Merci Milo: Comment l'histoire d'un garçon de 6 ans change les urgences pédiatriques

Les urgences pédiatriques gèrent depuis plusieurs semaines un afflux massif d’enfants. Et il faut admettre que ce n’est pas toujours facile d’assurer la gérance de cet afflux. Milo, qui s’est fait une entaille en voulant aider sa mère a la cuisine, va apporter un changement dans la manière le personnel soignant voit leur travail grâce à son regard d’enfant.

L’année dernière Maruszka Canton a fait usage de la plateforme offerte par change.org pour lancer une pétition cherchant à améliorer le temps de prise en charge aux urgences pédiatriques de Purpan.

En effet, selon un rapport de ladepeche.fr Maruszka a déclaré avoir passé plus de neuf heures à attendre avant de voir son fils Lenny, âgé alors de 5 ans, être enfin pris en charge par un médecin. Arrivés à l’hôpital vers 17 heures elle n’a pu ramener son fils a la maison que vers 3h30 a.m.

Plus d’un an plus tard pas de nouvelles de Purpan et nous ne pouvons affirmer avec certitude que la pétition de la maman de Lenny sur internet a porté fruits. C’est du moins ce que l’on espère.

Toutefois, un enfant de 6 ans pourrait bien avoir trouvé une formule permettant de changer la donne. Bien que ce soit dans un autre sens.

Un nouveau regard sur les soins pédiatriques en urgence

Milo, âgé de 6 ans, s’est fait une coupure légère en voulant aider sa mère a la cuisine. Après avoir conduit son fils aux urgences pédiatriques, Annabelle remarque que son fils est très excité d’être là, en compagnie des docteurs et infirmiers.

Au moment de se faire examiner par un médecin, alors que ce dernier déballait le pansement autour du doigt affecte, l’enfant de 6 ans le regarde en posant sa petite main sur celle du médecin et lui dit : « Je te préviens j’espère que tu es prêt parce que c’est pas joli joli. Tu vas faire des cauchemars... et toute la nuit en plus ! » 

Bien que ces paroles semblent être anodines venant d’un enfant qui se fait soigner, elles ont tout de même pu sensibiliser le médecin en ce qui concerne les rapports entre soignant et soigné.

La vision du soignant est tout aussi importante que celui du soigné. Plus particulièrement quand il s’agit d’enfants qui sont sur la table du médecin.

L’enfant, par son regard et son geste oblige à voir les choses autrement. Et les paroles du garçon montrent au médecin que les enfants sont autant importants dans la société et que dans un hôpital.

Elles rappellent aussi au médecin que même quand il voit chaque jour des tas de blessures plus ou moins graves que celle de Milo, ce n’est pas si grave si après les cauchemars s’en viennent.

Car en fin de compte nous sommes tous humains sur cette planète et un peu plus d’humanité dans nos professions ne gâtera pas les choses. Au contraire, plus d'amour et de comprehension mutuels seront manifestes dans les salles de soins, permettant un service plus efficace.

Merci Milo! 

Les postes connexes
Dec 28, 2018
L'histoire de la femme qui a décidé d'accoucher dans son jardin devant sa famille
Dec 20, 2018
"Elle n’a pas été vue par un médecin" : Une femme meurt après 12 heures passées dans une salle des services d'urgences
Santé Mar 07, 2019
Un médecin qui n'était pas inquiet avant la mort d'une fillette de deux ans atteinte de septicémie s'excuse devant la Cour
Conseils Feb 12, 2019
Cette femme de 51 ans a perdu sa fille: "J'avais deux options, me jeter sous un tram ou continuer à vivre"