncé ce Mardi 14 août les resultats des tests ADN provenant des echantillons prelevees dans une tombe en Georgie.

En effet, les tests ont confirmé que les restes non identifiés dans la tombe d'un pauvre en Géorgie appartiennent à un garçon de 15 ans du Michigan qui s'est enfui de la maison après l'école il y a près de 40 ans, ont indiqué les autorités.

Andrew Jackson Greer, 15 ans, avait disparu le 12 février 1979 à Clayton, dans le Michigan (Etats-Unis), apres avoir quitté l'école secondaire d'Addison dans le comté de Lenawee.

L’adolescent n'est tout simplement jamais rentré chez lui. Plusieurs chauffeurs routiers de tout le pays avaient indiqué l'avoir pris en stop quelques heures après sa disparition.

Annonces

Debute alors un mystère de près de quatre décennies pour ses parents et amis dans sa ville natale de Clayton.

Annonces

L'enquête a été rouverte en 2014 en utilisant les nouveaux développements technologiques et les ressources.

Source: Flickr

Source: Flickr

Annonces

L’affaire froide a finalement été résolue après qu’un analyste légiste du Center of Human Identification de l’Université du North Texas ait confirmé que l’ADN d’un «John Doe» enterré dans une tombe de pauvres à Macon, en Géorgie, correspondait à celui de Greer.

Les résultats des tests ADN ont montré qu'il était 1,9 milliards de fois plus probable que l'ADN de "John Doe" était celui de Greer, a déclaré la police.

Source: Wikipedia

Source: Wikipedia

Annonces

"Ensemble, les résultats de l’ADN et les rapports de la police concluent qu’ils sont les mêmes", ont déclaré des responsables de la police dans un communiqué annonçant la découverte.

L'adolescent avait été été renversé par un poids-lourd sur l'autoroute, le 14 février 1979. Il fut l'objet de l'un des multiples cas de disparition que l'on rapporte année après année. A l'époque, les autorités n'avaient pas pu l'identifier et l'avaient enterré sous « John Doe ».

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Une vieille dame qui n'a jamais eu d'enfants fait un test ADN qui révèle qu'elle a une fille - Histoire du jour

04 mai 2022

Après la mort de sa femme, un vieil homme découvre qu'il n'est pas le père biologique de leurs trois fils - Histoire du jour

04 mai 2022

La femme d'un homme riche accouche - Ses beaux-parents, qui doutent de la paternité de l'enfant, décident secrètement de lui faire passer un test ADN

17 mai 2022

J'ai appris que je n'étais pas la mère biologique de mes trois enfants - Histoire du jour

26 février 2022